N’attendons pas le changement, nous sommes le changement.

saint michel

Voici un message d’une importance capitale en ces temps de grands changements.

La grande majorité attend un changement radical de ce monde. Ne soyez plus dans l’attente de quoi que ce soit. Rien ne peut vous garantir que ce monde va changer dans l’immédiat. N’avez-vous pas encore compris que le changement s’opère déjà dans la conscience, dans la perception de voir ce monde, cet univers et tout ce qui s’y trouve ? Voilà pourquoi tout changement se fait de l’intérieur.

Il est certain que ce monde vit de grands bouleversements. La plupart des êtres humains feront face à leur propre aveuglement, à leurs propres ignorances, incompréhensions. Tous seront confrontés à leurs propres blessures, ces cinq masques qui sont le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison et l’injustice. Pourquoi en est-il ainsi ? C’est que ce monde, cet univers, cet espace-temps, qui inclus le passé, présent et futur change de conscience. Chacun fera face à ses ombres.Le temps est venu de transcender ces ombres, ces cinq masques, ces blessures de l’âme. En portant ces cinq masques vous émanez ces blessures, que ce soit conscient ou pas, vous les transmettez à toute votre famille, à vos proches, amis, connaissances et à tout ce qui est et du même coup, vous sentirez ces mêmes blessures qui viendront de votre famille, vos proches, amis, connaissances et tout ce qui est. En fin compte ce monde ne fait que refléter vos cinq masques. Vous blâmerez et condamnerez les autres pour vos propres souffrances. Vous agissez ainsi pour ne pas reconnaître vos torts, car vous en êtes le créateur, le seul responsable. Il est nécessaire pour l’âme de se départir de ces blessures, de ces masques qui sont à l’origine du mal-être.

Le temps est venu de faire la paix, il n’y a qu’une porte de sortie pour l’âme, c’est que la conscience retrouve la paix. Ce monde, cet univers, cet espace-temps ne sont rien d’autres que le reflet de la conscience de l’âme. Tout ce que vous percevez, fait partie de votre esprit, seule votre conscience a le pouvoir de tout remettre à sa juste place, mais pour y parvenir, il n’y a qu’un seul moyen, c’est de tout élever, transcender par le pouvoir de l’amour.

L’homme doit comprendre que tout est une relation avec lui-même, que tout est la manifestation de l’esprit, que l’homme est à la fois Dieu et en même temps la création. Pourquoi l’homme porte ces blessures, c’est qu’il n’a pas réalisé que tout est sa création, c’est son manque d’amour qui a fait naître ces cinq masques, qui blessent son âme et conscience, qui perturbent son esprit. L’homme n’a pas compris qu’il est Dieu dans cette forme humaine et que tout est sa création. Dans sa conscience l’homme s’est identifié aux croyances, ce monde en est la projection. L’homme dans sa conscience a enregistré toutes sortes de croyances, qui le gardent dans ces basses vibrations.

Que faut-il faire en ces temps de perturbations? Juste se défaire de ces fausses croyances, en vidant son esprit de toute cette agitation. Cette matrice, cette pièce de théâtre est la création de l’esprit. Le changement a lieu quand l’être prend conscience qu’il en est le créateur et en même temps l’observateur, l’explorateur, celui qui est en relation d’unité avec cette projection. Alors, quoi faire, juste prendre conscience de notre réel pouvoir créateur, libérer la conscience de ces identifications à ces blessures, ce qui veut dire ne plus être dérangé ou perturbé par cette matrice. Peu importe ce que ce monde est en train de vivre comme transformation, cela se passe autant à l’intérieur de vous, dans votre esprit, dans votre temple intérieur, la paix doit être omniprésente. Il ne peut y avoir de paix si la conscience adhère à ces fausses croyances.

Pour retrouver cette paix, la conscience doit émaner que l’amour, l’unité, que tout est perfection, envoyer un signal fort à tout ce qui est. Vous n’êtes plus ces masques, ces blessures, ces souffrances, vous êtes Dieu, l’amour absolu, vous aimez tout, c’est ainsi que vous libérez votre esprit, votre temple de toutes ces agitations. Qu’est-ce que votre famille, vos proches, amis, connaissances, ainsi que tous les êtres humains, incluant toutes les êtres vivants ont-ils besoin? Juste votre amour absolu, inconditionnel, l’amour divin qui élève et transcende tout. Vous renvoyez à cette matrice, à votre création cet amour divin, cette lumière qui ne condamne pas, qui ne juge point, juste aimer ce qui est d’un pur amour. C’est ainsi que nous élevons toutes ces parts de nous-mêmes, tout est un et amour.

Comprenez ceci, peu importe la souffrance, les blessures que portent votre conscience, cela n’est la faute de personne, ce monde en est que le reflet, la conséquence, la manifestation. Il n’y a pas que la souffrance en ce monde, il y a de l’amour sous plusieurs formes qui vous procure du bien-être. Ce monde ne vous reflète pas juste vos blessures mais aussi ce qu’il y a de plus beau en vous-même. Il faut être fier de cette création, elle a permit à la conscience de se dépasser malgré ces blessures. Enlevez vos blessures, ne vous identifiez plus à celles-ci et vous verrez que ce monde est d’une telle beauté dans toute sa diversité. Ce qui vous rend malade, c’est votre façon de faire avec vos semblables, la façon d’exploiter les richesses de la terre, ce sont vos comportements, votre manque de respect envers la vie, envers la nature, que se soit sur terre ou la mer.

En agissant ainsi, vous détruisez ce monde, ainsi que vos semblables, voilà pourquoi vous vivez tant de blessures, cela a une répercussion dans tout votre être, esprit, âme et conscience. Vous vous demandez quoi faire, juste prendre conscience de votre comportement, ne plus nourrir ces blessures, ne plus condamner quiconque. Prendre conscience que tout se passe dans votre esprit, c’est à chacun d’y instaurer la paix, ne plus avoir aucune agitation, juste être amour. En redevenant des êtres conscients, des êtres souverains, être à nouveau cet enfant Dieu qui reconnaît d’avoir été égaré et aveuglé par ces fausses croyances, qu’il a enfin trouvé le chemin, la voie de la rédemption, de la guérison, en endossant la lumière qui libère de toutes ces illusions.

Le changement est intérieur, l’éveil c’est de prendre conscience, connaissance de son pouvoir créateur, de redevenir lumière et amour pour ne plus nourrir et alimenter ces ombres. En réalité, il n’y a jamais eu de rejet, d’abandon, d’humiliation, de trahison et d’injustice, toutes ces blessures sont le fruit de la conscience humaine, n’ayant pas encore réalisé son potentiel divin. Dieu est autant à l’intérieur qu’à l’extérieur, il est le tout-puissant. Il est la globalité de votre être, l’esprit, l’âme et la conscience. Il n’en tient qu’à vous, qu’à chacun de nous de créer notre propre création comme il en est de cette création. N’oublions pas que ce monde est le reflet du contenu de notre conscience, âme et esprit. Changeons notre perception et nous aurons un autre regard sur nous-mêmes.

Ne soyons plus dans l’attente, nous sommes le changement, à chacun de nous de refléter notre lumière et amour absolu, au lieu de refléter nos ombres et entretenir ces illusions. Quand l’être ne sentira plus ces blessures, lorsqu’il sentira que la paix et l’amour, il aura transcendé ce monde en lui reflétant que la lumière de l’amour, là où tout est un et amour.

Parole de Raphaël Juste Être-Amour
Voir justeetre.blogspot.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *