Pour pardonner, il faut d’abord se pardonner à soi-même

Pour pardonner, il faut d’abord se pardonner à soi-même

Pardonner est une action à laquelle tout le monde n’est pas préparé.

Mais qui est capable de pardonner aux autres connaît très bien cette sensation de liberté qui l’envahit quand il le fait.

Ce n’est pas seulement un acte pour la personne qui nous a offensé mais aussi pour nous-même.

Il est nécessaire de pouvoir continuer à aller de l’avant, pour ne pas traîner le passé comme un poids et même parfois pour rétablir un dialogue qui nous apporte des réponses à des questions en suspens.

Des questions que nous ne pouvons parfois résoudre qu’avec la personne envers qui nous ressentons de la rancune.

Mais d’un autre côté, la douleur n’est pas produite par l’autre mais bien par nous-même. C’est nous qui appuyons sur la gâchette de la douleur.

Que ce soit de manière délibérée ou non, nous sommes les ultimes responsables de nos blessures et nous ne devons pas rejeter la faute de ce qui s’est passé sur les autres.

Parfois, le pardon est n’est pas si difficile à atteindre, retrouver la confiance est plus difficile.

Pardonnez-vous d’avoir échoué

Quand nous demandons pardon, c’est que nous avons trompé quelqu’un d’autre ou que nous avons commis une erreur si grande que les autres en sont affectés.

Mais pourquoi demandez-vous pardon sans vous pardonner à vous-même au préalable ?

À plusieurs reprises, nous laissons entre les mains des autres beaucoup des responsabilités que nous devrions endosser. Ici par exemple, le fait de pardonner.

Un exemple beaucoup plus clair : aimer. N’est-il pas vrai que si nous ne nous aimons pas nous-même, nous ne pouvons pas aimer les autres ? Alors, c’est la même chose avec le fait de pardonner.

Peut-être que vous vous demandez pourquoi personne ne vous a jamais appris cela avant, pourquoi personne ne vous a jamais dit que vous devez vous pardonner vous-même pour ensuite pardonner aux autres.

La réalité, c’est que l’on nous a toujours appris à être «irresponsables», d’une certaine manière, de nos actes.

C’est pour cette raison que nous nous permettons d’aimer les autres sans nous aimer nous-même au préalable.

Nous voulons qu’ils nous pardonnent sans que nous nous ayons pardonné avant, nous exigeons du respect avant de nous respecter nous-même etc…

La peur de se pardonner soi-même

Peut-être que cette erreur dans laquelle nous tombons, celle qui nous empêche de nous pardonner, est seulement la preuve de nos grandes peurs : être conscient de nos fragilités et du fait que nous ne sommes pas parfaits.

Cela nous demande beaucoup de regarder en nous et d’accepter nos erreurs. Peut-être que c’est pour cela que nous préférons regarder ailleurs.

Aujourd’hui, nous voulons vous donner quelques conseils pour que vous puissiez vous pardonner sans crainte et pour que la prochaine fois que vous devez demander pardon, vous pensiez d’abord à vous.

Car ce n’est pas égoïste, dans ce cas-là, de penser d’abord à soi. Vous êtes le plus important et vous devez donc commencer par vous demander pardon.

* Pourquoi avez-vous besoin de vous pardonner ? Vous devez savoir si vous devez vraiment vous pardonner car parfois nous nous sentons coupable alors que nous ne le sommes pas.
Une fois que vous êtes sûr que vous êtes coupable, vous devez vous pardonner. Mais comment ?
* Échouer ne fait pas de vous une mauvaise personne : nous commettons tous des erreurs et cela ne fait pas de nous des êtres horribles.
Alors, nous devons accepter nos failles, apprendre d’elles et nous pardonner. Nous sommes des êtres humains et nous nous trompons. C’est normal !
* Recommencez : parfois, nous avons peur de recommencer, mais peut-être que c’est la première étape après le pardon.
Pensez que vous pardonner à vous-même, c’est apprendre, c’est rectifier, c’est se rendre compte où nous nous sommes trompés. À partir de là, vous pourrez commencer une nouvelle vie.
* Oubliez le passé : peut-être que vous êtes tourmenté par ces erreurs que vous avez commises et qu’elles sont toujours présentes aujourd’hui.
Ne vous martyrisez pas avec. Pardonnez-vous ! Utilisez toutes ces pierres de votre chemin pour être une meilleure personne.
* Soyez responsable de vos actions : demander pardon est parfois un acte irresponsable car nous voulons nous libérer d’une charge trop facilement.
Mais si vous vous pardonnez avant à vous-même, ce n’est plus aussi simple. Soyez responsable de vos erreurs car vous êtes la personne qui les a commise !

“Le pardon est un cadeau que vous vous donnez à vous-même”
-Suzanne Somers-

Maintenant, vous pouvez pardonner aux autres

Maintenant que vous savez ce que vous devez faire pour vous pardonner vous-même avant les autres, vous pouvez pardonner. Et sachez que vous devez toujours aller de l’avant.

Aujourd’hui, le pardon est quelque chose que l’on dit à la légère. Quelque chose qui montre notre irresponsabilités vis à vis de nos actes.

Il est important que vous soyez compatissant envers vous-même. Nous échouons tous à un moment de notre vie et nous avons tous besoin, à un moment, du pardon de quelqu’un d’autre.

Mais, ne transformez pas cela en quelque chose de récurrent. Le pardon doit être sincère.

De plus, pensez que vous demander pardon à vous-même vous permettra de mieux vous connaître.

Vous serez conscient des vos failles et vous pourrez leur apporter une solution, vous pourrez développer une meilleure confiance en vous et vous vous valoriserez bien plus !

Vous demandez pardon avant de vous demander pardon à vous-même ? Quand a été la dernière fois que vous vous êtes pardonné ?

Nous espérons qu’à partir de maintenant, vous mettrez en pratique ce pardon envers vous-même.

C’est une action qui vous enrichira et qui vous permettra, ensuite, de dire pardon d’une manière bien plus sincère et authentique.

http://nospensees.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *