La femme et le sage

La femme et le sage

A méditer sur la valeur que nous donnons à nos proches :

La femme et le sage

Il était une fois, dans la Chine ancienne, un sage que sa femme ne cessait de tourmenter par ses récriminations : « qu’est-ce que tu gagnes avec tes pensées ? Nous avons tout juste de quoi vivre et j’use ma jeunesse dans les soucis du ménage. Je veux de beaux vêtements et des bijoux, je veux me distraire comme les femmes de mon âge. » Fatigué de ces scènes, le sage finit par lui dire :
« Si tu trouves un homme avec qui tu penses être plus heureuse, quitte-moi, je ne te retiens pas. »
Et c’est ce qu’elle finit par faire…

Or un jour, le vieil empereur mourut. Il n’avait pas d’héritier. Après avoir cherché à travers tout le pays un homme digne de lui succéder, les responsables découvrirent ce sage et il devient empereur.

Quand sa femme l’apprit, elle vint le voir et lui dit : Je comprends maintenant combien j’ai été sotte et légère en ne sachant pas apprécier tes qualités. Mais j’étais jeune, pardonne-moi. Je veux revenir avec toi. »

Lui, calme, sans lui faire le moindre reproche, se tournant vers un serviteur, dit :
« apporte-moi un vase empli de la liqueur la plus précieuse.

Lorsqu’il eut le vase, il vida son contenu par terre et dit à sa femme :
« Recueille cette liqueur. Si elle est aussi pure qu’avant, j’accepte de te reprendre »

Et la femme pleura, elle savait que ce n’était pas possible.

Auteur inconnu

****
Chaque action laisse des traces visibles ou invisibles.
Le passé affecte le présent qui affecte le futur qui n’est toujours que des moments présents qui se succèdent.

Joéliah


Source : https://www.quelemeilleursoit.com/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.