4 étapes pour élever des enfants éveillés spirituellement

4 étapes pour élever des enfants éveillés spirituellement

Les enfants sont nés avec les chakras du cœur ouverts, un équilibre parfait d’énergie remplie d’amour qui a été tranquille, intacte et indemne. Seulement pour apprendre les traumatismes émotionnels et les fatigues des « problèmes de croissance » dans cette physicalité. Il faut du courage pour en venir à ce plan et combattre les batailles de ce monde. Et pourtant, nous sommes tous ici. Nous sommes tous dans le moment présent à apprendre et découvrir les difficultés émotionnelles sur nos quêtes de réalisation spirituelle et de joie.

Toutefois, c’est seulement en nous reconnectant à notre source de création pendant que nous sommes ici, que nous pouvons faire l’expérience de l’état euphorique de notre origine spirituelle éternelle.

Que vous le compreniez ou non, tous les enfants naissent avec ce que l’on appelle des capacités extrasensorielles. Tous les enfants ont des dons uniques qu’ils les expriment ou non, on pourrait les appeler des « enfants éveillés spirituellement ». C’est seulement le temps, et un mauvais accompagnement de ces dons naturels qui déflorent les capacités naturelles de nos enfants.

Comment pouvons-nous savoir que tous les enfants ont ces dons ? C’est assez simple et c’est grâce à toutes les capacités, de conscience psychique, de télépathie, de clairvoyance, de clairaudience, etc. qui simulent au centre du cœur. C’est seulement en connaissant votre propre cœur que vous pouvez offrir ces cadeaux au monde. L’intuition est la base de notre connexion à l’ésotérisme et l’intuition découle des sentiments qui sont générés par le centre du cœur.

Si nous voulons élever des enfants éveillés spirituellement, nous devons connaître les mesures à prendre pour élever des enfants avec un quotient émotionnel élevé.

Les points suivants sont essentiels pour favoriser et encourager le croissance spirituelle de nos enfants, ce qui assurera une société évoluée spirituellement à l’avenir.

1. Apprenez à vos enfants à accepter les émotions.

Toutes les émotions comme la colère, la culpabilité, la tristesse, le bonheur, et la joie doivent être acceptées. En apprenant à nos enfants qu’il n’est pas bon d’être en colère, nous leur apprenons à refouler leurs émotions.

Lorsque nous refoulons les émotions, elles se stockent à l’intérieur et deviennent des sentiments non résolus qui bloquent le centre du cœur. Toutes les émotions et les sentiments doivent être exprimés de façon saine.

Voici 3 étapes à utiliser si votre enfant est en colère ou frustré

a). Reconnaitre l’émotion.

b). L’amener « au premier plan » permet à votre enfant de comprendre le sentiment de colère ou de frustration.

c). Donner à votre enfant une façon saine de la libérer. Par exemple, si votre enfant est en colère, laissez-le dire « Je suis en colère » laissez-le le dire autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que la colère soit libérée.

En général lorsque l’on fait ça, cela finit par un rire. Parce que les enfants savent rire d’eux-mêmes, vous leur avez donné une façon saine de se libérer et ils se sentent bien de le savoir.

2. Retirez la programmation du bon et du mauvais comportement

Bon garçon ! Vilain garçon ! Retirez cela de votre vocabulaire ! En apprenant à votre enfant qu’il est bon ou mauvais, vous installez un processus d’estime de soi et de séparation en eux. Ils commencent à se voir avec un alter ego. Et nous avons donc donné naissance à un ange sur l’épaule droite et un diable sur la gauche.

Il n’y a pas d’ange ou de diable, il n’y a que les bonnes actions et les mauvaises actions. Nous devons nous focaliser sur l’acte et non l’enfant.

Il y a des choses que nous disons et faisons qui peuvent blesser les autres, ou nous-mêmes, et il y a des choses que nous disons et faisons qui font du bien aux autres et à nous-mêmes. La correction est dans l’acte et non l’enfant.

3. Écoutez-les.

Cela peut sembler évident, mais c’est beaucoup plus profond. Les enfants disent des choses, et nous aimons penser qu’ils disent simplement des choses, car ce sont des enfants et qu’ils disent à peu près tout. Mais quand vous écouterez vraiment et que vous ferez attention, vous commencerez à remarquer de légères capacités intuitives. Il est de votre devoir de trouver ces capacités et il est de votre devoir d’entretenir cette capacité, afin qu’ils puissent offrir leur cadeau au monde.

Ne riez pas ou ne discréditez pas ce qu’ils vous disent, peu importe à quel point cela peut paraître irréaliste. Vous pouvez en apprendre tellement sur votre enfant et si vous pouvez apprendre à percevoir sans juger ni rationaliser ce qu’ils disent, vous pouvez percer le voile. C’est votre programmation qui rationalise, les enfants ne mentent pas.

4. Ils ont un cadeau à offrir.

Sachez que votre enfant n’est pas juste « votre enfant » votre enfant est ici dans un but, pour un appel d’âme, pour une mission que lui seul peut accomplir. Et pour être en mesure de reconnaître cela, nous devons donner de notre temps à nos enfants. Car notre temps est le don le plus précieux que l’on puisse leur offrir, et ainsi, vous comprendrez pourquoi.

Claire C.

https://www.espritsciencemetaphysiques.com/

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.