Message des Enfants de l’Intérieur

Message des Enfants de l’Intérieur

Le monde rieur sous nos pieds

Ce message tout à fait étonnant est arrivé voici un mois et demi. J’ai hésité à le publier, en le relisant, je me rends compte que tout a l’air de s’imbriquer.

La vision de la caverne était très précise, j’ai tout reproduit tel quel. Il convient de lire ce texte avec votre cœur, afin de ressentir les vibrations très pures qui accompagnaient la pensée de ces êtres discrets.

Je perçois en ce moment même une belle assemblée, dans une grande salle avec des arches. La salle doit faire entre 20 et 30 mètres de haut, je la vois du dessus. Les êtres sont des humains comme nous, mais beaucoup plus calmes, ils sont vêtus de grandes robes élégantes de tissu clair. Ils sont plus éthérés, leurs mouvements sont très légers et fluides. Ils semblent reliés les uns aux autres.

Je les vois du dessus. Les hommes portent les cheveux longs. Je perçois une pensée soudaine « Nous sommes là ».

Ils sont très joyeux, c’est fort plaisant de les voir se déplacer avec une telle aisance, on a l’impression que certains ne pèsent pas. Ils ont l’air de faire une réunion télépathique ou une action méditative quelconque, tout ce qui émane d’eux est très puissant, très lumineux.

La vision s’élargit.

J’observe un réseau de cavernes, les salles sont agréables et les parois régulières, il existe des microorganismes qui les ont colonisé, comme sous une chute d’eau. La roche est beige clair, propre, régulière et bien éclairée. L’atmosphère est fraiche et très humide, mais non froide. Ce milieu est parfait pour les habitants. Je suppose que l’eau doit être tiède, il s’en échappe des vapeurs. On dirait qu’il y a des formes de vie minuscules qui flottent dans l’air.

Je vois de nouveau les êtres du monde intérieur, ils arrivent à flotter et même à voler, semble t-il, avec une aisance merveilleuse.

Certains, un peu plus loin, ont des robes bleu pâle, le pli du tissu est vertical, leur teint est très clair, leurs yeux bien plus brillants que les nôtres. Leur peau semble émettre une lumière irisée, comme si le soleil venait se poser dessus. Ils semblent bien rire ensemble, ils me font un peu penser à des enfants en train de jouer. Je vois une cascade, ils s’avancent.

Tout autour, c’est un foisonnement végétal impressionnant. La brume qui s’échappe des végétaux est arc en ciel, on aperçoit des dizaines de formes de vie biominérales, certaines absorbent la rosée. et elles sont un mélange entre les coraux, les cristaux et les stalagmites. Il existe des vapeurs multicolores, roses, bleu ou vertes. Tout est très calme, très joyeux, les habitants respectent chaque forme de vie au niveau du sol. L’ensemble fait penser à un petit paradis.

Je vois l’être vêtu d’une tunique bleue pâle s’avancer, ses yeux sont très noirs et brillants, son teint pâle, et il est si lumineux que je ne puis définir la teinte de sa chevelure, peut-être noire ou bleu nuit, ou même bleu-vert ?

J’ai plutôt l’impression de contempler un génie des airs !

Il est assez jeune, empli de fougue et de joie de vivre, je dirai qu’il a entre 12 et 14 ans. Mais il possède une sérénité, une harmonie indescriptible. Il flotte aisément au-dessus du sol et évolue autour de la cascade.

“Écoutes” me dit il, “Nous sommes venus à toi en cet instant parce que l’heure est grave, c’est le moment, celui que nous attendions tous !

Nous allons bientôt nous révéler à vous avec ce que ça implique pour vos journaux, pour vos médias. Serez-vous prêts ?

Vos élites sont-elles prêtes à admettre un foisonnement de vie à l’intérieur de votre planète ?

Vos scientifiques sont-ils prêts à admettre qu’ils se sont trompés ? (dans leur description du sous-sol)

Vos professeurs sont-ils prêts à réécrire vos cours d’histoire ?

Et vous ? Êtes vous prêts à vivre plus en harmonie avec la nature, à vous fondre en elle, à ne faire plus qu’un avec le Grand Tout ?

Car c’est bien de cela qu’il s’agit, nous sommes uns, nos hommes et nos femmes de science le savent bien. Ils orchestrent la vie en total respect avec la planète, parce que celle–ci est vivante !

Votre Terre est vivante, elle est comme une immense fleur qui ouvre et ferme ses pétales, pour absorber l’énergie mère du Soleil !

Il me montre un spectacle grandiose :

La Terre en effet s’ouvre au niveau du Pôle Nord et je vois comme une pluie de pollen doré y entrer, les grains de pollen sont fort joyeux, ils se déplacent chacun indépendamment les uns des autres.

Je ressens une émotion immense. On voit le noir de l’espace balayé par cette pluie cosmique et ces grains de lumière s’avancer vers la Terre et être absorbés par elle.

Il tente de me dire son nom, mais je n’entends pas bien.

“Ces grains de lumière sont de la poussière d’étoile, ils sont très importants, ils viennent féconder le cœur de votre monde. Sans eux nous ne serions plus, vous ne seriez plus.

Regardez cela et réjouissez vous car vous allez redécouvrir les connaissances perdues par vos aïeux, ces connaissances sont pures, elles sont la restitution de votre être intégral.

Nous sommes les Enfants de l’Intérieur, je vous salue.”

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

qu’il ne soit pas coupé
qu’il n’y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à notre bloghttp://www.unepetitelumierepourchacun.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *