Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends

sourire

On aimerait tous se sentir émotionnellement connecté aux autres. C’est donc dans cette intention que nous tissons des liens avec eux, et au cours de ces échanges, de multiples interprétations sont possibles ; par conséquent, des malentendus font leur apparition.

Les malentendus sont le résultat des interprétations, qui sont nécessaires à la communication, et qui diffèrent en fonction de chacun. Cela peut générer de la colère, des disputes, ou encore des ruptures amoureuses.

«Entre ce que l’on pense, ce que l’on veut dire, ce que l’on croit dire, ce que l’on dit, ce que l’on veut comprendre, ce que l’on croit comprendre et ce que l’on comprend, il existe neuf possibilités de ne pas se comprendre».

La plus gros fossé entre deux personnes, c’est un malentendu qui le creuse

Parfois, les autres ne nous comprennent pas, même si on leur explique les choses mille fois. Ils ne sont pas méchants, stupides ou indifférents pour autant. Chaque personne est différente, tout simplement.

Il est tout à fait naturel pour nous de chercher à réaffirmer nos sentiments, nos opinions et autres croyances.

Pour autant, nos besoins émotionnels ne doivent pas être démesurés ni empêcher d’arriver à un accord ou de favoriser les bonnes intentions.

C’est pourquoi nous devons nous rendre compte que dans notre compréhension, on doit jouer avec la gestion des fiertés, des situations essentielles, de la fatigue, de la méfiance, des interprétations, des sentiments et de tous types d’émotions, de croyances et de pensées toutes aussi inattendues les unes que les autres.

Le fait de venir correctement à bout du puzzle peut alors se révéler difficile. En effet, le plus compliqué est de maintenir le respect et la considération envers soi-même, mais aussi envers les autres.

Autrement dit, on doit être ferme, et préserver notre dignité tout en essayant de déjouer une offense.

On doit être responsable de ce que l’on dit, mais pas de ce que les autres comprennent

La force et la possibilité de la colère et du malentendu sont proportionnelles au degré d’implication émotionnelle que l’on a avec nos interlocuteurs/trices.

Autrement dit, plus on se sent uni à l’autre, plus l’interprétation qu’on peut faire de nos propos est importante pour nous.

De la même façon, l’autre personne devra elle aussi faire plus ou moins attention à ce qu’elle dit et à comment elle le dit en fonction des liens qui l’unisse à son interlocuteur/trice, des attentes et des intérêts de ce dernier/cette dernière, tout comme de son propre état personnel.

On ne doit donc pas être blessé par ces intentions que l’autre peut nous attribuer, mais qui ne sont pas réelles pour autant.

Il faut accorder une attention toute particulière à cet aspect, car certaines personnes peuvent faire de nous les victimes de leurs tourmentes.

Il est également possible qu’une personne soit plus susceptible que d’habitude, et que nos commentaires, nos propos ou nos actes puissent toucher sa corde sensible, et ainsi ne pas favoriser la communication.

Comme nous l’avons vu, il y a de nombreux facteurs à considérer au cours d’un échange. On ne peut pas tout contrôler, entre autres car nous sommes tous des êtres changeants et ambivalents par définition et par nature, et par conséquent, nos interprétations sont des plus variées.

Cependant, quoi qu’il arrive dans une conversation ou dans une relation, on doit se rendre responsable de la partie qui nous touche, et analyser ce que l’on peut améliorer ainsi que ce qui fait de nous une bonne personne.

On ne doit donc pas abriter de conflits internes ni de sentiments négatifs donnant lieu à des interprétations erronées.

Ainsi, si on reçoit un commentaire mal-intentionné, il nous faudra mettre en marche la machine, et fournir le plus clairement possible notre point de vue.

Agir avec de bonnes intentions, dans l’assertion et le calme, c’est la meilleure manière de préserver la bonne communication.

Ainsi, on montrera aux autres que l’on assume la responsabilité de nos propos et qu’on essaiera de faire du mieux possible, mais que les interprétations des autres ne dépendent pas de nous, mais bien d’eux.

http://nospensees.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *