La symbolique de la crêche de Noël

creche de noel

Durant la période des Fêtes, il est important de se souvenir de la valeur symbolique de la crêche et de l’arbre de Noël car de grandes richesses s’y cachent. Nous avons souvent tendance à reléguer ces symboles à des archétypes passés qui pourtant demeurent bien vivants si on en connait le sens.

Derrière l’arbre et la crêche de Noël se cache la symbolique de l’immortalité. Le sapin qui demeure vert toute l’année, est un symbole de la vie qui ne meurt jamais. Même en hiver le sapin conserve sa couleur. C’est habituellement au pied de l’arbre décoré qu’on dépose les cadeaux. Le rituel de l’arbre de Noël que nous répétons chaque année, symbolise aussi  l’Arbre de la Vie et de la Connaissance.

Cet arbre dans nos foyers est à l’image même de l’évolution. Il reflète le chemin de vie que nous devons parcourir sur terre avec foi pour retourner ensuite vers notre véritable demeure qui est en haut de cet arbre, représenté par l’étoile. Elle est le symbole de notre quête vers la perfection. Chaque pointe de l’étoile représente une vertu à développer : l’amour, la sagesse, la vérité, la justice, et la bonté.

Le sapin de Noël est donc le lien qui nous rassemble, nous unit et nous lie au monde invisible. Pour moi le sapin qui demeure vert toute l’année, représente la vie qui est un don sans fin. Les décorations sont aussi des symboles importants. Et si nous regardons notre sapin en comprenant que chaque ange dans notre arbre, chaque boule joue le rôle d’une présence, d’une entité qui nous guide et nous protège, peut-être ressentirons-nous le fait que nous ne sommes jamais seuls. 

Lorsque la nuit je vois mon arbre tout illuminé, je ressens une paix, un sentiment de plénitude intérieure vient m’habiter. Plus que jamais alors, je sais que des êtres divins et magnifiques me portent et m’inspirent de nobles pensées. Le temps des Fêtes est lié à l’amitié, à l’affection, à la fraternité, au pardon et au respect.

Lorsque nous nous réunissons en cette période, nous avons le pouvoir de condenser la joie que nous vivons en transmettant par nos actions et bons sentiments des énergies qui contribuent à la paix dans le monde. Individuellement nous ne sommes que peu de choses, mais ensemble nous avons la capacité de nous lier avec force.

Et même si nous sommes seuls, imaginons-nous assis en relation avec tous ceux qui sont assis devant un arbre de Noël. Nous recevrons alors des bénédictions d’abord pour nous-mêmes que nous transmettrons ensuite sur la terre aux gens qui en ont besoin. Il ne faut pas oublier que nous sommes continuellement soutenus par le monde invisible et surtout l’archange Gabriel qui est le protecteur de cette période de l’année. Sa lumière élève la terre et la conscience de l’humanité à un niveau supérieur.

La naissance du Christ est plus qu’une fable puisqu’elle annonce que dans les mondes parallèles nous fêtons la création d’un renouveau dans le monde. Ce nouveau cycle est visible par les astrologues car il déclenche une union entre la lune, le soleil et la terre chaque année. L’alignement de ces forces apporte une grande possibilité à la terre. Le soleil est plus près de nous, et la lune qui est sous l’influence de l’archange Gabriel, nous purifie. Ce qui doit en premier lieu s’installer en nous en cette période de Fêtes, est la réalisation de tous nos vœux.

Chaque année, la naissance de Jésus, c’est l’Enfant-Roi qui naît en chacun de nous, en force et en lumière. En ce jour béni, nous enfantons le meilleur de nous-mêmes en nous unissant à la lumière. En cette période, nous passons de l’obscurité à la lumière et de l’aube à la splendeur du soleil qui demeurera plus longtemps avec nous ensuite. Et c’est cette lumière que l’on retrouve dans les décorations de notre arbre de Noël.

La crêche nous révèle aussi des messages. Chaque élément nous livre une partie importante de nous-mêmes dont la prise de conscience participe à la réalisation d’une nouvelle naissance en nous. Cette naissance est une renaissance qui contribue à élever notre conscience.

Chaque année lorsque je place les personnages de la crêche sous mon arbre, je sais qu’il s’y cache un mystère initiatique profond. La crêche n’est pas une image abstraite sans véritable sens. Marie et Joseph sont les symboles de notre vie intérieure, les deux principes qui vivent à l’intérieur de chacun de nous, notre principe féminin et masculin.

Si nous comprenons mieux la symbolique de l’arbre de Noël et de la crêche, nous sommes alors heureux de faire partie de cette renaissance. Puisque la naissance de Jésus doit être comprise dans les trois mondes qui nous habitent, le corps, l’âme et l’esprit. Le corps

Le phénomène psychique qui représente notre force morale (l’esprit). Le phénomène mystique qui représente notre inspiration (l’âme). Et enfin cosmique qui représente notre puissance divine, notre foi (le corps). Ce sont ces liens que nous recontactons chaque année afin que cette lumière intérieure retrouve sa force, dans notre conscience.

Pour que l’enfant Jésus naisse en nous, il faut un père et une mère. Le père Joseph, pour moi représente  l’intellect et l’esprit. La mère Marie, c’est le cœur et l’âme. L’âme et le cœur représentent le principe féminin réceptif, tandis que l’intellect et l’esprit représentent le principe masculin. Et si les deux principes sont réunis en parfaite harmonie, c’est alors que s’éveille l’Enfant-Lumière en nous (la conscience).

Ensuite vient l’étoile au-dessus de la crêche. Cette étoile symbolise les vertus qui apportent l’équilibre et la stabilité en nous. Si notre cœur est pur et notre pensée est juste, un miracle se produit et il se reproduit chaque année à la période des Fêtes. Une nouvelle idée, une nouvelle inspiration naît alors en nous. C’est ainsi que notre enfant-lumière peut naître et se renouveler chaque année.

Cette étoile qui brille au-dessus de l’étable signifie l’équilibre que chacun doit atteindre. Chaque personne a le pouvoir de porter en elle le Christ vivant. Cette étoile est une lumière qui est là pour nous rappeler cette nourriture qui apaise, nous purifie et nous vivifie. Cette lumière qui peut nous habiter, représente l’amour et c’est ainsi que le Christ se manifeste à travers nous. Alors nous bénéficions d’une plénitude qui est une plus grande richesse que tous les biens matériels peuvent nous apporter.

À partir du moment que nous comprenons que chaque personnage reflète une partie de nous-mêmes, nous voyons la crêche avec un regard nouveau et elle nous inspire. Même l’étable représente notre corps physique avec les conditions matérielles que nous devons surmonter sur terre.

Le bœuf et l’âne représentent les deux forces en nous, notre individualité et notre personnalité. La personnalité est liée à l’âne qui est têtu. Le bœuf représente l’individualité qui est liée à l’âme remplie de douceur.

Lorsque nous débutons notre vie, nous sommes déjà en contact étroit avec notre individualité, liée au taureau qui représente ici notre sensualité et nos désirs. Et notre personnalité qui vient par la suite est liée à l’âne qui se rebute constamment devant l’évolution. C’est la symbolique de ce que nous devons dépasser.

Plus nous prenons conscience de ces deux forces en nous, plus elles travailleront pour nous afin d’édifier notre conscience pour recevoir les forces de l’esprit, l’expansion de conscience. Cette dualité qui vit en nous, ces deux forces nous permettent d’évoluer si on apprend à les maîtriser. Lorsque nous comprenons ce qui se cache comme message dans ces deux forces qui nous habitent, nous comprenons qu’à l’image de l’âne et du bœuf qui réchauffent l’enfant dans l’étable, nous pouvons faire éclore notre enfant intérieur. Par la maîtrise et l’équilibre de ces forces, nous manifestons une force tranquille qui devient une qualité puissante dans notre vie.

Les rois mages symbolisent que même les plus instruits et les plus riches sentent l’importance de cette fête et de cette renaissance. Ces rois mages apportent de grandes révélations, Melchior apportant l’or qui est la couleur de la sagesse. Balthazar l’encens qui représente l’élévation de notre conscience vers la connaissance. Et Gaspard la myrrhe qui symbolise l’immortalité et la connexion avec les mondes divins. Et les bergers aussi ont une valeur importante dans la crêche, puisqu’ils représentent le peuple entier qui est là tout bonnement mais présent à cette magie.

Tous les symboles de la crêche nous instruisent sur notre parcours de vie et notre évolution. Il en existe d’autres dans d’autres traditions puisque chaque philosophie porte en elle des clés importantes. C’est en étant attentifs à ces traditions philosophiques du passé que nous pourrons le mieux nous réaliser. Pour nous les Catholiques, n’oublions pas nos racines, c’est en comprenant le sens profond et initiatique de toutes ces informations que nous pourrons en bénéficier et le vivre au meilleur de notre connaissance. 

Donc la crêche est une histoire vivante, cette histoire est liée à la symbolique d’une naissance intérieure et à l’avenir de cet enfant qui va grandir en nous. C’est à nous de diriger notre pensée vers cet éveil spirituel afin d’avoir une écoute attentive aux besoins des gens qui nous entourent.

Je me souviendrai toujours de ce moment vécu lorsque j’ai assisté à la conférence de mon Maître en décembre 1977 sur la symbolique de la crêche. D’ailleurs, c’est lui qui m’a inspirée pour écrire ce texte. Cette fête est alors devenue pour moi une naissance mystique qui doit s’opérer en chacun de nous chaque année.

Pour compléter l’accomplissement de cette période, nous devons réfléchir à ce que nous souhaitons changer dans notre vie pour que cette renaissance se manifeste.

Pensons à ce que nous souhaitons changer pour que cette nouvelle année qui vient soit prolifique et que cet engagement christique soit présent dans notre pensée, nos sentiments et nos actes.

Assis confortablement devant nos magnifiques arbre et crêche de Noël, il est temps d’écrire nos vœux pour la nouvelle année qui vient. Et lorsque qu’arrivera le début de l’année nous pourrons poursuivre en étant préparés à une conscience éclairée pour les 12 premiers jours de l’année qui correspondent aux 12 mois à venir. Durant les 12 premiers jours, nous pouvons indiquer nos rêves et nos états de conscience de la journée. Si nous arrivons à garder notre état de sérénité, il nous sera plus facile de vivre les évènements de notre vie.

Le premier de l’an est lié à ce que nous vivrons durant le mois de janvier, le 2 janvier correspond au mois de février, et ainsi de suite. Chaque jour représente un mois à venir dans l’année 2021.

Que la grâce de cette magnifique période soit un triomphe d’amour planétaire !

Joyeux Noël et bonne et heureuse année 2021 à tous !

www.reneesevigny.com

(Visited 782 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.