Reconnaître c’est créer 2/2

Reconnaître c'est créer

Comment accélérer notre transmutation et guérir

Je Suis est la formule magique. Dés qu’on la prononce tout ce qu’on émet ensuite devient notre réalité (je suis malade, je suis pauvre, je suis beau etc..). Cependant prononcer le nom ne suffit pas à modifier notre réalité (c’est la raison pour laquelle nous ne mourrons pas chaque fois que nous disons « je suis mort ») car il faut « ressentir » la Présence Je Suis comme une réalité vibrale. Sans ressenti rien ne change vraiment.

Dés qu’on ressent cette Vibration émanant de notre réunification avec notre Je Suis, tout est possible. Nous pouvons non seulement accompagner la mutation mais l’accélérer, et nous pouvons décider ce que nous souhaitons expérimenter.

La boule de Lumière

Le principe de base consiste à se visualiser et se ressentir comme étant dans une immense boule de Lumière blanche translucide qui nous sert de « matrice » a partir de laquelle nous pouvons tout créer.

En tant que Je Suis universel manifesté en tant que Je suis individuel nous pouvons créer et activer un bouclier de protection contre toutes les énergies nocives extérieures. Il suffit d’en émettre l’intention et de la nourrir par l’Attention plusieurs fois par jour. Ainsi nous pouvons vivre dans un environnement pollué au niveau énergétique sans en être affecté au niveau corporel.

Nous pouvons vivre dans ce monde et percevoir tout ce qui s’y passe et ne laisser entrer en notre bulle que ce que nous voulons expérimenter et ne pas laisser entrer les autres concepts (maladie, disette, guerre, violence).

Cela nous immunise contre certaines énergies. Ainsi si vous voyez des chemtrails dans le ciel, deux possibles s’offrent à vous : soit vous croyez qu’ils vont avoir un impact sur vous et il en sera ainsi, soit vous sentez que vous êtes immunisé et que cela ne vous concerne pas. En vérité vous ne collez même plus l’image de « nocif » sur le nuage pollué, c’est comme si cela n’existait pas pour vous.

Cependant l’Intelligence cosmique nous invite à ne pas jouer à l’apprenti sorcier. Si nous vivons dans un environnement ultra pollué, il va falloir faire preuve de beaucoup de foi. L’intelligence cosmique peut alors intervenir dans notre réalité pour nous inviter à aller vivre dans un endroit plus propice à notre santé. Tout s’accomplit naturellement.

La création de ce bouclier de Lumière ne doit pas être établie dans la conscience de nous protéger contre ceci ou cela, car même si cela agit cela nous maintient dans l’idée de dualité. Il faut encore aller plus loin et créer ce bouclier en lui demandant de nous maintenir dans un état d’immunité totale, de perfection absolue, de santé parfaite.. Et il en sera ainsi.

Nous pouvons ainsi vivre dans ce monde sans être contaminé par les énergies nocives émanant de celui-ci. Rien ne doit nous toucher, nous perturber. Nous devons rester centré sur notre conscience Je Suis en tant qu’observateur et voir ce qui se passe alentour sans nous sentir concernés directement.

Cela peut donner l’impression aux autres que nous sommes indifférents aux maux de ce monde, que nous sommes sans compassion mais cela n’est qu’une illusion. Il faut bien se rendre compte qu’on ne peut aider les autres quand on est dans le même panier qu’eux. On ne peut donner ce qu’on n’a pas acquis, on ne peut guérir les autres que si l’on est sain.

Dés qu’on est installé dans cette bulle de Lumière vibrale et qu’on n’est plus perturbé par les choses de ce monde (sur le plan mental, émotionnel, sensoriel et physique) on peut alors apporter une aide efficace à ceux et celles qui sont encore dans les difficultés. Il suffit de leur expliquer comment faire, comment créer cette bulle.

Pour aider les malheureux à sortir de leurs problèmes il faut leur démontrer qu’on peut vivre autrement, que d’autres possibles sont là, invisibles mais bien réels. Seul celui qui à réussi peut montrer aux autres comment réussir. Seul celui qui est en bonne santé peut montrer aux autres comment atteindre cet état.

Ce travail de réunification intégration demande une foi à toute épreuve. Il est accessible à toute personne puisqu’il ne demande aucune richesse matérielle, il n’y a aucuns grigris à acheter, aucun outil sophistiqué à acquérir, aucun rituel particulier. Il suffit de laisser l’Enfant intérieur utiliser l’imagination qui est une force extraordinaire.

A partir de cette bulle de Lumière on peut tout créer. Le bouclier d’immunité en est la première expérience mais n’est pas unique.

Lorsqu’on est installé dans cet état vibratoire de Lumière et que quelqu’un nous envoie une pensée négative ou veut accomplir un acte contre nous, il se heurte à cette Lumière. Il suffit alors d’amplifier l’activation du bouclier d’immunité et celui-ci sert de réflecteur.

La pensée est ainsi renvoyée vers l’expéditeur, multipliée par le rayon du bouclier. Il reçoit une énergie de Lumière et s’il l’accepte celle-ci peut dissoudre en totalité l’image négative qu’il avait envoyé, par contre s’il la refuse celle-ci peut lui faire vivre un moment douloureux.

Il est important de ne pas envoyer une pensée de vengeance ou quoi que ce soit envers celui qui nous envoie une mauvaise pensée mais uniquement envoyer de la Lumière blanche qui est guérisseuse.

On peut ainsi tout en étant protégé apporter aux autres une capacité de guérir. Tout ce qui passe par notre corps de pensée nous traverse et c’est pour cela qu’il ne faut jamais émettre une pensée de haine contre qui que ce soit car inéluctablement, elle passe à travers nous.

Grâce à cette Boule de Lumière vibrale on peut vivre dans ce monde sans être affecté par ce qui s’y passe et au sein de celle-ci on peut créer ce qu’on souhaite vivre.

LA GUÉRISON TOTALE

Lorsque nous nous sommes incarnés en ce monde. Notre âme, émanation de notre Conscience était encore pur Esprit. Dés qu’elle à pénétré dans la matrice, elle s’est revêtue d’un corps mental (conscience humaine) d’un corps astral (conscience animale) d’un corps vital (conscience végétale) et d’un corps minéral (conscience physique).

Notre corps physique contient en lui les mémoires de tous les règnes dits inférieurs (minéral, végétal, animal). Notre conscience individuelle nous permet d’expérimenter la vie tout en étant conscient de « vivre ».

Notre corps de « Bête » est notre corps astral. Pour se mouvoir notre corps à besoin de muscles, d’instincts, d’énergie. C’est notre corps « animal » qui est impulsé par nos désirs et pulsions instinctives.

Ce corps « animal » qui nous à été octroyé a été conçu parfait. Il a une conscience individuelle et chaque organe de notre corps à une fonction précise qui ne dépend pas de notre conscience personnelle. Nos organes et la plupart de nos muscles fonctionnent de manière impersonnelle. Nous respirons, digérons, évacuons sans aucune intervention de notre mental. Cela se fait naturellement. L’intelligence du corps sait ce qu’elle doit faire. L’acte de reproduction, la sexualité et tout le reste s’accomplit au-delà de notre « vouloir ».

Cependant comme nous disposons d’une conscience individuelle dont notre corps mental est l’outil nous pouvons « modifier » le processus par le biais de nos pensées qui activent des émotions génératrices de ressentis qui modifient notre ADN.

C’est ainsi qu’au fil du temps, nos pensées influencées par les schémas matriciels ont provoqué des interférences et générées des émotions pernicieuses qui ont modifié nos schémas biologiques et la biochimie de notre corps. En d’autres termes, nous pouvons dire que nous avons désorganisé tout ce qui était bien organisé par Dame Nature.

Par le biais d’émotions cristallisées et de pensées déviées issues de nos peurs nous avons provoqué dans notre corps des zones de blocage d’énergie qui sont devenus foyers d’infections et de maladies. Nos pensées et nos émotions agissent comme le feraient des pierres que l’on jetterait dans le lit d’une rivière. Elles bloquent la libre circulation de l’énergie et notre vitalité s’en ressent.

Notre mental (aspect masculin de notre identité) et nos émotions (aspect féminin) sont donc inducteurs d’une multitude de blocages qui ont modifié la structure de notre corps vital, matrice de notre corps physique. Notre corps vital est le siège matriciel de notre enfant intérieur et tant qu’il n’est pas libéré des vieux schémas sclérosés, notre vitalité s’en ressent et notre santé périclite.

Le travail spirituel dit « travail sur Soi » consiste à nettoyer le corps mental, le corps astral et le corps vital des vieux engrammes provoquant nos maux physiques et notre dégénérescence. La guérison commence par le plan mental (intellect masculin Père) continue sur le plan émotionnel (féminin Mère) et s’actualise dans le plan vital dit éthérique (enfant intérieur).

On peut passer beaucoup de temps à œuvrer sur le plan psychique (mental/émotionnel) mais la guérison n’intervient que lorsque le plan vital (siège des mémoires cellulaires) à été lui aussi libéré, c’est-à-dire que notre enfant intérieur retrouve sa joie de vivre. Tant que l’information mentale-émotionnelle n’est pas transférée dans le sensoriel puis dans le physique, la guérison n’est pas totale.

Exemple:

Une femme subit des attouchements sexuels pernicieux pendant son enfance. Elle en garde trace tout au long de sa vie. Cela peut l’amener à devenir frigide, à fuir les hommes, à rejeter la fonction sexuelle ce qui ne peut qu’avoir un effet néfaste à long terme sur sa biochimie cellulaire et ses fluides hormonaux (blocages etc)

Cette femme peut accomplir un acte de pardon vis-à-vis de celui qui l’a perturbée et se libérer aussi des charges émotionnelles liées à cela. D’où l’impression de guérison. Cependant tant que le corps n’a pas ressenti cela, le problème demeure. Et le problème ne peut être guéri en profondeur que par la sexualité elle-même. Ainsi cette femme peut rencontrer un homme et avoir du désir pour lui (sa conscience étant libérée du traumatisme) mais au moment de passer à l’acte son corps dit « non ». Une douleur, une angoisse ou un problème hormonal va alors faire surface et malgré toute la bonne volonté de la femme, elle ne pourra pas vivre une belle relation.

Cela vient du fait que le corps à une conscience propre, et que le sexe a lui aussi sa propre conscience et que celle –ci n’est pas assujettie à la conscience du « moi ». On pourrait alors penser que le mal est incurable et que la guérison est impossible. Cependant cela est faux !

L’Intelligence Universelle qui à créé « ce corps parfait » peut réparer les dégâts et réaliser une réinitialisation totale des paramètres du corps, c’est-à-dire dissoudre en totalité la mémoire cellulaire qui s’est cristallisée sous forme de ce malaise. Ainsi cette femme peut, par la réunification avec son Je Suis vibral vivre une vie sexuelle épanouie.

C’est là le grand miracle de notre époque
. On peut changer les choses avant de mourir, on peut modifier les paramètres du corps sans avoir besoin de passer de vie à trépas. On peut revivre une nouvelle vie sans subir la mort et ainsi s’affranchir de l’espace temps matriciel.

Cela demande certes un certain effort d’Attention et de foi. Il n’y a aucun effort à faire dans le sens où il faudrait faire une multitude d’exercices compliqués et contraignants pour « Guérir ». Le seul effort à faire est d’avoir suffisamment de foi pour se sentir relié à cette Intelligence « Je Suis » à la fois individuelle et universelle.

C’est juste un changement de plan vibratoire à faire. Il faut sortir la tête de dessous les nuages pour voir au-delà de ceux-ci le Soleil qui brille de mille feux. C’est cela l’ascension. On peut ainsi vivre en ce monde sans être limité par les paramètres de celui-ci. Il n’y a plus de luttes, de prisons, de contraintes mais simplement à Être, à pouvoir affirmer « Je Suis le Pouvoir d’Être…. « Et à ressentir cela. Il suffit d’un peu d’imagination pour que cela devienne notre réalité et la joie sera alors le témoin de notre réussite.

Christian Duval

En terminant, voici le replay de ma dernière vibraconférence intitulée : Voyage dans les contes enchantés de Bretagne

Retrouvez toutes les chroniques de Christian Duval sur la Presse Galactique !

Copyright © LaPresseGalactique.org
Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *