Un nouveau passage

Le passage de la vie à l’Amour

Les leçons de vie dispensées en ce moment abondent, telles que :

« Sois toi-même, détache toi, vas de l’avant. Espères ou n’espères pas telle chose. »

Beaucoup de personnes, de plus en plus d’êtres humains pourrions-nous dire, sont en questionnement.

Beaucoup de conseils aussi sont visibles sur le net. Il faut avant tout vivre ce qui fait vibrer votre être tout entier, et provoque en vous ce sentiment manifeste que finalement tout est harmonieux.

Une scission s’opère, entre les inspirations/aspirations et l’esprit rationnel des êtres en devenir.

Tout cela est le reflet d’une plus grande expansion de conscience, induisant des perceptions extra-corporelles.

De telles perceptions sont ramenées pour la plupart, au vécu, et aux croyances de chacun, pour être supputées sous toutes leurs formes.

Cette analyse peut dénaturer une belle intuition en la rendant déstabilisante, voire hostile, alors qu’elle incitait au départ à passer aux actes avec légèreté.

Tout ce qui vient de vos êtres divins, supérieurs qui se réveillent lentement après un long sommeil, est douceur, inspiration et idées joyeuses.

Ce n’est que le mental qui doute et opère un questionnement sans prendre avec confiance ce qui s’en vient. La Lumière se déverse en tombant littéralement sur votre monde.

Saisissez cette belle Lumière, cette chance de redevenir ce que vous pressentez depuis toujours au fond de vous mêmes, des êtres divins, fort joyeux, ardents et sincères !!!

Et si … ?, dites-vous souvent, les questionnements avec des si, vous empêchent de vous reconnecter à votre être intérieur, cherchant des réponses à l’extérieur de vous-mêmes, elles sont en réalité au dedans de vous.

Vos très belles âmes ont intégré des mémoires s’étirant sur le fil des millénaires.

Ceux là même, que les historiens ont perdu, suite aux multiples effacements de vos archives.

Les chercheurs actuels et pas toujours les plus célèbres, s’attèlent patiemment à reconstituer ces puzzles du passé.

Ce passé fort lointain revêt un tout autre sens que celui qui est admis par les dogmes du darwinisme et de la civilisation judéo-chrétienne.

Il y eut de nombreuses, de très nombreuses civilisations, que la Terre a porté un temps, puis ces civilisations se sont éteintes. Seuls quelques artefacts inattendus en ont été retrouvés, avec des mystères anachroniques qui défient l’entendement scientifique.

Une idée préconçue et vieille comme votre monde « historique », est qu’avant l’antiquité n’existaient que des civilisations primitives.

Encore avant, n’existaient que des hommes-singes. Ce concept est faux, bien sûr.

Avant l’antiquité rayonnèrent de très grandes civilisations, comme la Lémurie et l’Atlantide.

Ces civilisations ont érigé des édifices à l’aide de blocs parasismiques, encore debout aujourd’hui.

Ces citadelles étaient édifiées à l’aide d’une technologie maitrisant l’anti gravité par projection du son.

Le son était également employé dans le système de découpe des blocs, produisant un travail simple et fort agréable.

D’autres civilisations très brillantes, avaient de même le privilège d’édifier des tours, rien qu’en employant leur pensée pure, et dirigée vers un but parfait.

Lorsque le but est vraiment parfait, la pensée humaine peut créer beaucoup de choses. Ce potentiel est inscrit en vous, en vous tous.

Il ne saurait y avoir d’humains plus grands que d’autres, de privilégiés ou de castes dominantes, vous allez tous redécouvrir ces potentiels.

Cela, cette division, n’existe pas chez nous, où les êtres sont égaux, placés sous la loi divine de la Source, ainsi que l’ordre de la Vie.

Ceux qui mésusent de leurs pouvoirs sont appelés à les perdre.

Un pouvoir spirituel ne saurait être utilisé qu’en vue du plus Grand Bien.

Votre monde autrefois, avant la chute de l’Atlantide, connaissait une civilisation d’abord prospère, très évoluée artistiquement, et également scientifiquement.

Le bonheur était disponible pour tous et la connaissance des cieux était bien grande. Les plus nobles des vôtres ont élevé leur sagesse très haut.

Il leur fut donné d’échanger avec de brillantes civilisations stellaires. Les récits de ces échanges se retrouvent dans la plupart des récits mythologiques des peuples dits « primitifs », par certains de vos savants.

En réalité, l’empreinte religieuse des différentes forme de foi, s’est superposée, surtout au Moyen-âge, à ces récits, comme en Europe et au Mexique, pour en modifier allègrement le sens.

Il n’en subsiste que de très rares exemplaires, suffisants cependant à apporter le témoignage de ce passé reculé.

Donc, de tels récits mettent souvent en scène des dieux descendus du ciel sur leurs chars de feu, des boucliers ardents…etc.

Tout cela doit opérer en vous un questionnement.

Pourquoi le contact a t-il été rompu ?

La réponse est assez simple.

Les Atlantes, au départ un Empire heureux et prospère, en sont venus à annexer toutes les contrées de la Terre libre, et à étendre leur bannière très loin.

Il est arrivé que des armes toujours plus puissantes soient élaborées.

Effrayés de cette escalade guerrière, les sages atlantes se réunirent et décidèrent de s’opposer à cette dérive de conquêtes.

Hélas, ils ne furent point entendus.

Une bataille eut lieu, et opposa l’Atlantide à l’Empire de Rama, ou Empire Uigur, surtout, en Inde.

Les Atlantes furent vainqueurs et la population indienne fut horriblement décimée.

Tout cela est vieux bien sûr, très vieux. Mais pour avoir perpétré de tels actes, les Atlantes connurent la chute.

Seuls survécurent les plus sages d’entre eux, disséminés aux quatre coins du monde.

Une tentative de reconquête militaire eut lieu, ensuite, surtout en Mésopotamie, hélas, une autre civilisation stellaire avait pris pied sur votre sol à cette époque.

Cette civilisation agissait sournoisement.

Les constructeurs la fameuse tour de Babel l’apprirent à leurs dépens lorsque cette fantastique forteresse spatiale fut détruite, par les « dieux » Annunakis mécontents.

Il n’était pas question que l’humanité se ressouvienne et s’échappe vers l’espace. Les humains avaient été crées pour servir, et devaient demeurer la propriété exclusive des dieux.

Les généticiens Annunakis modifièrent tant et si bien vos gènes, que les encodages subtils vous permettant aisément de franchir les barrières linguistiques, disparurent de vos esprits, faisant naître encore plus de conflits et d’incompréhension parmi les membres de la race humaine.

A présent, bien du temps s’est écoulé, et cela n’est plus. Internet relie tous les continents de votre planète.

Les êtres appartenant à différentes contrées sont curieux de se connaître de s’apprécier, que ce soit par la musique, la danse, les habitudes culinaires et vestimentaires.

Ils s’ouvrent à l’art, aux voyages, à la méditation, leur soif de connaissances est grande.

Nous sommes donc très heureux de cette belle ouverture, nous vous félicitons enfants de la Terre !

Ce qui limite encore votre monde va tomber à présent, révélant une nouvelle Lumière autour de vos cieux, une Lumière d’Amour.

Tout cela vient à point, nous avons tellement attendu cet instant.

Nous sommes comblés. Il nous importe que vous soyez parfaitement heureux, que tous ceux qui souffrent trouvent la quiétude et se sentent soutenus par l’avancée de cette belle radiance colorée.

La radiance est aussi là pour ôter ce qui entrave encore votre monde, principalement la peur, la méfiance, et l’intolérance.

Tout cela n’a plus à être, des jours heureux se dessinent pour vos lendemains, même s’il peut y avoir encore des soubresauts, ils seront de plus en plus ténus.

Nous sommes Uns, l’humanité est Une, et sommes vos frères et vos sœurs.

Il en est du même de l’asiatique, de l’africain, de l’européen, de l’océanien ou de l’amérindien, qui se ressemblent parfaitement.

Vos génomes sont liés, pratiquement identiques d’un peuple à l’autre.

L’autre, cet autre que vous ne connaissez pas, est aussi une part de vous-mêmes qu’il vous faut apprendre à accueillir par l’ouverture joyeuse, l’échange, un apprentissage réciproque peut avoir lieu DE CHAQUE DIFFÉRENCE.

Nous sommes très joyeux qu’il en soit ainsi, que de plus en plus d’êtres de la Terre en demande, fascinent à ce point votre regard, qu’il s’agisse d’enfants appauvris que vous avez à cœur d’aider ou d’animaux en péril.

Même les grands animaux des mers, les arbres, les insectes, sentent cet afflux d’empathie du genre humain pour toute vie.

Nous sommes très émus de cette joyeuse transformation qui survient en vos cœurs.

Que la grâce de la félicité s’écoule sur vous tous.

Avec Amour,

Dorian et les Êtres de Lumière

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

qu’il ne soit pas coupé
qu’il n’y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à notre blog http://une-petite-lumiere-pour-chacun.over-blog.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *