Lorsque l’harmonie est une vertu

Lorsque l’harmonie est une vertu

L’harmonie est un accord parfait entre les parties d’un tout. Harmonie de l’univers, vivre en parfaite harmonie, en famille ou en société. L’harmonie du corps, qui définit la bonne santé, procède d’un accord entre les divers organes. On se sent « bien dans sa peau ». Mais le corps est solidaire de l’esprit, et réciproquement. D’après Leibniz, le péché, le […]

Lire la suite...

La solitude et le silence

La solitude et le silence

Quel beau sentiment quand on sait profiter de ce moment pour se retrouver Soi, s’entendre et s’écouter vivre et penser. Quel espace exquis pour savourer la musique de l’esprit libre de toute tension invasive. Quel privilégié nous sommes lorsqu’enfin nous pouvons contempler le monde de notre intériorité et laisser s’envoler notre pensée et notre esprit vers l’invisible espace. Là où […]

Lire la suite...

Grand-mère

Grand-mère

« Que fais-tu grand-mère, assise là, dehors, toute seule ? » Eh bien, vois-tu, j’apprends. J’apprends le petit, le minuscule, l’infini. J’apprends les os qui craquent, le regard qui se détourne. J’apprends à être transparente, à regarder au lieu d’être regardée. J’apprends le goût de l’instant quand mes mains tremblent, la précipitation du cœur qui bat trop vite. J’apprends à […]

Lire la suite...

J’utilise la pleine conscience et cela m’aide à me connecter au présent…

J'utilise la pleine conscience et cela m'aide à me connecter au présent...

La pleine conscience est un outil que j’utilise depuis un moment et qui m’aide à atteindre plus de connexions au présent, à la dimension matérielle et également les dimensions subtiles. C’est également un bon moyen de se connecter à soi et ce qu’il se passe en nous-même. Je vous ai concocté une petite fiche pour vous expliquer comment j’utilise la […]

Lire la suite...

La meilleure raison de pardonner

La meilleure raison de pardonner

…..Je viens de l’expérimenter ! Une vague de paix a submergé mon cœur sans que j’aie rien à faire d’autre que de dire oui parce que l’inverse était  inutile et je le savais bien. Ce qu’il me restait d’amertume et de  rancœur me faisait du mal à moi, pas à lui, lui vivait désormais  sa vie en toute ignorance de […]

Lire la suite...
1 2 3 5