Ne courez pas derrière quelqu’un qui fait l’indifférent

Ne courez pas derrière quelqu’un qui fait l’indifférent

Pourquoi vous rendre malade pour des personnes qui font preuve d’indifférence envers vous et qui ne tiennent pas compte de vous ? Il est fondamental d’apprendre à s’en rendre compte et surtout, à s’aimer soi-même.

Ne le faites pas car qui vous mérite vraiment, vous veut à ses côtés et non pas à ses pieds.

N’oubliez pas que l’indifférence est la meilleure preuve de « non amour ».

Si cette personne peut encore vous apporter quelque chose, elle le fera. Sinon, un adieu est la meilleure reconnaissance que vous pouvez vous offrir à vous-même.

L’intérêt, la tendresse et l’amour ne parlent pas le même langage que l’égoïsme ou l’indifférence.

L’attention ne se quémande pas, ni ne s’accepte en miettes. Si vous acceptez cela, vous développerez une grande forme d’injustice émotionnelle vis à vis de vous.

La tendresse doit démontrer de l’équilibre car c’est le ciment d’une relation.

Tu n’es pas tout et je ne suis pas rien

L’indifférence des autres finit par nous faire penser que nous n’en valons pas la peine et que nous ne sommes pas des personnes intéressantes pour les autres.

Cependant, nous ne pouvons pas nous permettre de payer ce prix si élevé.

Il est facile de finir par penser cela quand les preuves d’indifférence et de dégoût deviennent constantes envers nous-mêmes, dans les échanges que nous vivons et dans la construction d’une relation sérieuse.

Il ne s’agit pas de mépriser les autres, mais de nous valoriser nous-mêmes et de rendre nos besoins affectifs et nos inquiétudes importantes. C’est le pilier basique qui soutient les relations solides et saines.

L’intérêt mutuel et la réciprocité sentimentale sont des choses auxquelles nous ne devons jamais renoncer, pas même au nom d’une relation stable qui dure depuis de nombreuses années.

De fait, nous ne parlons pas seulement du bien être individuel mais de celui d’autrui ainsi que celui des relations.

Les trois ensemble nous permettent de rendre nos relations gratifiantes et justes. Dans ces conditions, nous serons en capacité de nous épanouir à côté des autres.

Ne cherchez pas, laissez les autres vous trouver

Votre numéro de téléphone ne change pas de chiffres et si l’on ne vous appelle pas, c’est que l’on est indifférent.

Pensez que quand quelqu’un aime, il est capable de remuer ciel et terre pour être à vos côtés et vous faire vous sentir bien.

Il se peut que certaines absences soient la conséquence de l’inexactitude de la vie, des agitations quotidiennes et d’un vrai manque de temps. Cependant, le désintérêt réitéré est celui qui marque les différences.

Le fait de ramper et de supplier pour quémander de la tendresse qui n’est pas sincère, n’est pas sain.

Il se peut que certaines preuves vous attendrissent mais si l’équilibre n’est pas présent et que vous devez regarder à la loupe les raisons pour lesquelles vous restez dans cette relation, ce n’est pas une bonne chose.

Si véritablement vous ressentez l’injustice émotionnelle, vous être en train de vous soumettre à une relation qui provoque en vous une grande souffrance.

Vous ne devez pas vous transformer en marionnette des besoins des autres, ni obéir à tous leurs caprices. Vous devez vous faire valoir et savoir ce que vous voulez.

Permettez-vous de ne pas accorder trop de crédit à cette personne qui est indifférente. Vous avez le droit de ne pas vous soumettre à la punition de l’indifférence.

De fait, vous devez commencer à vous mettre en valeur et à vous aimer. Les miracles n’arrivent pas et, comme nous l’avons dit, l’amour doit se démontrer et se sentir, mais jamais être imploré.

Vous devez être tendre avec les personnes qui vous aiment, qui vous acceptent et qui vous comprennent sans jugements ni exigences.

N’offrez pas votre temps libre à la personne qui ne profite pas de votre présence

Il est fréquent de ne pas mettre en valeur ce que nous sommes, de se négliger et de ne pas profiter des opportunités que nous avons pour nous rapprocher des êtres aimés.

Cependant, l’indifférence continuelle a d’autres couleurs et nous pouvons voir dans leur reflet l’égoïsme et le désintérêt démesuré.

Ce laisser-aller propre à l’indifférence est parfois empreint de mépris, ce qui provoque des situations très douloureuses qui détériorent la vision que nous avons de nous-mêmes et de nos relations avec les autres.

Dans ces cas où l’indifférence réduit notre estime et notre santé émotionnelle, nous devons apprendre à ne pas offrir tant de temps libre, car notre présence n’est pas appréciée à sa juste valeur.

Comme nous l’avons dit, nous ne devons pas nous résigner face à la dévalorisation et à la négligence, car nous finissons par penser que nous sommes de mauvais compagnons de vie et que nous ne méritons pas le respect des autres.

C’est pourquoi, nous devons comprendre que pour que nous nous sentions valorisé, nous devons tout d’abord nous valoriser nous-même.

Ainsi, la première étape pour prendre soin de l’image de soi-même, est de se rendre compte que l’indifférence que nous impose cette autre personne doit nous servir à réaffirmer tout ce qui a un lien avec notre amour propre et notre propre épanouissement personnel.

N’oubliez pas de sourire dans le miroir, aimez-vous et valorisez-vous pour ce que vous êtes et non pas pour ce que les autres veulent protéger chez vous.

Aimez-vous et rendez-vous compte que le fait que quelqu’un vous néglige ne signifie en aucun cas que vous devez vous résigner et lui obéir.

Entourez-vous toujours de personnes qui vous veulent dans leur vie, car celles qui ne vous aiment pas véritablement vous feront souffrir.

Cela ne nous fait pas de bien de donner sans recevoir. C’est pour cela que nous devons nous rendre compte que le fait de rester aux côtés d’une telle personne peut nous emmener trop loin sur le chemin de la vie.

Nous pourrions perdre quelques années de vie, et cela, nous ne pouvons pas nous le permettre. Jamais.

Source: http://amelioretasante.com/

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *