Se préparer à la télépathie

Se préparer à la télépathie

« Les êtres humains ont la capacité de penser ; ils ont aussi la capacité de recevoir télépathiquement, par inspiration, des messages ne leur appartenant pas. Il y a ce qui émane de la pensée humaine – la pensée simple, primaire – et ce qui émane de vos frères de Lumière, de vos guides, etc. ; En ce qui concerne cela, vous ne marchez même pas sur le fil du rasoir, c’est encore beaucoup fin que le fil du rasoir !

Il vous faut faire preuve de beaucoup de vigilance pour faire la part des choses entre ce qui vient de vous, inconsciemment très souvent, et ce qui vient de l’extérieur de vous et qui ne vous appartient pas.

Beaucoup de canaux et de médiums se sont fourvoyés, sans s’en rendre compte, de plusieurs manières d’ailleurs. Une de ces manières est que leur inconscient a restitué des informations qui, à la limite, ont pu leur appartenir, mais qui ne venaient pas des plans qu’ils supposaient.

Donc, il faudra être très vigilant quant aux informations que vous recevrez parce que vos voiles vont se soulever, comme pour tous les humains. Soudainement, vous aurez comme des intuitions, car la télépathie est soudaine !

Les informations qui vous sont envoyées télépathiquement par vos guides se font instantanément, sans que vous réfléchissiez une seconde. Une pensée s’impose à vous ; elle peut s’imposer une fois, deux fois, trois fois. La même pensée peut s’imposer à vous jusqu’à ce que vous compreniez qu’elle ne vous appartient pas.

Encore une fois, la télépathie ne passe ni par l’intellect, ni par le mental, ni par la réflexion : elle est, tout simplement, dans l’instant ! C’est ce que vous devez apprendre pour pouvoir faire la différence entre ce qui peut inconsciemment venir de vous et ce qui émane de l’extérieur de vous.

Nous voudrions également parler du mental. Un mental trop actif ne recevra pas d’information. Il est donc important que vous appreniez à calmer votre mental. Vous pouvez le calmer de maintes façons : avec une musique de méditation , avec l’effet phosphénique ; vous pouvez le calmer, mais c’est un peu plus difficile, avec une méditation silencieuse. C’est à vous de choisir ! Donc, même si vous essayez de calmer votre mental et si vous n’y êtes pas habitué, vos pensées reviendront en force.

Notre canal a la capacité de n’avoir aucune pensée lors de ses canalisations ; Si une pensée arrive malgré tout dans son mental, elle dit simplement « Amour-Lumière sur cette pensée » et la pensée s’en va. Nous vous conseillons de faire de même. Quand votre mental est trop en ébullition, trop déstabilisant, dites : « Amour-Lumière sur ces pensées » jusqu’à ce que vous sentiez que les pensées sont dissoutes, annihilées par la Lumière et l’Amour.

La vitesse de la pensée n’est pas mesurable ; elle est, tout simplement ! Il est absolument impossible de mesurer le temps d’une pensée, c’est pour cela qu’il faut apprendre à éviter le plus possible d’avoir des pensées.

Nous ne vous demandons pas de le faire pendant dix minutes ou un quart d’heure, c’est impossible, à moins d’être très avancé dans ce domaine, comme ce serait le cas pour un yogi ou un grand sage, et encore…

Même les grands sages, même les grands maîtres ne gèrent pas toujours la totalité de leurs pensées. Ceux qui méditent à ce niveau-là se retirent en eux-mêmes, c’est-à-dire qu’ils s’abstraient totalement du monde dans lequel ils vivent afin de ne plus être en relation avec lui et ne plus avoir de pensées. C’est comme s’ils rentraient à l’intérieur d’eux-mêmes et qu’ils se coupaient totalement du monde dans lequel ils vivent. Donc, ils ne sont plus ni dans leur corps ni dans leur tête, ils sont dans une autre réalité.

Nous ne vous demandons pas d’être dans une autre réalité ! Nous vous demandons d’essayer de faire taire votre mental autant que possible.

Si nous insistons sur cela aujourd’hui, c’est que c’est en relation avec votre grande transformation.

Ce que nous aimerions vous demander aujourd’hui – et cela est important – c’est de faire chaque jour au minimum cinq, voire dix minutes de méditation, de vous relier à vos Frères de Lumière, à vos guides, et également d’essayer de faire un peu silence en vous.

Vous pouvez le faire à n’importe quel moment de la journée. Nous allons vous dire quelque chose qui vous fera peut-être rire : lorsque vous êtes dans les toilettes, vous pouvez prendre cinq ou dix minutes pour vous poser, vous relier à vous-même, pour faire le silence et vous relier à nous.

Dans la journée, vous pouvez toujours trouver un petit moment. Certains diront : « je n’en ai plus envie, je n’en ai plus le courage »… C’est là qu’il faut absolument que vous changiez votre point de vue, parce que c’est important !

Il vous faudra faire certains efforts jusqu’à la fin de cette année ou au début de l’autre, parce que certains événements pourront se passer d’un seul coup, bien que tout ne se passera pas d’un seul coup ! Tout pourra aller crescendo, petit à petit. Alors, soyez prêts !

Nous vous répétons souvent la même chose mais vous n’entendez pas toujours ou ne voulez pas entendre.

Nous vous disons : « « Coupez avec votre passé » », c’est très important ! Ne vous appesantissez plus sur vous-même, c’est très important ! Ne générez pas des énergies de peur ou de souffrance ! Même si vous souffrez dans votre corps, même si vous avez encore des peurs en vous, ne les nourrissez pas ! Cela aussi est important !

Nous vous le répétons encore et vous le répéterons jusqu’à ce que vous commenciez réellement à mettre en application ce que nous vous disons.

N’oubliez pas, enfants de la Terre , que vous êtes dans une école ! Tant que la leçon n’est pas apprise, nous sommes obligés de la répéter encore et encore !»

par Monique Mathieu

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

qu’il ne soit pas coupé
qu’il n’y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à notre site http://ducielalaterre.org
que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *