Mettre de la joie dans le corps et les cellules

par Monique Mathieu

joie fille feuilles

« Projetez votre pensée et votre conscience à l’intérieur de vous-mêmes, de votre corps.

Commencez par votre tête. Essayez de percevoir ce qui s’y trouve au niveau physique et également au niveau énergétique. Vous pourrez percevoir votre cerveau et tout ce que votre tête contient. Au-delà de votre aspect physique vous pourrez apercevoir des lumières, des couleurs, ou une vie autre que vous méconnaissez.

Descendez tout doucement dans votre corps et essayer, de la même façon que pour votre tête, de percevoir vos organes. Tout d’abord vous pouvez les imaginer physiquement, car l’imagination fait partie intégrante de la pensée. Imaginez ou essayez de percevoir l’autre partie de votre corps, la partie Lumière et les couleurs.

En faisant ces investigations vous pourrez prendre conscience de votre propre énergie, de la carence en énergie de certains de vos organes et du trop-plein d’énergie d’autres organes. Vous pourrez les voir au travers de couleurs, les ressentir au travers de votre corps ou d’une façon plus subtile.

Vous allez percevoir ou imaginer, selon vos capacités de perception, une énergie qui sort de vos pieds et qui s’enfonce au plus profond de votre Terre. C’est l’énergie qui vous relie à votre Mère la Terre. Faites circuler librement toutes cette énergie de Vie, celle de vos organes, de votre sang, de vos muscles et des os que vous aurez pu percevoir. Chaque partie de votre corps génère une énergie. Pour être en parfaite santé il faut que toutes ces énergies fonctionnent dans l’harmonie.

C’est beaucoup plus facile que ce que vous imaginez de faire en sorte que ces énergies circulent en harmonie en vous.

Ce qui déstabilise les énergies de vos organes de votre corps, ce sont vos états émotionnels et également vos pensées inférieurs. Cela cause des surcharges dans certains organes et d’autres qui sont sous-alimentés d’une certaine manière.

Essayez de ressentir la Joie de chaque organe, la Joie de votre sang qui circule librement dans votre corps, la Joie de vos muscles et de toute votre matière. Parce que si votre matière peut exprimer la souffrance et la douleur, elle sait aussi exprimer la Joie.

Quand vous dites « j’ai la joie au cœur », ce n’est pas un simple mot, vous le dites sans vous rendre compte de ce que vous dites réellement. Vous pourriez dire de la même façon ‘j’ai la joie au foie, aux poumons, aux intestins …’ Bien sur, si vous dites « j’ai la joie aux intestins » peut-être cela prêtera-t-il à sourire à ceux qui l’entendront . ‘La joie au cœur’ est beaucoup plus flatteur.

Chaque organe peut exprimer cette Joie, cette énergie subtile, cette légèreté, mais également cette force.

Essayez de situer avec le plus de justesse possible la partie de votre corps qui vous crée cette souffrance. C’est tout simplement que cette partie est triste. Elle n’est pas dans la Joie, mais en a besoin. Au lieu de vous plaindre et dire « j’ai mal là », dites « telle partie de mon corps n’est pas dans la Joie, alors je vais lui donner la Joie et l’Amour. »

Nous vous rappelons que la Joie et l’Amour vont de pair.

Il faut que vous preniez conscience que les cellules enregistrent tout ce que la pensée émet. Parfois vos cellules sont tristes elles aussi. Si vous émettez des pensées de souffrance, de tristesse, de révolte, vous imprégniez vos cellules de tout ce mal être. Il y a des cellules dans tout votre corps et tous vos organes.

Vous pouvez vous immerger de temps en temps dans cette Joie, le faire organe par organe ou globalement. Ayez conscience que chaque partie de votre corps émet la Joie ou la tristesse en fonction de vos comportements, de vos pensées et de vos émotions.

Il faudrait changer votre façon de parler de vos organes. Au lieu de dire « j’ai mal ici » il faudrait que vous puissiez dire « cet organe est triste, alors je vais lui envoyer beaucoup de Lumière et d’Amour, beaucoup de ces énergies extraordinaires et tout rentrera dans l’ordre ».

Le seul problème que vous, humains, rencontrez, c’est le barrage de votre mental, de votre intellect. Votre intellect vous dit « c’est trop facile, cela ne peut pas exister »et nous vous disons : La Vie est beaucoup plus simple que vous le pensez, il n’y a que les humains qui se la compliquent. Vous avez tous un immense pouvoir et vous ne savez pas vous en servir. Vous avez un corps extraordinaire et vous l’ignorez.

Si vous arrivez à mettre suffisamment d’Amour dans vos cellules et vos organes, vous les régénérerez et freinerez ce que vous appelez le vieillissement. Le problème des êtres humains est qu’ils ont été enseignés à l’envers. On leur a inculqué depuis pratiquement le moment où ils ont commencé à comprendre qu’il y a des choses inéluctables comme le vieillissement et la fin du corps de matière. Nous disons qu’il n’y a rien d’inéluctable, tout est simplement fonction des impulsions que vous donnez à votre corps et de la conscience que vous avez de la fragilité de ce corps.

Il y a des êtres qui parcourent depuis des siècles et des millénaires ce monde de troisième dimension. Ils savent régénérer totalement leur corps et leurs cellules. Ils le font avec la Lumière et l’Amour. Ils ne le font pas avec la Joie car au niveau où ils en sont, la Joie est en eux en permanence.

Faire ces exercices de Joie sur votre corps. Essayez, sans un mental exacerbé ni pensées qui pourraient vous freiner, de ressentir dans votre corps s’il y a un endroit qui est triste. A ce moment-là, avec une conscience absolue de votre pouvoir intérieur, vous mettez la Joie et vous attendez le résultat.

Si vous n’avez pas de tristesse dans votre corps vous pouvez de toute façon lui donner la Joie. Ce ne sera qu’un plus pour tous vos organes et vos cellules.

N’oubliez pas que chaque pensée inférieure émise vers une partie de votre corps qui est dans la tristesse accentue cette tristesse et ne l’aide pas à surmonter ce problème. »
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

qu’il ne soit pas coupé
qu’il n’y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *