6 émotions qui indiquent que vous êtes en train de recevoir un appel d’âme

6 émotions qui indiquent que vous êtes en train de recevoir un appel d’âme

Il arrive un moment dans notre vie où nous rencontrons une personne dont nous avons l’impression de tomber amoureux, même si nous ne l’aimons pas réellement .

Nous ignorons la raison à cela, mais nous voulons simplement apporter notre aide à cette personne. Mais quand nous avons fini de l’aider, nous perdons peu à peu tout intérêt. C’est ce que l’on appelle un appel d’âme.
 

La nature d’un appel d’âme

Il y a un appel d’âme quand une personne entend le cri d’une autre âme qui demande de l’aide ou une assistance.

Les personnes très sensibles comme les guérisseurs et les empathes répondront certainement à cet appel. Si vous y avez répondu, alors vous faites certainement partie de ces personnes.

6 émotions qui apparaissent lorsqu’une personne reçoit un appel d’âme :

Les émotions suivantes font leur apparition quand vous entendez un appel d’âme :

– Le sentiment de tomber amoureux d’une personne.

– Être obsédé par une personne et n’avoir qu’elle en tête.

– Avoir l’envie de lui donner un message, même si cela paraît peu probable.

– Le sentiment d’être avec elle pour lui apporter soutien ou réconfort.

– Ressentir une forte antipathie envers quelque chose que la personne fait.

– Une pensée ou un sentiment vous dit de l’aider d’une façon ou d’une autre.

Il est important de faire la distinction entre l’amour et l’appel d’âme.

L’amour, c’est lorsque la présence de l’autre personne semble vous compléter. C’est accepter l’autre pour ce qu’il est et vivre en harmonie avec lui à tous les niveaux sans qu’il soit essentiel de sauver l’autre personne.
En revanche, un appel d’âme est généralement ancré dans des sentiments de compassion s’accompagnant d’un désir d’aider.

Quand vous êtes sûr que ce que vous ressentez est un appel d’âme, faites ce qu’il vous dit, même si cela peut paraître stupide.

Le plus souvent, ce que vous dites à la personne est ce qu’elle a besoin d’entendre.

Il peut aussi arriver qu’on vous appelle pour régler un problème. Quand on vous appelle, cela signifie que vous avez les outils et la capacité d’apporter une solution.

Mais certaines personnes font des erreurs quand elles reçoivent un appel d’âme.

Voici 4 erreurs à éviter :

1. Confondre l’appel avec de l’amour.

En répondant à un appel d’âme, vous devez faire preuve de prudence. Quand vous faites l’erreur d’identifier l’appel d’âme comme de l’amour, vous vous engagez dans une relation pour les mauvaises raisons qui finiront par ressortir plus tard.

Quand il est temps de mettre fin à l’appel, les sentiments qui lui sont associés prennent fin aussi. Vous pouvez alors vous retrouver avec une personne avec laquelle vous ne voulez plus être.

2. La personne peut être obsédée par vous.

Lorsque vous avez aidé une personne, elle peut devenir tellement à l’aise de vous avoir qu’elle peut devenir obsédée par vous. Ou bien, elle pourrait vouloir plus de ce que vous avez offert.

Veillez à lui faire connaître vos limites et l’intention derrière vos actions.

3. Celui qui lance l’appel peut ne pas être prêt recevoir de l’aide.

Quand vous contactez pour offrir de l’aide, mais que dès que vous donnez de l’aide, votre envie disparaît, il se peut que l’appelant ne soit pas prêt à recevoir votre aide.

Vous devez garder le contrôle de vos sentiments, car il risque d’y avoir des changements.

4. Un appel d’âme peut aller dans les deux sens.

Vous êtes là pour aider, mais l’autre personne apporte aussi quelque chose dont vous avez besoin. C’est une bénédiction pour vous deux, vous pouvez en ressortir grandis.

Ne pas voir cette possibilité pourrait vous empêcher de vous entraider. De plus, le véritable appel à l’aide aurait pu venir de votre propre âme et le besoin d’aider l’autre aurait pu être une sublimation du problème.

Ainsi, un appel d’âme est une expérience commune pour la majorité d’entre nous. Lorsque vous cherchez à mieux le comprendre, cela vous aide à répondre à un appel.

Les appels d’âme sont généralement plus fréquents dans les relations familiales, quand le parent sent que l’âme de l’enfant appelle à l’aide. La majorité des parents ignorent comment aborder leur enfant, ils décident donc de ne pas faire confiance à ce sentiment. Et l’enfant répond en se mettant sur ses gardes comme mécanisme d’autodéfense.

Certains appels mettent moins de temps à être entendus, tandis que d’autres peuvent durer des années. On peut aussi avoir plusieurs appels à la fois.

Lorsque vous recevez un appel d’âme, ce qui compte le plus, c’est de pouvoir aider l’autre personne à faire ce que vous êtes censé faire. Ne pas trop réfléchir à la solution aide beaucoup.

Dans la majorité des cas, il suffit d’une simple conversation et d’une connexion avec l’autre personne.

de Ludovic Le Geret

https://www.espritsciencemetaphysiques.com/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.