Quand on a le soleil en soi, les tempêtes importent peu

Quand on a le soleil en soi, les tempêtes importent peu

Quand on porte le soleil en soi, la vie déclenche ses aspects les plus précieux, et plus rien ne peut nous arrêter.

Ce sont des instants vitaux durant lesquels nous réussissons à laisser derrière nous l’adversité et où nous apprenons à aller de l’avant avec plus d’assurance.

L’ombre, les erreurs du passé ou les personnes qui s’approchent pour essayer d’éteindre nos lumières n’importent plus vraiment : le soleil intérieur perdure.

En effet, vous savez mettre en priorité et écouter d’abord ce qui importe vraiment dans la vie : être heureux.

Parfois, nous regardons le ciel et nous découvrons un soleil immense et solitaire. Peu importe les années, ni ces journées où les nuages le recouvrent : il n’arrête jamais de briller.

C’est la même chose avec les gens. Nous naissons tous avec notre propre lumière, nous avons tous la capacité de briller, mais le soleil avec lequel nous venons au monde perd parfois de la force à cause des nuages passagers, ou de l’influence d’autres personnes qui sont capables de l’éteindre un peu plus chaque jour.

Ne permettez pas cela. Ne laissez rien ni personne enlever cette splendeur à votre capacité à être heureux. Vous devez savoir rallumer ce moteur intérieur en permanence.

Comment apprendre à «revivre» le soleil que vous cachez en vous

La vie est un voyage par lequel il faut transiter avec un bagage léger. Moins nous devrons porter de poids, plus nous avancerons légers, sans rancœurs, sans poids, sans peurs, et sans attitudes limitantes.

Les personnes qui réussissent à remplir leur cœur d’émotions positives et de ce soleil positif réussissent à voler très haut.

Parfois, c’est lorsque d’autres personnes nous mènent jusqu’au bord de l’abîme, que nous sommes conscient que nous avons des ailes pour voler et que nous sommes plus forts que ce que nous pensions.

Il y a des gens qui pensent que la vie s’apprend en souffrant, qu’il faut passer par des moments difficiles pour mûrir et faire des apprentissages vitaux. Mais, il ne faut pas non plus arriver à ces extrêmes. En réalité, tout est beaucoup plus simple.

Il y a des personnes qui font des petits actes de grandes tempêtes et d’autres qui construisent leur intégrité sur les pertes.

Quelle que soit votre attitude, il n’est jamais de trop d’apprendre à faire ressortir cette lumière de votre intérieur, ce soleil qui doit éclairer votre chemin.

Le soleil devant et les ombres derrière

Vous représentez tout ce que vous avez surmonté, vous êtes vos défaites et vos triomphes, mais vous êtes aussi bien plus que tout cela. Vous êtes quelqu’un capable d’accepter son passé et de croire en son futur.

* Le passé ne peut pas se «rééditer», personne ne peut effacer ce qui s’est passé hier. C’est pour cela qu’il ne faut pas faire de notre présent un état de lamentation continu. Il faut se donner de nouvelles opportunités et cultiver de nouveaux rêves.

* Concentrez votre horizon sur des objectifs simples qui vous encouragent à faire de petits changements quotidiens. Parfois, le pire ennemi est la routine, d’où l’intérêt d’aller au-delà de cette ligne qui limite.

* Mettez-vous en face du soleil et laissez les ombres d’hier derrière vous. Vous remarquerez que la lumière vous aveugle un peu parfois : c’est parce que le futur n’est pas encore écrit et que vous êtes l’authentique artifice de tout ce qui est sur le point d’arriver.

Faites attention à ce que personne n’éteigne votre intérieur

Parfois, c’est notre éducation, le lien parfois limitant d’une famille qui n’a pas su nous éduquer dans le bonheur. D’autres fois, ce sont des conjoints qui sabotent notre liberté.

* Dans le quotidien, les personnes qui éteignent le soleil des autres sont nombreuses. Le véritable ennemi peut parfois être nous-même, via une technique d’auto-sabotage qui nous limite, et qui nous remplit de peurs et d’insécurités.

* Ne laissez personne vous apporter des tempêtes quand vous avez besoin de journées de calme et de lumière. Souvenez-vous que vous êtes le maître de votre vie et de votre destin, et que vous devez prendre soin de ce jardin intérieur qu’est votre estime de vous-même, et votre épanouissement personnel.

* Mettez des limites, n’alimentez pas les liens qui provoquent de la souffrance en vous et cherchez de nouvelles portes dans votre quotidien, à travers lesquelles vous pourrez découvrir des personnes qui en valent vraiment la peine.

Aussi longue que puisse être la tempête, le soleil se remet toujours à briller

Rien ne reste éternellement, ni même la douleur qui vous harcèle dans ces moments. Jour après jour, la douleur est de moins en moins soutenue, et on retrouve peu à peu son souffle normal. La seule chose à faire, c’est apprendre à vivre avec les souvenirs.

Nous devons apprendre à accepter que l’adversité peut nous envahir à tout moment. Et loin de nous résister, loin de nous rendre prisonnier de la douleur, nous devons l’accepter et petit à petit, la laisser aller.

La résilience est une capacité que nous avons tous en nous. Nous apprenons des adversités et nous en sortons renforcés à partir du moment où nous comprenons que tout passe, et que nous méritons de nous ouvrir à nouveau au monde.

Quand tout paraît être perdu, il apparaît toujours un rayon de soleil. Cherchez-le dans votre intérieur, cherchez-le chez les gens qui vous aiment, dans cet horizon qui vous attend avec de nouveaux rêves.

http://nospensees.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *