Tout ce que vous observez est une expression de vous-mêmes…

Tout ce que vous observez est une expression de vous-mêmes…

Les relations interpersonnelles dans notre vie sont un instrument puissant de croissance spirituelle, dont le but suprême est de réaliser l’unité de la conscience. Lorsque nous regardons les autres autour de nous, nous réalisons que nous observons une autre version de nous-mêmes. Nous sommes tous des miroirs pour autrui, et nous devons apprendre à nous observer dans le reflet d’autres personnes. C’est ce qu’on appelle: le miroir des relations.

Quand vous regardez autour de vous, tout ce que vous observez est une expression de vous-mêmes. Plus précisément, les gens qui sont dans votre vie reflètent certains aspects et caractéristiques que vous possédez. Vous êtes un assemblage de toutes les personnes qui sont importantes pour vous. Chaque personne de votre entourage représente une qualité que vous désirez avoir, ou que vous rejetez. C’est de ceux que vous aimez et que vous détestez intensément que vous apprendrez le plus: les uns reflètent vos aspirations les plus grandes, et les autres reflètent vos peurs les plus profondes.

Nous avons tendance à croire que les personnes qui nous inspirent de l’aversion n’ont rien en commun avec nous. Ce n’est pas le cas. C’est simplement que nous ne sommes pas toujours disposés à accepter certains aspects de notre personnalité.

Nous avons tous une part d’ombre et de lumière. Si vous êtes naturellement attirés par quelqu’un, demandez-vous ce qui vous attire. Est-ce son intelligence, sa grâce, ses talents ? De même, si vous éprouvez de la pitié envers une autre personne, demandez-vous qu’est-ce qui vous répugne chez elle. Quoi que ce soit, sachez que ces qualités et ses défauts résident en vous également.

En vous servant du miroir des relations, vous apprenez à vous accepter dans votre globalité. La coexistence de qualités opposées est la nature même de l’Univers. Vous ne pouvez être brave si vous n’abritez pas à l’intérieur de vous un lâche. Vous ne pouvez être bon et généreux sans avoir la faculté de faire le mal.

Nous refusons bien souvent d’admettre la partie sombre de notre être. Et nous finissons par projeter sur d’autres nos défauts. Lorsque nous apprenons à reconnaître nos forces et nos faiblesses, nos talents et nos difficultés, nous étendons notre conscience personnelle et nous pouvons commencer à guérir nos relations et nous-mêmes. Nous réalisons de cette façon que nous sommes un être complet et entier.

«Tout ce qui nous irrite chez les autres peut contribuer à mieux nous connaître» – Carl Jung

Vous pouvez faire l’exercice suivant pour vous aider à embrasser votre dualité:

1. Pensez à une personne que vous aimez. Notez 10 qualités que possèdent cette personne.

2. Pensez à une personne qui vous irrite. Notez 10 qualités qui vous déplaisent chez elle.

3. Pensez une seconde fois à la personne que vous trouvez attirante et identifiez en elle 3 traits de caractère qui ne le sont pas.

4. Pensez à nouveau à la personne pour qui vous éprouvez de l’aversion et identifiez en elle 3 traits de caractère qui sont relativement attachants.

5. Identifiez à présent 3 qualités que vous pouvez vous attribuer et 3 qualités qui ne peuvent absolument pas s’appliquer à vous.

6. Lisez à haute voix ces 6 qualités et comprenez que vous êtes toutes ces qualités et ces traits de caractère. Les qualités que vous niez le plus font également partie de vous et sont probablement celles qui créent le plus de tumulte dans votre vie.

Une fois que vous vous aurez accepter dans votre intégralité, il vous sera beaucoup plus facile de vous relier aux autres et de ressentir la conscience de l’unité. Tel est le pouvoir du miroir des relations.

par Virginie

Trouvé sur http://www.lesmotspositifs.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *