Voici comment lâcher prise en 5 leçons

lacher prise femme

Croire que vous pouvez contrôler votre vie est inefficace et inutile. La beauté de la vie réside dans le changement. Acceptez le changement et laissez-vous porter par le flot de la vie. Souriez, la vie peut vous sourire.

Comment accepter l’inconnu et ses mystères ? Comment lâcher prise sur ce que vous pensez pouvoir contrôler ? Comment rester centré et aimer votre vie, même si des événements contraires à votre rêve se présentent ?

Première leçon: restez proche de ce qui est essentiel aujourd’hui pour vous.

Qu’est-ce qui compte le plus pour vous aujourd’hui ? Prenez un stylo et notez vos idées.

Par exemple : je souhaite rester en bonne santé, accepter d’aller bien même si d’autres vont mal, pouvoir nourrir ma famille et dormir sous un toit en toute sécurité.

Vous avez écrit vos priorités dans la vie, ce qui vous paraît essentiel.

La vie est essentielle. Être en paix avec sa mort est essentiel. Être proche de vos rêves et ce qui est vivant en vous est essentiel. Le reste est secondaire.

Deuxième leçon: aimez-vous tel que vous êtes.

Vous ne pouvez pas contrôler les événements perturbateurs qui vous arrivent. En revanche, vous pouvez aimer qui vous êtes, même dans ces épreuves.

Nous avons tendance à nous juger, à nous culpabiliser et à avoir des pensées négatives sur nous-même : « j’aurais dû faire ça, je suis nul, je suis incapable, je ne vais pas m’en sortir ? je n’y arriverai pas, je le savais et je n’ai rien fait ».

Vous pouvez maîtriser vos pensées négatives sur vous-même en :

a) écrivant sur un papier toutes les pensées négatives que vous avez sur vous-même et les autres.

Quand vous notez et lisez vos croyances négatives sur vous-même et le monde qui vous entoure, vous prenez conscience de leurs impacts et de leurs places dans votre esprit.
Vous prenez de la distance sur ces pensées négatives et vous pouvez ainsi avoir l’esprit plus clair et plus détendu. Vous arrêtez de vous juger inconsciemment, vous le faites ainsi en toute conscience.

b) Comptant chaque jour pendant 1 semaine le nombre de pensées négatives que vous avez.

Prenez conscience de leur nombre vous aidera à les diminuer. Comptez-les chaque jour et, à la fin de la journée, notez dans votre journal leur nombre. Faites cet exercice consciemment pendant une semaine. Elles commenceront à diminuer naturellement.

Quand vous en notez une de plus, vous pouvez vous répéter : « je m’aime comme je suis ».

c) Transformant vos pensées négatives en croyances positives.

Il ne s’agit pas de vous mentir, mais d’être bien même si l’événement désiré n’arrive pas. Vous vous donnez l’autorisation d’être dans l’état désiré.

Par exemple :

« Je ne peux pas le supporter » devient « je peux le supporter »
« je suis nulle » devient « j’ai de la valeur »
Mais : « je n’ai pas de petit ami » ne devient pas « j’aurais un petit ami », mais plutôt « je peux m’aimer ou prendre soin de moi même si je n’ai pas de petit ami ».
Mais « je serai toujours pauvre » ne devient pas « je vais être riche », mais plutôt « je peux vivre l’abondance ».

Troisième leçon: acceptez votre partie divine

Vous êtes un être divin, empli de richesses et de connexion divine. Tout votre savoir de l’âme est en vous. Aujourd’hui, il est difficile pour vous de le concevoir car vous êtes éloigné de votre âme et de votre partie divine.

En prenant conscience de votre divinité intérieure, vous ouvrez une nouvelle porte vers un monde intérieur connecté à toutes les énergies terrestres et divines.

Comment accepter et sentir cette partie divine en vous ?

a) Méditez

Lorsque vous faites une pause dans votre journée de manière régulière, vous entrez dans un nouvel espace de bien-être, de détente et de repos intérieur. Vous ouvrez une porte en vous vers un monde intérieur calme, empli de beauté, de sérénité et d’amour.

Méditez 10 minutes par jour pendant 15 jours et vous verrez l’impact sur votre quotidien.
Vous vous sentirez plus léger, plus paisible et plus vivant.

Depuis que je médite chaque jour depuis 3 mois, je suis plus paisible et sereine. Je célèbre plus facilement la vie. Je suis plus centrée et je m’aperçois que j’absorbe moins les émotions des autres.

b) Ralentissez votre rythme

Plus vous ralentissez votre rythme de marche ou de votre d’activité, plus vous serez connecté à votre partie divine, à votre âme et à l’Univers.

Le rythme de votre âme est très lent. En ralentissant votre marche, en vous arrêtant, en contemplant un coucher de soleil ou des enfants qui s’amusent dans un parc, vous dites OUI à la vie en vous. Vous ouvrez un nouvel espace de quiétude intérieur. Vous profitez tout simplement de votre vie.

c) Contemplez la beauté du monde qui vous entoure

Souriez de nouveau à la vie, en contemplant et admirant la beauté de la vie autour de vous. Admirez un coucher de soleil, soyez attentif aux chants des oiseaux. Prenez conscience de la beauté d’un enfant qui sourit.

Arrêtez-vous devant la beauté qui vous entoure.

Par exemple, ce matin, j’ai raté mon cours de dessin. Déçue, je suis allée faire un tour dans un parc près de l’atelier. J’ai pu admirer et contempler la beauté des arbres. Je me suis assise sur un banc au soleil et j’ai contemplé d’en bas le tronc, les branches et les feuilles d’un magnifique arbre. J’ai aimé passer ce moment de contemplation de la nature. Je me suis sentie nourrie et apaisée.

Quatrième leçon pour lâcher prise: aimez votre vie telle qu’elle est aujourd’hui.

Vous avez créé cette vie, ce quotidien, les relations avec vos proches (amis, famille, collègues). Vous avez votre part de responsabilité dans ce qui vous arrive.

Si une personne vous marche sur un pied dans la rue et que vous ne dites rien, vous êtes responsable de votre réaction, de votre non-communication.

En acceptant votre part de responsabilité dans la manière dont vous créez vos relations, dont vous intéragissez avec le monde extérieur, dont vous communiquer avec vous-même et vos proches, vous reprenez votre pouvoir.

En redevenant conscient de votre part de responsabilité, vous pouvez changer la manière dont vous intéragissez et réagissez aux événements extérieurs. Vous reprenez la main sur votre vie et votre paix intérieure.

Acceptez d’être acteur de votre vie intérieure et extérieure.

Cinquième leçon: lâchez prise en restant dans une énergie élevée.

Quand un événement qui vous déplaît arrive, prenez le temps de faire une pause et de vous aimer. Vous ne pouvez pas comprendre le message que vous envoie votre âme, votre guide ou l’Univers de suite.

a) Vivez cette expérience en vous aimant et en prenant soin de vous. Donnez-vous de la bienveillance et demandez de l’aide à vos proches si besoin.

b) Puis élevez votre énergie en vous ressourçant, en prenant du temps pour vous, en vous offrant des cadeaux, de l’amour et de la joie de vivre.

c) Après que l’expérience de l’événement soit terminée, arrêtez-vous de nouveau et prenez conscience du message envoyé.

Qu’est-ce que l’Univers vous a envoyé comme message ? Tout ses messages sont positifs. Ils vous permettent de croître et d’avancer sur votre chemin. Ils font progresser votre âme.
En résumé : aimez qui vous êtes et votre chemin de vie. Faites confiance en vos guides et en l’Univers. Osez demander de l’aide lorsque vous en avez besoin.

Source Voici comment lâcher prise en 5 leçons: Divinelumiere

http://www.conscience-et-eveil-spirituel.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *