Tout changement est bon si tant est qu’il nous mène dans la bonne direction

Tout changement est bon si tant est qu’il nous mène dans la bonne direction

Plus d’une fois avons-nous pensé avoir construit un foyer douillet où nous pouvions tout contrôler quand soudainement, l’alarme s’est mise à retentir : des petites lumières rouges qui nous incitent à nous mettre en mouvement pour ne pas rester à l’arrêt, à ne pas stagner plus longtemps. C’est une manière très particulière qu’a la vie de mettre à l’épreuve notre équilibre émotionnel face au changement.

Car ce qui est certain, c’est que le changement n’attend personne, il cohabite avec nous et exige des réactions constantes. En fait, dans un premier temps, il génère toujours en nous une sorte d’inconfort auquel nous avons du mal à nous adapter : nous ne sommes pas habitué-e-s à ses appels, même s’il nous accompagne depuis notre naissance.

« Nous ne nous baignons pas deux fois dans le même fleuve,
Nous n’entrons pas deux fois dans le même corps,
Nous ne nous mouillons pas deux fois dans la même mort »
-Óscar Hahn-

Puisque rien de ce qui existe ne reste dans le temps de manière indéfinie, il est important que nous sachions que tout est périssable : tout évolue, s’oppose, se superpose ou se transforme. Il ne nous reste donc qu’à apprendre à être en harmonie avec le changement et à trouver les outils qui nous permettront d’être le mieux préparé-e-s au futur.

Le changement peut nous incommoder

Ce qui nous impressionne le plus par rapport au changement est peut-être son caractère arbitraire et incertain, car il y a toujours une dose d’incertitude en lui. En d’autres termes, nous ne pouvons pas connaître par avance sa durée, ni ses résultats, ni l’énergie que nous allons déployer pour ne pas nous perdre en lui.

En outre, le changement nous gêne parce que, la majorité du temps, il reste hors de notre portée, sans que nous ne puissions l’éviter : nous n’avons pas le privilège de toujours décider de vouloir rester tel-le-s que nous sommes, même si nous sommes bien. Par ailleurs, il y a des décisions qui changeront votre vie, mais il y aura de la même façon des vies qui changeront vos décisions sans que vous en soyez conscient-e.

« Pourquoi doit-on craindre les changements ? La vie entière est un changement.
Pourquoi devons-nous le craindre ?
-George Herbert-

En conséquence, nous pouvons l’affronter avec cran et courage pour l’assimiler de la meilleure façon possible : sans oublier que, dans tous les cas, il n’y a rien de mal dans le changement si tant est qu’il nous guide, sur le chemin, dans la bonne direction.

Le changement qui nous rend heureux

En réfléchissant sur ce que supposent les changements, je me suis souvenue d’une conversation qui a lieu dans le dessin-animé Le Roi Lion. Dans la première partie de la vidéo qui suit, le vieux Rafiki dit que changer est une bonne chose même si ce n’est pas facile et même si cela suppose parfois de faire face à un passé douloureux.

Il est vrai qu’il existe des périodes qui nous affectent beaucoup et qui sont nécessaires pour que nous grandissions et soyons plus forts. Cependant, il y a aussi des moments qui nous rendent heureux : il est bon de prendre des risques pour continuer à avancer, de chercher d’autres buts, de reconnaître ses défauts et de modifier ses principes, etc. Le changement peut être positif.

La bonne direction est toujours en face de vous

Vous vous trompez si vous regardez derrière vous, en pensant que votre place est là où vous n’êtes plus. Vous vous méprenez aussi si vous avez créé un nuage dans le futur et si vous n’en descendez pas pour forger votre présent. Vous commettez une erreur si vous ne gardez pas à l’esprit que la direction correcte se trouve dans le «ici» et «maintenant», en regardant toujours devant vous.

« La vie ne vous attend pas dans un coin, elle se déroule maintenant. Elle ne se trouve pas dans le futur, comme un but qu’il faudrait atteindre, elle est ici et maintenant, en ce moment même, dans votre respiration, dans votre sang qui circule, dans votre cœur qui bat. La moindre petite chose fait votre vie et si vous vous mettez à chercher un sens à un autre endroit, vous la perdrez»
-Anonyme-

Si vous êtes en train de faire l’expérience d’un changement profond (un de ceux qui secouent tout l’intérieur d’une personne et tout ce qui se trouve à proximité), accueillez-le sans peur. Regardez bien droit dans les yeux les possibles sorties qu’a le labyrinthe dans lequel vous vous trouvez et localisez un coin où vous vous sentirez à nouveau en sécurité : il suffit de se l’approprier et de le prendre comme un défi.

https://nospensees.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *