Tu es belle quand tu montres tes imperfections

Tu es belle quand tu montres tes imperfections

Vous vous parez de jolis vêtements, vous vous coiffez, vous faites un régime pour mincir, vous utilisez des crèmes pour dissimuler vos imperfections, des talons pour paraître plus grande, du maquillage pour rehausser votre beauté.

Mais la véritable beauté, c’est ce qui se trouve en-dessus de tout cela, c’est vous, dans votre imperfection infinie et votre beauté de femme.

Qui décide de ce qui est beau ? Personne ne peut vous imposer sa définition de la beauté.

C’est pour cela que vous devez estimer qui vous êtes et cette beauté qui se reflète dans tous les aspects de votre vie, et de votre existence.

“La beauté du visage est un frêle ornement, Une fleur passagère, un éclat d’un moment, Et qui n’est attaché qu’à la simple épiderme ; Mais celle de l’esprit est inhérente et ferme.”
-Molière-

La perfection est épuisante

Si nous considérons toutes les opérations de chirurgie esthétique, tous les traitements anti-âge, il semblerait que nous rejetons la vieillesse, les choses brisées, et l’imperfection.

La société de consommation actuelle et les femmes grandes, minces et parfaites ont laissé derrière elles d’autres valeurs, l’essence du féminin, et la beauté des vraies femmes.

Il est épuisant de penser tout le temps à être belle, à satisfaire cet idéal de beauté qu’on nous impose depuis toutes petites, que nous voyons à la télévision, dans les revues…

Nous essayons d’atteindre un idéal qui est impossible, qui n’existe d’ailleurs pas, et qui nous empêche de voir la beauté que nous dégageons déjà.

La beauté et la force de l’imperfection

Les Japonais réparent la céramique cassée avec un adhésif fort et de la poudre d’or, afin d’embellir l’imperfection, au lieu de la cacher.

Si nous transposons cette idée à l’humain, nous devrions apprendre à apprécier l’imparfait, avec toute sa sagesse et toute sa force.

Nous devrions apprendre à nous accepter tel que nous sommes, et essayer d’empêcher le passage du temps, qui nous rend beaux, sages et forts.

“La beauté d’une femme n’est pas dans les vêtements qu’elle porte, son visage ou sa façon d’arranger ses cheveux. La beauté d’une femme se voit dans ses yeux, car c’est la porte ouverte sur son cœur, l’endroit où est son amour.»
-Audrey Hepburn-

Montrez votre fragilité

On considère qu’une personne parfaite n’a pas le droit de pleurer, d’échouer, d’avoir un corps qui ne respecte pas les canons de beauté, de se montrer vulnérable, et d’avoir peur.

Quelle sorte de bonheur peut ressentir une telle personne ? Il est fondamental d’apprendre à montrer notre fragilité. Ce qui nous fait nous sentir fragiles est ce qui peut nous rapprocher des autres.

Nous pourrons avoir peur de montrer notre vulnérabilité, mais si nous ne le faisons pas, nous ne serons pas nous-même, nous n’apprendrons pas à nous montrer tels que nous sommes.

On peut nous faire du mal mais c’est un risque à prendre pour pouvoir vivre en accord avec notre identité.

La beauté imparfaite

Petit à petit, l’idée que la beauté est représentée par une top model très mince et jeune se brise. La beauté, c’est le réel, l’imparfait, ce qui se voit au fur et à mesure du temps. On essaie de faire prévaloir des valeurs comme l’auto-estime, le bien-être et le fait d’être différent.

Mais il est compliqué de changer ce que l’on entend par beauté, car la beauté est subjective, et pour chacun d’entre nous, elle signifie une chose différente.

La beauté est imparfaite, naturelle, et ne se cache pas derrière quelque chose qui n’existe pas
. Ne cachez pas les signes de vieillissement mais estimez votre sagesse et votre histoire.

Montrez vos imperfections et apprenez à être authentiquement belle

C’est pour cela que quand votre beauté se voit quand elle vous montre telle que vous êtes, quand votre naturel sort à la lumière, quand vous ne vous cachez pas, quand vous pleurez et que vous le montrez, quand vous vous sentez vulnérable et que vous laissez les autres le voir, quand vous vous risques à aimer et à ouvrir votre cœur, quand vous êtes belle.

Qu’y-a-t-il de plus joli que de se montrer telles que nous sommes ? On nous apprend à nous cacher, à nous maquiller, à nous couvrir, mais il est nécessaire de sortir dehors, de voler de nos propres ailes, car montrer sa beauté réelle est un véritable acte de courage.

“J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre.”
-Nelson Mandela-

Par: Sarah Boucault

http://nospensees.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *