Comment je vis la cinquième dimension

Comment je vis la cinquième dimension

Pour moi, la 5D, ainsi que toutes les dimensions supérieures qui suivent, ( 6D,7D, 8D, etc), ça représente des paliers, des états de conscience, qui visent le centre du Coeur, toujours plus, à l’infini…J’aimerais vous retranscrire ici ce que j’expérimente personnellement en étant connectée aux sphères/dimensions supérieures à la 3D.

– Une baisse de l’émotionnel. Là où en 3D savais pas canaliser mes émotions.

– Une hausse de la créativité. Là où en 3D je me disais «je ne sais pas faire». – Plus d’entreprises, de mises en action. Là où en 3D je procrastinais.

– Une meilleure confiance en moi, ainsi que l’écoute de moi-même et mon propre respect. Je me sens à ma place sans plus avoir besoin de la chercher. Là où en 3D, je ne me serais jamais autorisée à la prendre, simplement et naturellement.

– Plus de paix et d’équanimité en moi. Plus de justesse aussi. Là où en 3D, je luttais, doutais et sabotais, par peur et colère.

– Plus d’amour en moi, un cœur plus ouvert, qui permet une communion avec le Tout, mais en même temps un réel détachement. Là où en 3D je pouvais être dépendante et possessive.

– Moins d’ego, mais une vraie brillance, qui se développe petit à petit. Là où en 3D j’attendais que l’on me reconnaisse, je me suis reconnue moi-même ici, dans cette conscience lumineuse, avec beaucoup d’humilité.

– Une augmentation de synchronicités, miracles, merveilles en tout genre, jusque dans les plus petits détails de la vie, Là où en 3d, je bloquais le courant de la vie en moi. Sûrement par peur que ce soit en fait facile de vivre selon mon Cœur.

– Un développement des perceptions extra-sensorielles, des reconnexions avec mes dons naturels, ma propre puissance, mon propre pouvoir et soleil intérieur, Là où en 3d, je contenais toute ma lumière, me jugeant illégitime de vivre pleinement et cherchant à analyser et décortiquer sans cesse la moindre de mes pensées.

– Une meilleure santé. Un meilleur moral. Plus de dynamisme,de joie, de béatitude. Là où en 3d je jouais les victimes, en m’appliquant à ne pas être trop heureuse et à ne pas sortir de ma zone de confort.

– La fin du jugement, sur ce que je vis/traverse/expérimente.Même et surtout lorsque ce sont des programmes de libération de l’ego, et d’encodage de Lumière. Là où en 3d j’aurais donné prise à chaque émotion et/ou douleur ressentie à un endroit.

– Je ne vis que dans l’instant, dans tout ce que je vis. Là où en 3d, je vivais dans mon mental, et la barrière d’un espace/temps illusoire.

Ici, dans cette 5ème dimension, tout existe, se matérialise, dés qu’on y pense. C’est en fait vivre en conscience de sa multidimensionnalité et rejoindre sa conscience d’Avatar Cosmique/Christ Cosmique.

La 3d, c’est la prison de la peur. La 5d, c’est le paradis du cœur.
.
Marie Le Pennec  




Source : https://lapressegalactique.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.