Nous savons maintenant…

papillon lumineux3

Nous savons maintenant que nos croyances sont comme des enregistrements que nous choisissons de continuer à écouter. Nous pouvons appuyer sur le bouton arrêt à tout moment. Nous savons que nos blessures viennent de la façon dont nous choisissons de percevoir quelque chose que nous avons expérimenté, mais nous pouvons ajuster nos lentilles de perception à tout moment. Nous savons que beaucoup de nos réactions émotionnelles sont d’anciennes habitudes et des dépendances qui continuent à s’accrocher. Nous savons que nous n’avons plus à être défini par tout ce qui fait que nous ne nous sentons pas bien ou que nous ne ressentons pas comme juste ou vrai pour nous.

À ce stade, nous sommes un peu comme des éléphants qui se sont libérés depuis longtemps de leurs chaînes minuscules – mais après avoir été aussi longtemps enchaînés, nous n’avons pas tout à fait réalisé à quel point nous sommes libres de nos »problèmes » si nous le choisissons. Il est naturel que tout ce qui n’est pas en alignement avec qui nous sommes vraiment apparaisse pour un dernier tour de piste alors que nous changeons pour être qui nous sommes véritablement.

Le challenge est le suivant: ne soyez pas aspiré par toute cette poussière, en croyant que l’existence de cette poussière doit être la preuve que rien ne change ou que vous êtes vraiment identifié par cette poussière. La poussière est un bon signe. C’est un signe que vous venez juste de faire exploser un grand trou dans le mur, ou bien même que vous l’avez entièrement démoli. La poussière est une opportunité de faire disparaître ces pensées et ces émotions suffocantes qui ont surgi et de dire: Eh, je ne vous choisis plus … merci de partir maintenant.

Dana Mrkich
http://www.danamrkich.com/
Art par Robby Donaghey
Traduction TransLight: http://www.facebook.com/TransLight

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *