Ordonnez à l’Univers !

Ordonnez à l'Univers !

Ordonner à l’univers !

Hello les lumières ! Comme dit précédemment, ce sont de nouvelles timelines qui se dessinent dans nos habitudes et comportements. Plus spontanés, plus aventuriers, plus rêveurs et plus tête brûlées, nous chevauchons ces nouvelles parcelles du champ des possibles comme des oiseaux qu’on libère d’une cage.

Nous avons des envies, de grandes aspirations intérieures qui remontent, qui se mettent en place.

Mais parfois, nous sommes encore timides pour formuler clairement nos demandes.

Il y a une croyance en particulier qui peut vraiment freiner la manifestation de nos envies. Que ce soit pour les grands souhaits ou pour les petites envies de quotidien.

Cette limite que nous nous imposons parfois, j’ai pu la constater dans de nombreux partages et commentaires. Des réflexions entre les lumières sur ce qui doit se faire ou non.

La différence entre ORDONNER à l’univers et DEMANDER à l’univers.

Croyance limitante :

« Je ne me sens pas à l’aise avec la notion de donner un ordre à l’univers ».

Petit topo :

L’univers, ce n’est pas une personne, c’est une équation qui réagit à des vibrations. Quand tu tapes sur le clavier de ton ordinateur, tu lui donnes des ordres ! Et pourtant, es-tu mal à l’aise avec ça ?

Un ordinateur est une machine électronique programmable qui fonctionne par la lecture séquentielle d’un ensemble d’instructions, organisées en programmes, qui lui font exécuter des opérations logiques et arithmétiques.

Et bien, pour l’univers, c’est tout pareil. C’est une immense machine avec un grand logiciel hyper puissant qui compte autant de sessions qu’il n’y a d’individus ! N’oublions pas que nous n’inventons que des choses qui existent déjà en idée !
Alors, pour que l’univers puisse répondre de manière claire à nos attentes, c’est à nous d’être précis dans nos souhaits et de ne pas avoir peur d’émettre un ordre intérieur silencieux, mais parfaitement clair !

« J’ai fait une demande à l’univers ».

Petit topo :

On dirait que tu viens d’envoyer une lettre de motivation et un CV à une grande entreprise et que tu te tiens au bon vouloir de la décision qui va tomber, tout en espérant que ce soit celle que tu attends !

Autrement dit, la demande appel à deux réponses potentielles : OUI ou NON.

Comment veux-tu que l’univers choisisse à ta place ?

Qui va devoir cliquer sur le bouton pour envoyer la vibration choisie ?

Il n’y a pas de mal à savoir ce que l’on souhaite. C’est même la base de la motivation et du courage pour le manifester dans la matière !

« Je veux plus de sous »

Petit topo :

Tu veux plus de sous OUI, mais pourquoi ? Est-ce que c’est parce que d’une manière générale cela te donnerais plus de liberté ou est-ce que tu as besoin de 300 euros pour régler une facture importante ? Ce n’est pas du tout le même ordre !

Si tu as besoin de plus de sous d’une manière générale, ton souhait est tellement vaste que c’est comme de demander à l’ordinateur de te monter lui-même un dossier complet sur tout ce que tu dois entreprendre pour manifester ce souhait sans savoir vraiment ce que tu espères et pourquoi. Hors ! L’ordinateur ne peux choisir et appliquer des ordres seul ! C’est à TOI de définir précisément ta demande pour qu’il puisse appliquer l’ordre.

Je vois beaucoup de demandes qui manquent souvent de clarté.

Clarifier, ordonner intérieurement comme une décision et lâcher-prise : le cocktail magique.

Par exemple : « Je veux déménager dans une ville où je me sentirais bien ».

OUI, mais ! Que veux dire « se sentir bien pour toi ? » Quelles qualités attends-tu de cette ville ? Est-ce que tu as visualisé cette ville ? Est-ce que tu as une idée du type de logement que tu souhaites ? Appartement ou maison ? Jardin ou balcon ? Est-ce que tu envisages une ville très loin de ton lieu actuel ? …

Tous ces points ne peuvent pas être choisis pour toi sans que tu n’en soit toi-même acteur et décisionnaire.

Pour ma part, l’idée d’une nouvelle maison avait fait son chemin. Nous avions des pistes, mais nous nous sommes rendu compte que nous ne savions pas exactement ce que nous voulions. Nous voulions partir oui, changer de maison oui. Mais nous ne savions pas où, quel genre de maison, sa taille, son loyer… L’univers ne faisait que refléter ce manque de clarté en nous-mêmes.

Petit à petit, notre souhait s’est éclairci naturellement. Nous voulions une maison proche de notre lieu actuel, plus petite, avec un loyer très accessible, une bonne connexion internet et pratique pour les enfants.

Une fois cette clarté infusée en nous comme une évidence, nous avons laissé la confiance en l’univers opérer. C’est ce qu’il se passe naturellement quand vous envoyez un mail depuis votre ordinateur. Vous n’avez pas de doute, l’ordinateur a appliqué l’ordre. C’est donc à ce moment-là qu’il faut lâcher-prise sur la demande.

Si le lâcher-prise en CONFIANCE ne s’opère pas à ce moment-là, vous envoyez d’autres paramètres et programmations à l’univers.

« Toi seul es ton propre maître. C’est de toi que l’effort doit venir. » Bouddha

par Lulumineuse

Source : http://www.lulumineuse.com/pages/articles-lulu/ordonner-a-l-univers.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *