Votre Âme Sœur est au dessus de Vous

ame

Tout être humain possède l’image de son âme sœur au-dedans de lui. Cette image est très floue mais elle existe. C’est pourquoi chacun vient sur la terre avec cet espoir obscure qu’il rencontrera quelque part une âme qui lui donnera tout ce dont il a besoin et qu’il y aura entre lui et cette âme une harmonie, une fusion indescriptibles.

Vous savez cela, car vous tous n’avez jamais cessé de croire que vous rencontreriez cette âme bien-aimée dont vous connaissez le visage. Vous portez cette image en vous, mais si profondément enfouie que vous n’arrivez pas à la distinguer clairement. En rencontrant un homme ou une femme il vous arrive parfois de dire : « ça y est, j’ai trouvé » comme s’il s’était soudain produit une fusion entre cet être et l’image que vous portez en vous-même ; votre vie en est transformée et vous faites tout pour le retrouver. Chaque fois que vous le rencontrez, que vous lui parlez, tout devient merveilleux, la vie circule en vous, vous faites des progrès dans tous les domaines. Mais après une période d’intimité, vous découvrez que cet être n’est pas vraiment celui que vous attendiez. Vous êtes déçu, et vous le quittez pour recommencer à chercher. Une seconde fois vous croyez retrouver cette âme sœur dans un autre être, et la même joie, la même inspiration jaillit, vous aimez à nouveau.

Mais la même histoire se reproduit, une fois de plus vous vous apercevez que ce n’est pas l’être que vous cherchiez. C’est vrai pour les femmes comme pour les hommes, personne ne fait exception. Mais un jour, cette rencontre des deux principes doit se faire véritablement, parce que l’amour entre les deux principes est plus puissant que tout.

Deux âmes sœurs sont tout l’une pour l’autre, aucun autre être au monde ne peut leur apporter la même plénitude. Donc, tous les êtres que vous avez rencontrés depuis le commencement de vos multiples incarnations, les maris ou femmes que vous avez eu, les amants ou maîtresses, tous vous ont quitté parce qu’ils n’étaient pas pour vous. Vous avez peut-être été ensemble un moment, mais comme un pot et un couvercle qui ne s’adaptent pas. Tandis que deux âmes que Dieu a créées ensemble sont absolument faites l’une pour l’autre, rien ne peut les séparer et elles n’ont aucune crainte de l’être. Lorsque, dans un couple, l’un ou l’autre a peur que l’on vienne séduire son partenaire (et rien en effet ne peut empêcher que cela se produise) c’est que ce partenaire n’est pas le bien-aimé véritable, l’âme sœur. Une femme aime un homme, mais il part avec une autre ; un homme aime une femme, mais elle l’abandonne… Les âmes sœurs, au contraire, se reconnaissent avec une certitude absolue et ne peuvent plus se quitter.

L’être humain rencontre son âme sœur douze fois pendant toutes ses incarnations terrestres. Mais, le plus souvent, cette rencontre provoque la mort, parce que les conditions de l’existence sur la terre s’opposent à la réalisation d’un amour aussi parfait, aussi absolu.

Maintenant, ne me comprenez pas mal ; ce n’est pas parce que vous venez d’apprendre que votre mari ou votre femme n’est certainement pas votre âme sœur que vous pouvez vous sentir justifié de la quitter au contraire, à ce moment-là il faut penser que vous êtes comme deux associés qui ont un travail à faire ensemble, et qu’il est nécessaire de bien vous entendre jusqu’au jour où la mort vous séparera.

Du point de vue philosophique on peut dire que notre âme sœur, c’est nous-même, l’autre pôle de nous-même. Si nous sommes en bas, l’autre pôle est en haut, et il communie avec le Ciel, avec les Anges, avec Dieu dans la perfection et la plénitude. C’est pourquoi dans toutes les initiations on enseignait aux disciples comment s’unir à cet autre pôle. Dans l’Inde, le Jnani-yoga donne des méthodes grâce auxquelles le yogi parvient à s’unir à son Moi supérieur, car c’est en s’unissant à son Moi supérieur qu’il s’unit à Dieu Lui-même.

Chaque être possédant l’autre principe en lui-même, il ne peut trouver Dieu qu’à travers l’autre principe. C’est pourquoi la femme trouve Dieu à travers l’homme parce que l’homme représente l’autre principe et que ce principe la lie au Père céleste. Et l’homme ne peut trouver la Divinité qu’à travers le principe féminin, que ce soit une femme, que ce soit la nature elle-même (qui est un principe féminin ou la Mère divine). Mais sans ce principe féminin, il n’y a aucun élan, aucune inspiration, aucun travail, rien. Et sans la présence du principe masculin, le principe féminin reste informe, inerte, stérile.

Allez étudier comme la nature a fait les choses ; vous verrez comment le soleil, qui est le principe masculin, projette la lumière, la chaleur, et tous sont vivifiés.

Les livres de Omraam retranscrits par Francesca
http://herosdelaterre.blogspot.ca/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *