Sur nos Chemins respectifs…

allee de paix

Tu seras, mon enfant, l’étoile au firmament. Qui brille et appelle les gens, à lever les yeux au Ciel, à se poser des questions sur l’Infiniment Grand.

Vous êtes depuis tous temps, appelés par votre côté humain, vous satisfaisant de violence, d’ignorance et d’incompréhension…

Il est temps de faire preuve de vaillance et de réflexion, et d’oser voir un peu plus loin, de fouiller en vous, dans les méandres de vos souvenirs, faisant appel à cet ADN qui n’est autre que la carte de vos origines…
Voyez au-delà des fardeaux de vos vies humaines, et apercevez… Apercevez au loin, la Source-même de ce qui vous unis tous, la Vie.

Certains la définissent sobrement, par quelques battements de cœur, d’autres par l’expression d’un Dieu créateur. Mais la vie, c’est plus que ça, mes enfants, c’est la Raison de tout ce qui Est, de tout ce qui respire comme de tout ce qui est inerte et paralysé. Il n’y a pas, du brin d’herbe à l’éléphant, de la mer au grain de sable qui s’envole sous le vent, un détail qui n’est été oublié par la Création. Tout est vie, et tout est l’expression réussie d’une seule et même Énergie.

Il est temps que vous acceptiez votre caractère sacré, car il Est, et si vous l’ignorez, vous ne pourrez jamais être en Paix.
Soyez heureux d’Être et d’Exister, car ce n’est que de votre propre volonté que s’unira enfin, dans vos Cœurs et vos esprits, la capacité d’évoluer, d’intégrer les leçons de l’existence, pour devenir, à chaque instant, une version plus lumineuse qu’auparavant.

Chaque jour est une chance, ne la gaspillez pas d’ignorance.

Je sais combien il est aisé de prononcer un discours si bien rôdé quand, dans vos existences, le chemin se fait tortueux et malaisé. Pourtant, à chaque lever de soleil, de nouveaux humains s’éveillent, et comprennent combien dans les épreuves passées se nichent un enseignement auquel on ne doit pas renoncer.

Certains, ceux qui auront les yeux encore voilés, y verront ferraille et inutile, rouille et futile. Tandis que les autres, verront à l’issue de cette même situation, Lumière et fluidité, Parfait et Or. Tout n’est question que de perception. La différence étant dans votre capacité à lever le voile ou à le laisser baissé.

Je sais, mes enfants, combien il est dur d’écouter…
Car en ce monde souvent malheureux, s’invitent parfois des chemins si tortueux qu’il est, pour l’ignorant, impossible de s’en relever.
Mais je vous le promets, mes enfants, que ce monde est parfait. Il est le reflet de vos propres évolutions… Regardez, faites le décompte de toute cette violence passée. Aujourd’hui est moins pire qu’hier, regardez dans les siècles passés, et comprenez qu’il vous faudra encore, bien sûr, évoluer… Mais cela est affaire intime et personnelle, c’est sur vos chemins respectifs qu’il vous faut désormais avancer, mettre le doigt sur ce qu’il y a à changer, à transformer, à rendre meilleur pour évoluer dans une plus belle réalité.

Rien ne se fait sans effort, mes enfants. Surtout, ne vous enfermez pas dans un dogme du mental ou de la société. Restez ouverts à vos propres erreurs, acceptez-les, c’est ainsi que vous pourrez avancer. Mais n’essayez pas de convaincre les autres des leurs, car restent sourds ceux qui ont encore besoin de mieux évoluer, restent arrogants, ceux qui veulent les faire changer sans eux-mêmes, se regarder.

Je vous aime, mes enfants. Soyez. En vous préoccupant du seul fait d’évoluer.

Marie Ribeill

Source : http://www.plume-zoom.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *