Quand notre égo se prend des gifles !

ego enfantAu cours de notre vie, tout ce qui est à l’origine de nos évolutions et de nos changements, ce sont les différentes prises de conscience que nous faisons. Qu’elles soient de nature profondes ou simplement anecdotiques, qu’elles proviennent d’événements importants ou d’actions anodines, à l’origine de chaque avancée que nous faisons, il existe une prise de conscience.

Qu’est-ce qu’une prise de conscience ?

C’est amener une vision supplémentaire à sa conscience, une façon différente de voir les choses. C’est élargir son champ de compréhension en permettant à de nouvelles idées d’apparaître et à de nouvelles conceptions de naître.

Lorsque nous vivons de nouvelles expériences, nous sommes toujours amenés à découvrir de nouvelles choses à propos de nous, à propos des autres et de la vie. Voyez comme, tous autant que nous sommes, avons pu avoir (et avons peut-être encore) des pensées ou des paroles du genre: « Si j’étais toi, je ferais ceci ou cela », « quand j’aurais des enfants, je serais comme ça « ou « Je ne comprends pas les gens qui agissent de la sorte ». Pourtant, en regardant en arrière objectivement, on finit par se rendre compte que ce que nous pensions ou disions n’a finalement pas grand-chose à voir avec la réalité. En fait, on se fait une idée à propos de nous, de ce qui est bien ou mal, de ce qui doit ou pas se faire, et de tas d’autres choses du genre… Mais ce ne sont que des idées situées en dehors du contexte, en dehors du temps et de l’expérience.

En avançant, nous finissons par nous rendre compte et par accepter que ces vieilles idées étaient erronées, parfois-même peu matures ou dénuées de sens. Pourtant, cela ne nous empêche pas de continuer à avoir des idées qui, elles aussi, finiront sans doute un jour au placard! Car, ce n’est que lorsque nous faisons l’expérience d’une chose et que lorsque nous sommes en train de la vivre que nous pouvons voir quelle forme prend la réalité pour nous. En fait, nous pensons savoir qui nous sommes et donc savoir comment nous allons (ré)agir, mais il est très rare que nous soyons en mesure de le savoir avant d’en être nous-même le témoin. Ce ne sont que les expériences qui nous donnent la possibilité de découvrir qui nous sommes vraiment. Grâce à elles, nous pouvons apprendre des choses à propos de nous-même et devenir plus tolérants vis-à-vis de ces autres qu’on tend souvent à ne pas comprendre et à juger.

Les prises de conscience sont aussi une forme d’acceptation, de tolérance et de lâcher prise sur nos croyances et nos définitions des choses. J’ai clairement pu voir ça au fil du temps, car plus nous avons tendance à être figés, fermés, têtus ou sûrs de nous, plus nous attirons des situations qui viennent percuter nos certitudes et nos croyances. Ce qui veut dire, que plus vous restez sur vos positions par rapport à l’idée que vous vous faites d’une chose, (par exemple, de ce qui est spirituel ou pas, de qui est éveillé ou pas ou de ce qui doit ou pas se faire), plus vous risquez d’être amenés à faire l’expérience de ce que vous jugez. Et c’est normal, il faut bien que votre conscience grandisse… Puisque le but est d’évoluer, il faut bien que votre expérience se dirige dans ce sens.

De la même manière, plus nous sommes dans l’incompréhension des événements ou des attitudes qu’ont les autres, plus nous allons avoir tendance à les vivre de façon similaire afin que nous puissions les comprendre. En réalité, chaque fois que vous pensez ou prononcez la phrase « je ne comprends pas ceci ou cela » ou « comment est-ce possible que telle personne agisse comme ça », c’est comme si vous faisiez une demande à l’Univers qui disait « je ne comprends pas et je veux comprendre ». Et puisque nos compréhension ne sont le fruit que de nos expériences, c’est comme si vous demandiez directement à faire cette même expérience pour la vivre et pouvoir la comprendre. Merveilleux, non? Je sais, c’est aussi un peu effrayant …

Bref, acceptons donc que nos idées, nos croyances et nos pensées ne soient que des perceptions de l’esprit et pas des vérités absolues. Restons ouverts et tolérants au lieu de vouloir avoir raison à tout prix. Souvenons-nous que nous ne savons jamais exactement ce que nous sommes capable de faire et d’être, avant d’en faire l’expérience et que nos croyances, nos jugements et nos incompréhensions nous reviennent toujours comme un boomerang!

Quoi qu’il en soit, nous sommes ainsi fait et il ne sert à rien de culpabiliser à chaque fois que nous n’arrivons pas à être ouverts et compréhensifs. Si certaines choses vous sont vraiment difficiles à tolérer c’est sans doute que vous êtes aussi ici dans le but d’apprendre à les tolérer et que votre âme a choisi de faire une expérience qui lui permettra d’accepter et de comprendre cet événement. L’important c’est de saisir toutes les opportunités qui viennent ouvrir notre conscience et de les voir comme des cadeaux semés le long de notre chemin. Ils peuvent parfois être difficiles à reconnaître, car ils peuvent nous faire souffrir, mais sachez que la seule chose qui souffre ce n’est jamais que notre égo, celui qui croit qu’il sait. Les prises de conscience qui lui arrivent le bousculent dans ses croyances et ses idées et il n’aime pas avoir tort et se tromper, car il n’aime pas que les choses changent, sans quoi il pourrait perdre le contrôle.

C’est pour ça que je dis que ces prises de consciences sont comme des gifles pour l’ego !

Quoi qu’il en soit, nous avons la possibilité de nous séparer de cette sensation désagréable qu’éprouve l’ego, du moins nous pouvons la prendre avec plus de recul et plus de détachement. L’humour, par exemple, me semble être une des meilleures façons pour ça, car il permet de dédramatiser et de prendre tout moins au sérieux. En tout cas, c’est de cette manière que moi-même je fonctionne.

J’ai à cœur depuis quelques jours de pouvoir partager efficacement mes prises de consciences, mes gifles, comme je les appelle. Ceci dit, je sais que même si les mots sont importants, c’est surtout le mental qui les aime et se les approprie pour tenter de comprendre théoriquement. Alors, pour pouvoir vous les partager de façon plus concrète et plus véritable, c’est par l’intermédiaire de vidéos que je vous exposerai d’ici peu « mes propres gifles ». Chaque semaine, vous pourrez les retrouver sur mon site internet : www.guerisonintuitive.com

Caroline Blanco.
http://guerisonintuitive.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *