Orage, source possible de chamboulements intérieurs inattendus

Orage, source possible de chamboulements intérieurs inattendus

Un jour, au jardin, un orage est venu chambouler le temps. Il faisait beau, tout allait bien et soudain, de gros nuages noirs ont surgi de nulle part… tout s’est assombri et les éclairs ont illuminé le ciel. Puis les grondements sont arrivés avec du vent et de la pluie.

Avez-vous remarqué que c’est ainsi qu’un orage arrive dans notre vie personnelle ?

Tout va bien, il fait beau, les pensées sont belles et claires. Soudain, un fait déplaisant surgit et vient résonner sur une vieille blessure et illuminer des souvenirs. Puis l’émotion monte, gronde et ça éclate… et une fois que tout est passé, le ciel redevient clair.

Tout redevient comme avant, sauf que parfois, il y a du dégât. Telle la belle branche généreuse d’un prunier qui a cassé sous le poids des fruits mouillés. Pourtant, elle donnait son meilleur, des centaines de fruits… mais elle n’a pas résisté.
Les lois de la nature sont impitoyables et elles sont valables pour tous les êtres vivants.

Lorsqu’un orage colère intérieur éclate, il peut aussi casser quelque chose en soi ou chez l’autre.
Nous pouvons penser qu’il suffit de faire le bien pour le recevoir en retour…

Ce serait méconnaitre les lois cosmiques et surtout celle de la gravité (c’est grave ?) Ou attraction terrestre et celle de l’écho ou résonance.

Gentil et serviable comme généreux ou méchant, radin ou égoïste, les lois cosmiques sont pour tous. Elles ne jugent en aucun cas de la valeur d’un humain pour savoir si elles vont fonctionner ou non.

Si un homme se jette d’une tour, il tombe, même s’il est hyper gentil et fait tout pour les autres. C’est valable pour tous, voleurs et puissants ou pauvres et inconnus.

Cela peut sembler injuste à premier abord.

En effet, on peut facilement penser que ce qui est bon est privilégié par ‘Dieu’ et qu’il est impossible d’avoir un mauvais sort si on œuvre pour le bien.

Force est de constater, au vu de nombreuses personnalités œuvrant pour le bien de l’humanité qui ont été assassinées, que c’est faux.
Beaucoup de personnes qui ont voulu aider de la famille ou des amis ont ainsi perdu de l’argent, parfois beaucoup, du temps ou une réputation et ont pu se fâcher avec d’autres.
Des personnes formidables ont des accidents ou de graves maladies ou des incidents dans leur vie. Des personnes malsaines aussi…
Il n’y a pas de hasard, seulement des réactions à des actions.

Celui ou celle qui aide par simple joie reçoit sur cette fréquence joyeuse.
Celui ou celle qui aide par besoin de se valoriser, par peur de ne pas être aimé ou inutile, reçoit aussi sur cette fréquence.
Idem pour ceux qui aident par obligation mais qui préfèreraient faire autre chose. Ils ne sont pas alignés entre leur cœur, leurs pensées et leurs actions.
La même chose, chez celles et ceux qui pensent ne pas mériter en retour, qui s’oublient ou qui pensent que les autres valent bien mieux qu’eux…
Souvent, c’est inconscient.

Et c’est toujours par une revalorisation intérieure, une libération de programmes défaillants et un plein d’amour authentique que ça peut guérir.
Parfois, il est nécessaire de réparer physiquement ou matériellement.
Parfois, le mieux est de lâcher et de passer à autre chose.
A chacun et chacune d’analyser le mieux à faire.

Pour la branche de prunier… il ne reste lui que la joie de voir les enfants et les grands se régaler de ses fruits et se satisfaire d’avoir accompli le meilleur de sa mission.

Alors, s’il elle peut nous servir d’exemple, prenons bien soin de nous. Donnons, mais juste ce qu’il faut… et surtout, respectons-nous les uns les autres !

Que le meilleur soit !

Joéliah / Http://lejardindejoeliah.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *