Comment développer ses capacités psychiques

Comment développer ses capacités psychiques

Certains vous diront les capacités psychiques n’existent pas, que ce sont des pseudosciences. Mes nombreux diplômes universitaires ne m’ont jamais empêché de croire à l’existence de « choses paranormales ». Je crois même avoir choisi de faire de longues études pour expliquer scientifiquement ces phénomènes que je pouvais vivre depuis mon enfance.

Au-delà du côté mystique, j’ai découvert mes capacités psychiques en pratiquant la méditation, lorsque je terminais d’étudier mon premier master à l’Université. Je me suis ensuite formée pour transmettre à mon tour, ces outils qui me sont tellement utiles au quotidien.

Dans cet article, j’ai envie de vous partager les méthodes que j’ai utilisé pour développer mes facultés : parler à mes anges, mes guides, accéder aux registres akashiques.

Mais j’ai surtout envie de démystifier ce phénomène et vous rassurer sur ces sujets.

Le fait de développer ses capacités psychiques ne veut pas forcément dire « communiquer avec les défunts ». Cela va nous être utile pour nous aligner avec notre mission de vie, et accessoirement, être heureux (aligné, centré … tout ça et c’est plutôt chouette).

1. ACCEPTER QU’ELLES EXISTENT

J’ai baigné dans la spiritualité depuis mon enfance, mais c’est en pratiquant la méditation que j’ai eu une véritable révélation : voyages astrales, messages de mes guides, sensations de chaleurs intenses dans mes mains ….

Je vivais au Mexique à cette époque , un pays très spirituel et je me suis littéralement plongé dans la découverte incroyable de notre être et de nos capacités.

La première étape cruciale est de comprendre que nous existons au-delà de notre réalité physique. Nous avons plusieurs corps, chacun ayant un niveau de vibration différent :

* Physique : notre chair et nos os
* Mental : nos pensées, nos croyances
* Émotionnel : nos sentiments
* Spirituel : notre vécu depuis le début de l’existence de votre âme

Le tout formant notre âme, notre dimension la plus élevée.

Si vous acceptez cette idée, il vous sera possible de développer vos capacités psychiques. Pour pouvoir les utiliser, nous devons apprendre à nous connecter à nos dimensions les plus élevées de notre être, notre âme.

Les capacités psychiques sont en fait la faculté de pouvoir utiliser nos sens d’une façon différente que nous le faisons dans notre réalité physique. Lorsque nous captons les messages de nos guides par exemple, certains verront des lumières, d’autres sentiront des sensations physiques, ou encore entendre des sons.

2. APPRENDRE À SE CONNAÎTRE

Une fois que nous avons accepté l’idée que nous sommes bien plus que notre dimension physique, la deuxième étape consiste à découvrir nos canaux sensoriels dominants. En effet, développer ses pouvoirs psychiques revient à se connecter à la plus haute dimension de notre être. Nous devons entrer dans un état de conscience différent de notre état « classique », un état de relaxation mentale et physique.

Pour accéder à cet état de détente, en fonction de notre sensibilité, certains y arriveront plus facilement grâce à la musique, aux exercices de yoga, à la contemplation, à l’intériorisation.

Nous devons apprendre à nous connaître, prendre le temps de savoir comment nous fonctionnons pour pouvoir développer nos capacités plus facilement et rapidement.

Pour ma part, je me suis fais accompagnée par différents thérapeutes pour faire ce travail. Je pense qu’il est indispensable de se faire aider pour accélérer ce processus. On peut le faire seul, et je recommanderais toujours aux personnes de rechercher d’abord en eux les réponses. Mais si vous sentez que c’est trop compliqué pour vous, n’hésitez pas à rejoindre notre groupe Facebook pour en discuter.

3. SE LIBÉRER DE LA NÉGATIVITÉ

Ce qui nous empêche de nous connecter à notre sagesse intérieure et qui bloque nos facultés psychiques est la négativité que l’on a accumulé au fil des années. Dans notre vie actuelle ou dans nos vies passées.

Si vous avez entrepris ce chemin de développement personnel et spirituel, vous avez peut-être réalisé qu’au fil du temps, le fait de rechercher en nous les réponses peut réveiller de vieilles blessures.

Si c’est le cas, je vous recommande alors la lecture de cet article : Comment se libérer des blessures de notre passé.

D’une manière générale, les émotions de basses vibrations telles que : la colère, la peur, la jalousie, les ressentiments, le sentiment d’infériorité, de supériorité, la souffrance ; nous empêchent de nous connecter à notre âme. Toutes ces émotions sont manifestées par notre « égo », la part mentale de notre être, dans laquelle se regroupent nos pensées et nos croyances.

Comme je vous l’ai expliqué plus haut, nous avons différents corps, chacun ayant un niveau de vibration différent. Le corps physique est la vibration la plus basse, suivi par le mental, l’émotionnel et le spirituel. Les émotions négatives proviennent du mental, elles impactent négativement le physique et notre part spirituel. Cela nous empêche d’accéder à la fréquence la plus élevée, notre âme.

Alors comment se débarrasser de toute cette négativité ? Apprendre à contrôler ses pensées, transformer ses croyances. Mais aussi, nettoyer les énergies négatives qui ont pu se « coller » à notre être. Dans le programme « Je médite avec la Lune », c’est justement ce travail qui est réalisé en premier lieu. Avant de s’attaquer au développement de notre intuition et de nos facultés.

4. APPRENDRE À AVOIR CONFIANCE EN SES RESSENTIS

La quatrième étape pour développer ses capacités psychiques est de confier en ses ressentis. La confiance en nous est bien l’unique faculté à renforcer pour être un canal, pour parler à ses anges et à son être supérieur. Dans notre quotidien, nous captons en permanence les énergies, le non-physique. Lorsque nous évoluons dans des fréquences de basses vibrations, nous attirons des énergies de basses vibrations : le bas astral. Mais une fois que nous avons fait un travail de nettoyage énergétique, une clarté nouvelle s’installe et il sera possible alors de capter les messages des êtres de lumières.

Pour développer la confiance en mes ressentis, je me suis entraînée. Par exemple, avant de voir une amie, je faisais une petite méditation et imaginais les vêtements qu’elle allait porter pour notre rendez-vous. Lorsque le téléphone sonne, j’essaie de deviner qui m’appelle avant de regarder l’écran. Comme un jeu finalement.

Le fait de se libérer des émotions « négatives », la transformation de vos croyances et vos pensées sont les étapes préalables pour renforcer la confiance en soi. Bien souvent, je reçois des personnes ayant une très basse estime d’elle-même. Mais une fois ce travail de nettoyage réalisé, elle retrouve progressivement le pouvoir de leur vie et réalise à quel point se sont des êtres incroyables.

5. LES UTILISER À BON ESCIENT

Pour terminer cet article, mon dernier conseil pour développer ses capacités psychiques est de vouloir les utiliser à bon escient. Vous devez les utiliser pour vous-même et non pour influencer une autre personne. Concrètement, vous ne pouvez pas rendre quelqu’un amoureux de vous, vous ne pouvez pas influencer le comportement d’une autre personne ou vouloir agir sur quelqu’un au détriment de son libre-arbitre.

Si vous tentez de développer vos pouvoirs pour gagner au loto, connaître votre futur, vous faites fausse route aussi.

Il y a des règles à respecter car vous pouvez attirer des êtres de basses vibrations. Et en réalité, une fois que vous avez réussi à vous libérer de votre négativité, vous comprendrez alors que nul n’est nécessaire d’agir sur l’autre pour être heureux.

Si ces sujets vous intéressent, rejoignez-nous sur le groupe Facebook, le Monde des Empathes.

Avec beaucoup d’Amour

Anne-Charlotte

Source : http://www.neobienetre.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *