5 moyens de gérer les émotions

5 moyens de gérer les émotions

Les émotions accablantes sont courantes, mais elles semblent souvent insurmontables. Essayez ces cinq techniques pour vous ancrer et vous détendre.

Les émotions fortes font partie de la vie, et pas seulement pour les tout-petits. Il est normal et naturel, en tant qu’être humain, d’avoir de grandes réactions face aux inévitables difficultés de la vie.

Malheureusement, notre culture n’est pas très douée pour gérer nos grandes émotions, et beaucoup d’entre nous ont reçu le message qu’il faut supprimer et réprimer ces sentiments pour pouvoir continuer à fonctionner.

C’est une mauvaise idée, notamment parce que ces émotions bloquées finissent par se manifester d’une autre manière, souvent sous la forme de symptômes physiques.

Lorsque nous essayons constamment de ne pas ressentir ce que nous ressentons, nous créons une réaction de stress constante dans notre corps, ce qui peut nous rendre très malades.

Voici quelques meilleures idées pour gérer ces grandes émotions afin qu’elles vous aident à vous sentir bien physiquement et émotionnellement.

Suivre le courant

La meilleure façon de faire face à un grand sentiment est de le ressentir. Permettez-lui de circuler dans votre corps, détendez-vous et respirez.

Laissez-vous aller aux pleurs, aux tremblements, aux sanglots, aux cris et à toute autre forme d’expression et de communication de l’émotion. Vous pouvez le faire seul ou avec une personne de confiance.

Évidemment, nous ne sommes pas toujours dans un espace approprié pour exprimer pleinement nos émotions, et nous pouvons donc avoir besoin de les retenir jusqu’à ce que nous ayons une chance d’être présents avec elles.

Revenir au présent

Il existe d’innombrables façons simples de s’ancrer dans le moment présent pour se calmer. En voici quelques exemples :

Croisez vos bras sur votre poitrine et tapotez alternativement sur vos épaules. Cela peut aider à ramener le cerveau dans le présent et à calmer le système nerveux.

Les tapotements EFT sont un concept similaire, mais ils ont une séquence spécifique et sont souvent effectués en répétant une affirmation, telle que « C’était avant et c’est maintenant ».

Essayez une technique de respiration comme la respiration carrée : Comptez quatre temps pour l’inspiration, quatre temps pour la pause, quatre temps pour l’expiration et quatre temps pour la pause. Répétez cette technique jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux.

Une autre pratique respiratoire simple consiste à se concentrer sur l’inspiration et l’expiration. Répétez jusqu’à ce que vous vous sentiez plus calme.

Frottez vos mains l’une contre l’autre et tapez du pied sur le sol.

Regardez autour de vous, y compris au-dessus et derrière vous. Remarquez vraiment votre environnement physique.

Comptez cinq choses que vous pouvez voir, quatre choses que vous pouvez toucher, trois choses que vous pouvez entendre, deux choses que vous pouvez sentir et une chose que vous pouvez goûter.

Trouvez toutes les choses bleues dans la pièce. Puis toutes les choses rouges. Passez d’une couleur à l’autre jusqu’à ce que vous vous sentiez plus calme.

Secouez, sautez, marchez ou dansez – le mouvement est un moyen puissant de revenir au corps et de sortir de la réaction de stress.

Respirez profondément en reniflant une odeur réconfortante comme la lavande ou votre parfum préféré.

Envisager un contenant

Lorsque vous vous sentez suffisamment calme et que vous avez quelques minutes à vous, imaginez un meuble pour ranger tout ce que vous pensez ne pas pouvoir gérer dans l’immédiat. Imaginez-le dans les moindres détails : la couleur, la forme, la taille, la texture et le type de couvercle ou de serrure.

Imaginez que vous y placez tout ce que vous n’avez pas les moyens de gérer en ce moment, en précisant que vous gardez ces choses en sécurité et sacrées jusqu’à ce que vous vous sentiez capable de les gérer.

Écoutez la sagesse de vos émotions

Toutes nos émotions ont un but, une fonction et un sens. En général :

La colère identifie un besoin qui n’est pas satisfait ou une limite qui est franchie. Elle veut un changement.

La tristesse traite une perte. Elle a besoin de temps, de tendresse, de douceur et de personnes sûres.

La peur identifie une menace et veut que nous nous mettions à l’abri.

La joie veut être partagée et exprimée.

Le dégoût identifie quelque chose de physiquement ou émotionnellement toxique et veut le faire sortir/éloigner.

Le désir sexuel nous pousse à nous rapprocher de quelqu’un ou de quelque chose.

Essayez d’identifier l’émotion. Où la ressentez-vous dans votre corps ? Que remarquez-vous à propos de la sensation et de l’énergie de l’émotion ? Si elle pouvait parler, que dirait-elle ?

Rédigez votre journal du point de vue de l’émotion. Si la colère pouvait parler d’elle-même sans aucun filtre, que dirait-elle en réalité ?

Entretenir le calme

Plus il y a de pratiques calmantes dans votre vie et dans votre routine, plus il est facile pour votre système nerveux de se glisser dans un état de calme. Le calme est une habitude comme une autre et doit être pratiqué. Voici quelques idées :

Les pratiques de mouvement apaisantes comme le yoga, le qigong, la danse et certains arts martiaux sont merveilleuses pour réguler la respiration et le système nerveux.

Trouvez-en une qui vous plaise et assistez à un cours au moins une fois par semaine. Il est également très bénéfique de pratiquer ces activités avec d’autres personnes qui sont également calmes.

Intégrez la méditation et les pratiques respiratoires à votre routine quotidienne, même si c’est pour vous endormir le soir. Les méditations guidées sont excellentes, surtout si vous êtes novice en la matière ou si vous vous sentez stressé.

Prenez chaque jour le temps de vous détendre dans le calme. Il peut s’agir de se reposer dans une position confortable ou de faire une sieste pendant 10 à 15 minutes par jour.

Remarquez les pratiques calmantes que vous pratiquez déjà dans votre vie quotidienne, comme cuisiner, faire des mots croisés ou marcher dans la nature, et faites de ces activités une priorité dans votre routine.

Identifiez les amis ou les membres de la famille avec lesquels vous vous sentez en sécurité et calme, et faites en sorte de passer plus de temps avec eux. Remarquez ceux qui vous stressent et faites de votre mieux pour passer moins de temps avec eux.

https://eraoflight.com

(Visited 901 times, 1 visits today)