Faites vos propres choix

fairedeschoix-608x400

Chers amis, je vous salue tous du fond du cœur. Ressentez mon cœur car je suis connecté à vous. Inspirez-moi. Il y a une fraternité entre nous, une communauté de vues entre vous, moi et un plus grand groupe d’âmes amies, de travailleurs de lumière. Vous en connaissez certains, d’autres non, du moins pas au sens terrestre du terme, mais il y a une affinité, une union plus vaste dont vous faites partie. Ressentez cette union à l’intérieur de vous.

Vous essayez de trouver un équilibre entre votre être terrestre et votre âme. D’un côté, vous êtes un humain terrestre, né dans un corps avec une prédisposition pour un certain type de personnalité, et vous avez été élevés dans les cultures et les traditions de la Terre. De l’autre, il y a la réalité plus vaste de votre âme, votre héritage cosmique. Votre âme est bien plus vieille que cette seule vie et elle a accumulé beaucoup d’expériences dans diverses incarnations. De plus, en tant qu’âme vous faites partie d’une famille spirituelle plus large qui, additionnée à votre famille terrestre, réside partiellement sur Terre et partiellement dans d’autres mondes.

La fusion de votre âme et de votre soi terrestre sème souvent la confusion chez vous. Comment intégrez-vous les deux ? Beaucoup d’entre vous ressentez la réalité de votre âme. Vous sentez quelque chose s’écouler à travers vous qui “n’est pas de cette Terre”, quelque chose qui ne peut être attribué à votre éducation, vos gènes ou votre contexte culturel. Il y a quelque chose d’unique et d’insondable qui fait de vous “vous”. Les personnes sensibles peuvent entrevoir leur âme parce qu’elles sont intuitivement liées à un monde intérieur au-delà de l’espace et du temps, et qu’elles veulent souvent être entièrement de ce monde. Elles sentent que leur Maison, leur Source, est là, et elles ont raison. Cependant, parce que vous vivez comme un être humain, ici et maintenant, il est nécessaire de donner une incarnation à la connexion avec votre âme – « les mains et les pieds ». Vous ne devriez pas rompre le lien entre votre âme et la Terre, c’est plutôt tout le contraire : mettez-vous plus fermement dans cette connexion, et faites-le avec enthousiasme et passion. Alors vous aurez vraiment intégré votre soi terrestre et votre âme.

La raison pour laquelle c’est souvent difficile pour vous, c’est que beaucoup d’entre vous, travailleurs de lumière, donnez la priorité à votre âme sur votre personnalité terrestre. Vous supposez que votre âme sait mieux ce qu’il faut faire. Cependant, même si vous devriez vous laisser inspirer par votre âme en tant qu’humain terrestre, vous êtes, et vous devriez être, celui qui détermine les choix et prend les décisions. Vous êtes celui qui crée votre vie au final. Laissez-moi vous l’expliquer.

Vous vous demandez souvent : «Que dois-je faire maintenant ? Comment dois-je gérer cette situation ? Qu’est-ce que cela signifie pour moi ? » Vous êtes enclin à chercher la réponse en dehors de vous-mêmes, et par cela je veux dire en dehors de votre personnalité terrestre. Si vous n’êtes pas encore avancé sur la voie du développement intérieur, vous recherchez une personne en dehors de vous-même pour vous donner la réponse ; quelqu’un que vous admirez, quelqu’un qui selon vous possède l’expertise nécessaire en la matière. Donc vos questions ont tendance à être : «Pouvez-vous me dire ce qu’il faut faire? » Quand vous faites cela, vous vous faites petit – du point de vue de la perspicacité et de la connaissance – en plaçant l’autre personne au-dessus de vous-mêmes. Toutefois, lorsque vous devenez spirituellement mature, vous prenez la responsabilité pour vous-même et vos choix. Vous pouvez toujours consulter une autre personne, quelqu’un que vous estimez grandement, que vous respectez, et vous pouvez évaluer les conseils de cette personne sous tous les angles, mais vous décidez vous-mêmes de ce que vous faites de ce conseil. C’est la façon d’agir d’une âme mûre, d’une personne adulte.

Maintenant, vous savez tous que vous ne devriez pas vous appuyer sur une autre personne pour vos choix, mais vous continuez à le faire beaucoup dans vos relations avec vos guides spirituels et votre âme. Par exemple, vous vous demandez : « Que dois-je faire dans cette situation? Quel est le meilleur choix pour moi ? » De votre désir de sécurité, vous vous tournez vers une source spirituelle de conseil : vos guides, enseignants ou anges de l’autre côté, ou votre soi supérieur. Ou bien vous consultez un médium spirituel pour vous fournir des informations « supérieures », ou vous essayez d’entrer en contact avec votre âme, votre soi supérieur, ou vos guides par vous-même. Mais regardez d’un peu plus près ce que cela signifie. En effet, vous faites pareil que lorsque vous vous tournez vers une autre personne pour lui demander conseil : vous cherchez des réponses en dehors de vous.

Bien sûr, vous pouvez dire : « Oui, mais ces sources spirituelles savent vraiment mieux que moi ; elles ont une meilleure vue d’ensemble, une meilleure perspective ; mes guides sont plus évolués que moi ; mon âme se déplace dans une dimension plus élevée, il est donc bon de se tourner vers elle pour obtenir des conseils. » Mais une fois de plus vous dépréciez votre « petite » personnalité terrestre quand vous faites cela. Vous considérez souvent que votre personnalité terrestre n’est pas la partie la plus sage et la plus élevée de vous-mêmes, et que vous devez vous tourner vers une certaine « autorité » qui comprend mieux la situation et ce que vous devriez faire de votre vie. C’est une erreur, et c’est mon message aujourd’hui.

Tout d’abord l’âme n’est pas parfaite – elle aussi se développe. Elle est une réalité dynamique constamment enrichie par les expériences. Certes l’âme a une perspective qui transcende la perspective d’un être humain et a souvent une vision plus large. L’âme comprend aussi plus profondément, et a davantage une vision d’’ensemble du puzzle, alors que sur Terre vous n’avez que quelques pièces de puzzle entre les mains et ne voyez pas le tableau d’ensemble. Mais le point important est que, oui, il est bon de sentir votre âme, de vous connecter à elle, de la consulter et d’obtenir des informations de cette source dynamique multidimensionnelle et en développement. Mais finalement c’est vous, le soi terrestre qui porte votre nom terrestre – ce soi unique que vous êtes en ce moment-même – qui doit faire le choix ! Il y a un moment de choix dans chaque chose que vous faites, qui est, et sera toujours, entièrement vôtre. Ni votre âme, ni un guide, ni l’enseignant le plus sage sur Terre – pas même Dieu – ne peuvent le faire pour vous. En fait, un véritable maître spirituel ne veut pas le faire pour vous.

La nécessité de faire vos propres choix répond en fait à votre propre et unique pouvoir : vous créez votre vie terrestre à votre façon. Et en plus de cela, vous pouvez toujours faire appel à toutes sortes de sources de connaissances et de sagesse, terrestres aussi bien que cosmiques. Mais le défi pour vous est de relier ces sources extérieures à votre vérité intérieure et de sentir ce qui est juste pour vous et ce qui ne l’est pas. Il n’y a pas de connaissance absolue – tout est relatif. Ce qui est vrai dans votre vie se révèle dans la relation entre vous et le monde, et cette relation est unique et différente pour chaque personne. Peu importe la quantité d’informations que vous recevez de l’extérieur de vous, ce qui est important est d’évaluer ces informations et de les relier à votre situation – votre réalité quotidienne et votre être terrestre – pour voir si elles sont applicables.

Sentez votre personnalité terrestre avec toutes ses facettes : sa peur, sa douleur, son espoir, sa joie, et toutes ces émotions qui composent si profondément et si concrètement la vie humaine, terrestre. Ces émotions sont souvent source de confusion, parfois elles sont même écrasantes, et vous cherchez quelque chose au-dessus ou en dehors de vous pour vous raccrocher. Mais je tiens à souligner que la réponse et la fondation résident en vous, non pas dans votre âme ou votre soi supérieur, mais à l’intérieur de vous. Vous êtes en réalité votre soi supérieur et votre âme, mais vous êtes une partie et non le tout. Vous êtes un aspect de votre Soi total ; vous êtes l’aspect qui s’est incarné ici et maintenant et qui collecte des expériences, c’est pourquoi vous savez mieux ce qui est bon pour vous.

Descendez dans votre corps, qui est si étroitement lié à votre soi terrestre. Laissez votre conscience descendre dans votre corps d’une manière confortable et détendue. Imaginez que votre conscience est une lumière, et que la lumière est qui vous êtes et qui fait les choix. Elle choisit d’être complètement ici et maintenant, et de descendre dans votre poitrine, votre abdomen, vos cuisses et vos genoux, et tout le long de vos jambes et de vos pieds. Sentez la lumière pénétrer complètement votre corps, et sentez la puissance et la vitalité de votre corps. Sentez combien votre corps est infiniment plus qu’une combinaison de cellules physiques : c’est un être vivant, sage et inspiré. Et qui êtes-vous ? Vous êtes celui qui s’est lié à ce corps dans cette vie. Vous êtes beau et vaste, et vous avez connecté cet être qui porte maintenant votre nom. Sentez le courage et la bravoure qu’il a fallu pour le faire.

Vous êtes venus ici comme un faisceau de lumière en provenance de votre âme, et vous vous êtes incarnés dans ce corps et cette personnalité qui sont complètement nouveaux. Vous êtes une partie de votre âme, mais vous ajoutez aussi quelque chose d’essentiel à votre âme, quelque chose de nouveau et d’unique, et c’est vous. Vous êtes un tout autonome ; vous n’êtes pas dépendant de forces plus importantes que vous. Vous êtes une création en soi – pour mieux dire : un créateur en soi. Sentez la valeur, la puissance et la beauté d’être cela. Mon souhait le plus profond est que vous reconnaissiez votre propre valeur et que vous ne parliez plus d’un soi supérieur ou inférieur, mais que vous reconnaissiez votre soi terrestre comme l’ancre de votre existence, ici et maintenant. À partir de ce soi vous pouvez consulter d’autres sources terrestres, des guides, des enseignants, des thérapeutes, des conseillers, des médecins, ou votre propre âme par le biais de la méditation ou de la contemplation intérieure, et puiser dans toutes ces informations, mais alors vous ferez vos propres choix réfléchis.

Et comment fait-on cela ? C’est probablement votre question suivante. Essayez. Imaginez que vous avez maintenant une question dans votre vie qui vous désespère, dont vous pensez : « Je ne sais vraiment pas quoi faire ». Maintenant descendez complètement dans votre soi terrestre, dites votre propre nom, sentez la lumière de la conscience dans votre abdomen, dans votre chakra racine. Là encore posez-vous la question et sentez une réponse remonter des profondeurs : de votre base, votre noyau. Vous savez tout simplement. Vous avez les connaissances et les ressources intérieures nécessaires pour répondre aux questions de votre vie.

C’est en vous, vous êtes l’ancre, le point de rassemblement de la connaissance, de l’expérience et de la lumière. Et vous faites des choix à partir de tout ce que vous avez accumulé dans cette vie, en fonction de votre capacité de discernement. Possédez ce pouvoir, cette liberté. C’est ce qui vous rend « grand » et permet à votre conscience de soi de grandir, alors commencez à faire confiance à votre propre discernement et à vos choix, votre sens de ce qui est le mieux pour vous. Il ne s’agit pas de tenir les choses pour certaines ; il s’agit d’oser faire confiance à qui vous êtes et à ce que vous ressentez profondément à l’intérieur. Vous êtes ici, pas pour faire des choix « parfaits », mais pour expérimenter votre propre pouvoir créateur en apprenant et en grandissant par les choix que vous faites.

C’est pourquoi je veux maintenant vous donner symboliquement une torche de lumière pour exprimer que vous n’avez pas à regarder vers moi pour la lumière. Elle est en vous et je tiens à vous faire prendre conscience de cela ; je veux vous la rendre. Dans le passé vous avez trop souvent cherché à l’extérieur de vous. Voyez si vous pouvez accepter le flambeau que je vous offre et l’intérioriser comme quelque chose qui est vôtre. Regardez où ce flambeau va dans votre corps, où il a son lieu de repos naturel. C’est là que réside votre connaissance la plus profonde de ce qu’est votre chemin. Vous faites des choix et vous apprenez des choix que vous faites, et c’est exactement ainsi que cela devrait être dans cette vie humaine.

Ne sous-estimez pas le vrai pouvoir de “vous”, le vous terrestre incarné. C’est la source de sagesse la plus intime que vous aurez jamais. Vous êtes le créateur de votre vie.

© Pamela Kribbe

www.jeshua.net/fr

Traduction anglais-français : Carine Cheval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *