Adopter un chien pendant le confinement

Adopter un chien pendant le confinement

L’épidémie de Covid-19 engendre de nombreuses restrictions, notamment avec le deuxième confinement. De ce fait, de nombreuses personnes souhaitent aider les associations en adoptant un chien. Grâce au développement du télétravail de nombreuses personnes se retrouvent à la maison et peuvent donc pleinement s’occuper d’un animal.

Sommaire

  1. Les conséquences du confinement sur l’adoption des chiens
  2. Questions à se poser pour les futurs propriétaires de chiens
  3. Comment adopter un chien pendant le confinement ?
  4. Adopter un chien pendant le confinement ?

Attention : adopter un chien est un engagement sur de nombreuses années et doit être mûrement réfléchi ! 

Les conséquences du confinement sur l’adoption des chiens

Pas de célébrations, pas de dîners entre amis, pas de travail en présentiel : nombreuses sont les restrictions parfois difficiles à gérer, en particulier pour les personnes seules, qui aimeraient adopter un chien. De nombreuses personnes ayant des animaux témoignent de leur joie de les avoir eu à leurs côtés lors du premier confinement ! Les animaux nous aident à mieux supporter l’isolement et la solitude. Cependant, certaines personnes adoptent un animal sur un coup de tête et malheureusement, de nombreux animaux se retrouvent dans des refuges. Un chien procure beaucoup d’amour, mais il ne faut pas oublier qu’il faut avoir le temps, l’argent et l’envie de s’en occuper sur le long terme. Par conséquent, le confinement ne doit pas vous donner subitement envie d’adopter un chien. 

Questions à se poser pour les futurs propriétaires de chiens

Vous voulez offrir un nouveau foyer à un chien en refuge ? Vous devez d’abord vous poser les questions suivantes : 

  • Ai-je le temps et l’envie de promener 3 fois par jour mon chien, peu importe la météo ? 
  • Puis-je emmener mon chien au travail (si je ne télétravaille pas) ? Un chien ne doit pas être laissé seul plus de 4 heures. 
  • Ai-je le budget pour payer l’alimentation, les soins vétérinaires et autres besoins pour mon chien (en plus de l’équipement nécessaire à domicile) ? 
  • Ai-je assez d’argent de côté pour payer les urgences vétérinaires ? 
  • Qui s’occupera du chien lors des vacances/ absences ou si je dois être hospitalisé ? 
  • Suis-je allergique aux poils de chien ? Vous pouvez facilement faire un test chez un allergologue avant d’envisager l’adoption d’un chien. 
  • Les poils de chiens sur le canapé, l’éducation, etc – suis-je prêt à changer mes habitudes et à consacrer autant de temps qu’il faudra à mon chien ? 

Comment adopter un chien pendant le confinement ?

Si, après mûre réflexion, vous être sûr de vouloir adopter un chien, vous pouvez toujours le faire pendant le confinement. Cependant, n’oubliez pas l’après-confinement. Si votre chien se retrouve soudainement seul sans y avoir été habitué, cela peut poser problème. En raison du Coronavirus, les procédures d’adoption peuvent prendre plus de temps qu’ordinaire. Ne soyez pas impatient et attendez de trouver un chien via une source fiable. Profitez du temps qu’il vous reste avant d’accueillir le chien pour préparer tout ce dont il aura besoin et renseignez-vous sur le mode de vie du chien. 

Les refuges pour chien pendant le Coronavirus

Pendant le confinement, les adoptions se font souvent sur rendez-vous. Certains refuges ne veulent prendre aucun risque tout en laissant les adoptions possibles. Ils veulent se protéger contre le virus, tout en renforçant le dispositif d’adoption. D’autres refuges pour animaux demandent un entretien téléphonique avant de vous laisser voir le chien. En France, le hashtag #AdoptionSolidaireSPA mis en place par la Société Protectrice des Animaux (SPA) regroupe les possibilités d’adoption pendant cette période compliquée. Cependant, puisque les réglementations ne sont pas les mêmes dans chaque pays, faites vos propres recherches et allez voir les sites web et les réseaux sociaux des refuges qui vous intéressent pour voir les chiens disponibles à l’adoption. 

Adopter un chien provenant de l’étranger

Les organismes internationaux pour la défense des animaux souffrent des conséquences du confinement du Coronavirus. Ils manquent de dons et de moyens, puisque les événements prévus pour récolter des fonds n’ont pas pu avoir lieu. En outre, le transport des chiens d’un pays à l’autre est compliqué. Cependant, les adoptions à l’étranger restent possibles suivant les associations (principalement en Grèce, Bulgarie et Roumanie). Une adoption sauve une vie : dans certains pays, les chiens capturés sont souvent euthanasiés. Les refuges sont bondés et doivent souvent refuser des chiens. Néanmoins, prenez votre temps avant d’adopter un chien. Assurez-vous de trouver un chien qui vous convienne et qui soit adapté à votre mode de vie. Nous devons soutenir les refuges pour animaux, en particulier pendant le confinement. Ils comptent plus que jamais sur nous. 

Adopter un chiot dans un élevage

Si vous décidez de prendre un chiot dans un élevage, il est préférable de concentrer vos recherches dans les refuges locaux. Les longs trajets ne sont pas recommandés en période de confinement, à noter que les associations peuvent vous fournir des attestations. Pour le moment, certains éleveurs n’ouvrent pas leurs portes au public afin d’éviter la propagation du virus. Renseignez-vous au préalable avant de vous rendre chez un éleveur, en respectant les gestes barrière. Certains éleveurs proposent des visioconférences pour vous présenter leurs chiots. En raison des précautions sanitaires, il faut parfois attendre un peu plus longtemps avant d’accueillir le chien chez vous. Ce n’est pas un problème pour l’éleveur, qui continuera à sociabiliser le chiot. Soyez patients et vérifiez la fiabilité du refuge. Certains procurent de faux certificats. 

Adopter un chien pendant le confinement ?

Certains refuges proposent de devenir famille d’accueil pour des chiens pendant le confinement. Cela permet d’aider temporairement les refuges. Mais c’est parfois difficile pour le chien : il s’habitue à sa nouvelle maison et la séparation peut être difficile. Dans certains cas, devenir famille d’accueil temporaire pendant le confinement peut s’avérer utile. Par exemple, si les propriétaires de chiens doivent être hospitalisés et n’ont personne à qui confier leur chien. Les refuges s’organisent alors pour prendre temporairement votre chien en charge. 

Attention : veillez à respecter les précautions sanitaires et les gestes barrière afin de ralentir la propagation de la Covid-19. 

Vous avez bien réfléchi et vous souhaitez toujours adopter un chien pendant le confinement ? Nous vous souhaitons une vie remplie d’amour et de câlins avec votre chien ! 

https://www.zooplus.fr

(Visited 728 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.