Pardonnez l’impardonnable…

le pardon est fort

Je sais que juste à la lecture du titre vous n’avez possiblement plus envie de lire le texte pourtant, je vous le recommande car il se veut être un baume de paix pour votre cœur meurtris. J’ai déjà écrit un article sur le pardon par le passé; le titre en était : JE PARDONNE MAIS JE N’OUBLIE PAS… vous vous souvenez de cet article ? Ces deux textes sont complètement différents car un se veut être une prise de conscience sur notre façon de pardonner et celui-ci vous donnera la possibilité d’avoir accès à la clef de votre propre évolution. À vous de savoir à présent si vous avez envie de poursuivre votre lecture ou non ?

À mon humble avis, je pense que nous avons possiblement tous vécu des choses qui nous ont transportées à un moment ou à un autre de notre vie dans une immense souffrance quasi insupportable… Pour quelques-uns d’entre nous c’est arrivé lorsque nous étions très jeunes et pour d’autres lorsque nous étions plus vieux mais quel soit le moment où cela s’est produit, le chagrin que cela a engendré dans nos vies nous a simplement fait basculer en plein cœur d’une colère inébranlable… une colère qui nous a bien souvent conduit sur des chemins de plus en plus tumultueux et cela sans jamais en prendre réellement conscience…

Ainsi, au fils des ans nous avons régulièrement recréé des situations qui nous refaisaient vivre inlassablement ce sentiment d’impuissance, cette douleur incommensurable, cette frustration parfois incompréhensible… et à chaque fois c’était comme réveiller une tempête endormie… Puis tel un volcan entre en éruption sous la force de la pression; il en était de même pour chacun de nous !! Nous avons donc vécu et revécu des sensations qui nous ont ramené années après années au point de départ… à l’endroit précis où nous avons pour la première fois été brimé dans notre intégrité !! Mais comment cela peut-il être possible ? Comment peut-on revivre sans cesse les mêmes situations sans s’en rendre totalement compte ? Comment se fait-il que nous soyons toujours dans les mêmes problématiques ? Peut-être Est-ce tout simplement dû au fait que nous avons quelque chose à comprendre dans la situation … ou bien, quelque chose à pardonner…

Pardonner… Un mot qui grinche dans les oreilles de plusieurs… Un mot qui dérange énormément… Un mot qui fait mal aussi, trop mal pour qu’on ait seulement envie d’y penser ne serait-ce qu’une seule minute… Mais pourquoi pardonner nous fait si mal à l’intérieur ? En fait, je pense que nous ne comprenons pas tout à fait à quoi sert le pardon…

Nous avons grandis dans un monde de dualité, un monde de paraître, un monde matériel qui nous a bien souvent berné au sujet de ce que nous étions réellement en tant qu’Être. Nous avons donc au cours des années crus que notre véritable Richesse se trouvait au cœur de ce que nous possédions de façon matériel. On nous a longtemps, trop longtemps fait croire que nos avoirs étaient donc le reflet de notre réussite !! Nous avons donc passé la plus grande partie de notre vie à essayer d’acquérir toujours plus de matériel afin d’avoir l’impression de devenir quelqu’un d’important dans notre société… (En bref, c’est ce que la société attendait de nous)

En réalité nous sommes des Êtres tellement plus complet, tellement plus aimant et surtout tellement plus intérieur que ce que l’on veut bien nous faire croire. Si je vous disais que le pardon est réellement la clef qui va vous permettre d’ouvrir votre conscience et d’y découvrir toutes les merveilleuses facettes qui s’y trouve me croiriez-vous ? J’imagine que certains diront oui sans hésitation alors que d’autres prendront peut-être plaisir à me ridiculiser; mais soyez sans crainte quoique vous fassiez, vous aviez déjà choisi de le faire bien avant la lecture de ce texte… et d’ailleurs cela fait partie de vos choix et de votre libre-arbitre.

Pardonnez !! Permettez-moi de vous expliquer ma version des choses… Pour plusieurs d’entre vous, pardonner leur donneraient l’impression de donner du pouvoir à la personne qui les a infiniment blessé… je le sais, puisque je l’ai vécu durant des années. Mais laissez-moi vous dire qu’il en est totalement autrement; en réalité moins vous pardonnez et plus la personne exerce son pouvoir sur vous… car moins vous avez le contrôle sur vos émotions. En effet, à chaque fois que vous repensez à la personne qui vous a profondément blessé et à qui vous refuser votre pardon, vous tombez dans une sorte d’égrégore de colère, de tristesse et d’impuissance face à vos émotions. C’est plus fort que vous… incontrôlable et très désagréable… Donc revivre la situation année après année devient de plus en plus lourd à porter pour votre cœur souffrant…

Pardonnez, c’est simplement d’accueillir et de bercer votre petit enfant intérieur et surtout de lui permettre de pleuré les souffrances qui lui ont été infligé par le passé. Ce n’est pas un signe de faiblesse au contraire, c’est le plus grand des signes d’Amour et de courage que j’ai pu voir au cours de mon existence. Pardonnez… c’est de vous aimer assez pour offrir à votre bourreau la lumière de votre cœur afin d’éclairer à tout jamais cet Ombre qui a un jour fait partie de sa Vie et ainsi de l’effacer pour toujours du grand livre de la Vie… Pardonnez… C’est avoir assez d’Amour pour l’humanité pour vouloir transcendé tout ce qui a pu par le passé faire du mal que ce soit à vous ou à ceux que vous chérissez…

Pardonnez l’impardonnable… c’est de reconnaître qu’en chaque être humain il existe cette part de lumière qui fait partie de chacun de nous et pour qui le Pardon peut s’avérer être le phare qui les conduira sur le chemin du retour vers la source… Souvenez-vous toujours que lorsque vous pardonnez… ce n’est pas seulement à vous que vous faites du bien mais bien à l’ensemble de l’Univers tout entier… En ce qui me concerne, j’ai dû demander avec beaucoup d’humilité l’aide de mes Anges et Guides de lumière afin d’être guidé sur le chemin du pardon… Seuls ceux qui sont en mesure de descendre véritablement dans leur cœur, arrive à pardonnez avec Amour. Et c’est le seul pardon qui efface définitivement toute trace de noirceur de part et d’autre… Plus vous pardonnerez… Plus le monde s’illuminera…

Louise Gagnon 09/02/2014
https://www.facebook.com/loulou.gagnon.3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *