A propos des miracles

A propos des miracles

Dans une démarche de recherche spirituelle volontaire et positive, vous cherchez avant tout à pouvoir répondre aux sempiternelles questions : qui suis je, d’où je viens, et où vais je ? En essayant de solutionner ce genre d’interrogation, c’est une porte que vous ouvrez alors vers votre reconnaissance Divine, mais comme toujours ce n’est pas obligatoirement le but du voyage qui est important pour le créateur, car le but, la destination il la connaît déjà, puisque c’est la propre reconnaissance de lui même. Et donc si on y réfléchit bien, vous seriez déjà arrivé avant même de partir. Au final, le plus crucial, c’est l’expérience puisée au cours de ce périple plus ou moins long de séparation, voyage que vous avez décidé chacun d’effectuer pour en faire l’expérience, et dont le créateur tire alors profit, voilà ce qui est le plus important pour ce dernier. Et à la fin du voyage, et de vos différentes incarnations, c’est invariablement l’identification à la création, et la participation à sa maîtrise qui vous est offerte. Et cette reconnexion vous procure alors de fait le pouvoir Divin, et met la création à vos pieds. Dans cet état, il n’y a plus d’individualité et tout se confond. Vous avez en tant qu’être divin le pouvoir sur la matière, car la matière elle-même est de l’énergie que vous avez conscientisée. Et d’une seule pensée tout comme Jésus, vous pourriez énergiquement parlant multiplier les pains et les poissons, ou faire danser les paralytiques, changer l’eau en vin, marcher sur l’eau …

Il n’y a aucun frein pour la création. Car si vous savez vous mettre sur la même longueur d’onde que cette dernière où tout est vibration, alors vous êtes devenu cette dernière, et tout devient alors possible quand vous avez pris les vraies capacités quantiques que votre dimension vous offre. C’est potentiellement la réalisation de tous les (miracles) qui vous est en quelque sorte offert, puisque vous avez souscrit, réalisé, conscientisé (et les mots ne sont pas encore assez forts) que vous êtes la création. JE SUIS, pourrait les résumer.

Faire alors des (miracles) n’est pas un acte surnaturel, mais une fonction tout à fait naturelle qui va de pair avec la Conscience que tout un chacun développe, quand il a retrouvé son identité Divine. Ainsi quand vous en avez pris conscience, vous atteignez un niveau ou vous concrétisez Dieu en vous, alors la création vous appartient, et dans ces dimensions où il n’y a plus aucune différence entre vous et la création, vous en prenez donc le contrôle, et d’une seule pensée si l’envie vous en prenait, vous auriez le pouvoir d’intervertir la place de la lune, avec celle du soleil. Voyez-vous l’étendue de maîtrise qui est la vôtre ! Car il n’y a plus aucune limite pour le créateur que vous êtes maintenant, sauf celles que vous impose votre coeur, car c’est lui qui est maintenant aux commandes, c’est lui le grand patron qui décide de tout, c’est lui la Source, c’est lui qu’on appelle Dieu, et ce lui, c’est maintenant vous !

Le coeur ne se fragmente pas, tout comme l’âme dont il est confondu, il est Un et en même temps relié à toute sa création puisque nous sommes tous l’expérience de son incarnation dans la matière. Par dessus notre physique nous partageons tous son identité, mais nous ne en souvenons pas, car nous avons décidé pour faire l’expérience de l’individualité de mettre un voile d’oubli dessus, mais sous le voile, qui croyez-vous que l’on trouve ? Nous-mêmes (qui nous faisons un clin d’œil espiègle), nous la source, qui passons par l’expérience du temps et de notre petite personne égotique de matière dotée d’un mental de troisième dimension bien étriqué. Cette ridicule entité qui se laisse prendre aux jeux de l’illusion, de croire pouvoir s’identifier à tous les mirages que sont : notre corps, notre ego, et le pouvoir que la réussite sociale ou financière nous donne sur les autres. Quelle dérision d’envisager que cette personne manipulatrice et d’une dimension si primaire, puisse être la finalité de la création !

Ce nous-mêmes, c’est Dieu qui expérimente absolument tout, le bon comme le moins bon, et même le pire, et l’expérience personnelle de chacun peut en témoigner. Nous nous découvrons alors dans un rôle qui à travers chaque incarnation est donc celle d’être l’acteur-metteur en scène de notre propre vie, mais tout ça, vous le savez déjà, ou au moins vous le ressentez si vous êtes un minimum à l’écoute de vous-même.
Maintenant détendez vous, évidemment comme nous l’avons déjà dit, vous avez tous les pouvoirs, et sans aucune restriction, puisque Dieu ou appelons le donc plutôt le Créateur et votre propre personne sont alors confondus et indifférenciés. Mais bien heureusement, ne vous faites pas de soucis, en ouvrant la porte à votre reconnaissance Divine, vous n’ouvrez pas la boîte de Pandore, car il y a une sécurité, un garde fou. En vous ouvrant à votre Divinité, vous perdez simultanément et obligatoirement votre petit mental égotique et manipulateur, qui envisageait déjà de profiter de ce don (miraculeux) pour avoir la possibilité de prendre de l’ascendant sur ses semblables en connaissant à l’avance et chaque semaine des six numéros gagnants du Loto.

Vous allez perdre simultanément donc tout désir d’accomplir des (miracles) arbitraires et gratuits qui puissent satisfaire votre ego, et c’est bien la raison pour laquelle vous n’y aurez donc jamais volontairement recours, et pourtant soyez en certain tous ceux qui ont atteint un tel niveau ont la capacité bien présente de pouvoir les réaliser ! Et même certaines fois, quand la nécessité s’en fait trop sentir, ils se produisent d’ailleurs à votre insu, sans aucune intervention volontaire de votre part, puisque vous avez lâché prise depuis bien longtemps déjà. C’est un courant vibratoire Divin qui les porte jusqu’à vous, ou l’inverse d’ailleurs puisque vous ne faites qu’un. Donc votre capacité de faire des (miracles) est inversement proportionnel au désir d’en faire, c’est-à-dire qu’au fil de votre progression, plus vous êtes capable d’en faire, moins vous éprouverez le désir ou plutôt la nécessité d’en réaliser, et bien heureusement que cela marche de pair !

Pourquoi (miracle) est entre parenthèses, tout simplement par ce qu’ils n’existent pas ! Ou alors que pour des consciences actuellement limitées qui sont les nôtres. Ce que nous prenons pour des (miracles) n’en sont tout simplement pas, car dans d’autres dimensions, ils trouvent une explication tout à fait rationnelle et logique. Ce n’est absolument pas de la magie en action, et Dieu n’est pas un prestidigitateur, mais il maîtrise seulement l’exercice d’énergies supérieures et des concepts qui pour l’instant nous échappent. Et donc sur d’autres plans, dans des sphères où science et Conscience se rejoignent, ces (miracles) ne sont plus du tout considérés comme tels.

Remis par l’auteur à la Presse Galactique

(Visited 941 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.