Être un Travailleur de Lumière

Être un Travailleur de Lumière

Chers amis, Je suis Jeshua. Je vous salue tous de mon cœur. Cela me donne une joie profonde de me connecter avec chacun de vous dans l’ici et maintenant. Sentez comment l’espace et le temps s’effacent, comment nous nous rencontrons, âme à âme, dans une dimension au-delà de la matière, au-delà des définitions de l’espace et du temps. Nous nous rencontrons au niveau intérieur et je vous invite à être ici avec moi.

Vous êtes infiniment précieux, chacun de vous : tel que vous êtes ici et maintenant, avec les qualités particulières que vous avez, le corps dans lequel vous habitez, la personnalité qui vous appartient. Mais à l’intérieur de ce « vous » se trouve quelque chose d’autre, quelque chose qui transcende tout cela : c’est votre âme. Sentez votre âme, qui participe aussi à d’autres réalités, dont la conscience s’étend bien au-delà du terrestre, et qui pourtant veut être ici sur Terre à travers vous. Ressentez votre âme, pour un instant, comme un champ autour de vous et prenez conscience de ce champ.

Entre le terrestre et le céleste se trouvent toutes sortes de couches – des niveaux de matérialité – certaines très raréfiées et éthérées, et d’autres très visibles et tangibles. Sentez votre corps de l’intérieur. Votre corps est construit à partir d’éléments matériels de la Terre, alors sentez combien il est solide et tangible ; sentez sa présence physique immédiate.

Il est important d’expérimenter votre corps comme un refuge, comme quelque chose dans lequel votre âme peut vivre et dans lequel vous êtes en sécurité. Accueillez votre corps avec joie et sans le juger en termes de santé ou de maladie, de beauté ou d’image de soi ; accueillez-le purement comme le refuge à travers lequel l’énergie de votre âme circule et est ancrée. Voyez votre corps comme une partie de votre âme, et pas simplement comme une chose séparée de vous, mais comme illuminé et vivifié par votre âme. Lorsque vous faites l’expérience de votre corps consciemment, vous vous sentez plus léger et vous semblez devenir plus fluide. Vous n’êtes pas seulement votre corps, mais il fait partie de vous.

En acceptant, dans une position de douceur et d’admiration, ce que votre corps apporte, et en appréciant tout ce que votre corps fait pour vous par le biais des sensations et des énergies, vous élevez votre corps du simple niveau matériel à un niveau plus éthéré. Et le corps devient heureux grâce à cela ! La matière veut être éclairée par la conscience, par l’amour. Imaginez que vous prenez conscience de toutes les cellules de votre corps et que vous les accueillez avec chaleur.

Ensuite, prenez conscience de qui fait cela, qui considère le corps et le reçoit avec chaleur et reconnaissance. Ressentez cette conscience – c’est votre âme. Prenez conscience que votre âme est bien plus grande que votre corps. Voyez-vous une couleur ou sentez-vous une énergie lorsque vous faites cela ? Dirigez votre attention hors de votre corps – tout en le tenant dans une étreinte d’amour – et devenez votre âme. Ressentez les autres dimensions que vous êtes, celles qui vibrent à un autre niveau d’existence que le physique. Peut-être pouvez-vous vous voir apparaître sous la forme d’une sphère de lumière ou d’un ange. Laissez apparaître une forme qui vous convient, une forme qui représente votre âme, ce grand champ riche en expériences de nombreuses vies, la sagesse que vous portez en vous, la profondeur de vos sentiments. Appelez cela et laissez votre figure d’âme apparaître devant vous, et appréciez-la.

Rappelez-vous qui vous êtes, la grandeur de cela. Reconnaissez cette figure et permettez-lui d’entrer énergétiquement dans l’ici et maintenant, et laissez cette énergie s’écouler jusqu’à votre cœur. Le cœur est énergétiquement la passerelle entre l’âme et le corps, et si vous permettez à l’énergie de votre âme d’entrer dans votre aura ou votre champ énergétique, remarquez que vous devenez plus étendu et que vous prenez plus de place. Laissez cela se produire, mais ne vous inquiétez pas, car vous ne limitez personne d’autre en faisant cela. Au contraire, lorsque votre champ énergétique – votre corps et votre être – est rempli de la lumière de votre âme, vous devenez un plaisir et une inspiration pour les autres. Ce n’est pas une énergie compétitive, mais plutôt une énergie qui désire inspirer et éveiller, une énergie qui prend plaisir à ce que les autres le fassent aussi.

Lorsque votre âme s’unit à votre corps, et que ce niveau très subtil, éthéré, se connecte au niveau terrestre, sentez comment cette connexion peut se traduire de manière pratique. Sachez qu’il est très important dans la vie quotidienne de rester en contact avec cette réalité, cette vibration, cette partie supérieure de vous-même, et de permettre à cette énergie de descendre littéralement et de fusionner avec votre corps et le niveau physique, le niveau terrestre.

L’étape suivante consiste à permettre à cette inspiration, à cette connexion avec votre moi supérieur, de se répandre dans vos actions et dans le monde de manière pratique. Mais pour beaucoup d’entre vous, lorsque vous essayez de le faire, la chose suivante se produit alors. Certaines parties de vous veulent se connecter à votre âme, ces parties qui sont hautement développées et qui veulent aller de pair avec la vibration des sphères célestes, mais d’autres parties de vous ont peur lorsqu’il s’agit de transmettre cette énergie sur Terre et parmi les gens. Vous voyez dans le monde qui vous entoure qu’il y a rarement beaucoup d’acceptation pour cette énergie d’âme étonnante et unique.

Regardez les domaines du travail, de l’éducation et de la médecine sur Terre, et vous verrez que les concepts qui y règnent encore concernent des structures planifiées et des théories basées sur le mental et le rationnel. Souvent, la seule chose qui entre en ligne de compte est le niveau matériel, une idée morne et stérile de ce qu’est l’être humain. Tout tourne autour du danger de la vie, de la survie, de la lutte et de la répartition des ressources telles que l’argent, le pouvoir et l’abondance. Les maladies sont considérées comme dangereuses et doivent donc être restreintes, et la vie elle-même est un flux qui doit être apprivoisé – donc à ce niveau, il y a lutte. Les émotions et les sentiments forts, les inspirations et les visions profondes, sont souvent considérés comme étranges, bizarres ou hystériques.

Dans votre société, de bas en haut, il y a un énorme besoin d’inspiration de la part d’individus uniques qui vivent d’un feu intérieur et qui ne peuvent plus s’adapter à l’ordre existant, parce que cet ordre ne correspond plus à leurs besoins. De plus en plus d’individus se sentent étouffés, littéralement, par le cadre existant ; ils ne le supportent plus. Vous le voyez notamment dans les générations d’enfants qui apparaissent maintenant sur Terre. Ils ne peuvent plus tolérer ce genre d’existence étouffante, même sur le plan physique. On ne peut pas les forcer à entrer dans une camisole de force, ce que les générations plus anciennes ont pu faire.

Ainsi, un changement se produit sur Terre où il devient de plus en plus nécessaire d’intégrer l’énergie de l’âme dans la vie. Ce n’est plus un luxe d’approfondir cette énergie par la méditation et la conduite d’une vie spirituelle. Non, c’est la mission et la vocation de chaque être humain de se connecter à son âme et de commencer à vivre à partir de la vérité intérieure, car l’alternative n’est plus viable. Au niveau individuel, les gens s’épuisent ou sont frustrés, mécontents ou déprimés, et au niveau général, sociétal, il en résulte de profonds problèmes dans la gestion de la nature et des ressources de la Terre Mère. Sur tous les fronts, il est désormais clair qu’il est nécessaire de commencer à vivre différemment, à partir d’une source qui ne peut être définie par le purement matériel

La matière et le matériel ont une valeur importante : c’est la forme dans laquelle l’âme veut s’exprimer. Mais si la vie se fixe uniquement sur les formes – l’extérieur – alors les formes s’appauvrissent et la vie n’est plus qu’une lutte dans laquelle personne ne peut trouver de sens. C’est pourquoi accueillir l’âme dans sa vie ne peut être un acte extraordinaire, mais doit devenir un acte ordinaire : une partie quotidienne, normale de l’éducation et de la vie. L’âme devient alors la source de créativité et d’abondance sans fin que de plus en plus de personnes à tous les niveaux recherchent aujourd’hui.

Vous devenez un travailleur de la lumière lorsque vous ressentez le besoin d’agir et de vivre à partir de votre âme, de votre cœur, et de ce qui vous inspire vraiment. Vous devenez un travailleur de la lumière, lorsque vous vivez à partir de ce qui vous élève au-dessus de la banalité de devoir lutter et survivre, plutôt que par la peur et en devant prétendre être quelqu’un que vous n’êtes pas. Vous pouvez appeler cela être un travailleur de la lumière, ou tout autre nom que vous préférez, mais ce qui compte, c’est qu’en tant qu’être humain, vous vous sentiez si fortement appelé à répondre à la voix de votre âme que vous ne pouvez plus ne pas le faire – vous savez que vous ne pouvez plus vous adapter à l’ancienne façon d’être. Cela signifie que vous faites la transition vers une conscience fondée sur le cœur ; que vous faites un pas décisif en avant, là où vous ne pouvez plus revenir en arrière.

Cet être propulsé par une conscience basée sur le cœur s’accompagne de pics et de vallées dans votre vie, car il y a des moments où vous êtes confrontés à de profondes peurs de laisser partir l’ancien. L’ancien peut être extrêmement bouleversant, et pourtant il peut y avoir une énorme peur du nouveau, de l’indéfini, de ce qui est incertain. L’inspiration, les pensées et les idées que vous recevez de l’essence de votre âme semblent parfois être écrasées sous cette vieille façon de voir et de raisonner qui est encore répandue dans de nombreuses parties de la société.

Comment donner forme à la voix de votre âme et y rester fidèle dans la vie quotidienne ? En ressentant la puissance de votre âme ; en la sentant littéralement couler à travers vous. Sentez comment la Terre et la vie sur Terre ont besoin d’inspiration. Au moment où vous choisissez ce chemin intérieur pour établir une connexion avec votre âme, vous êtes vraiment fidèle à vous-même et vous osez être différent dans un environnement où la voix de l’âme n’est pas encore entendue. Lorsque vous sentez que vous avez entendu la voix de votre âme, cela ne signifie pas que vous êtes meilleur que les autres. Vous savez simplement que vous êtes sur un chemin qui est, pour vous, votre vocation la plus profonde, un chemin dont vous ne pouvez pas vous écarter. C’est un chemin auquel vous devez continuer à croire, même lorsque vous êtes jugés et rejetés par des facteurs extérieurs, ou de l’intérieur par des voix que vous avez absorbées de vos parents ou de votre entourage.

Je vous invite à ressentir la puissance de votre âme et à voir la faiblesse d’une vie basée sur la peur et la lutte, et sur le fait de vous cacher vous-même. Si vous vous cachez de la brillance, de la puissance et de la créativité de votre âme, vous devenez malheureux. Mais vous ne pouvez plus retourner à l’ancien, car vous n’êtes plus à votre place, alors vous ne pouvez qu’aller de l’avant. Souvenez-vous de cette voix, encore et encore, et osez permettre à votre lumière de briller. Et vous le faites de la manière la plus simple qui soit : par ce que vous dites, par ce que vous êtes, par ce que vous émanez.

Tout a une vibration. Un corps dans lequel un contact régulier est établi avec l’âme, avec l’origine qui vivifie et anime le corps, a une vibration différente de celle d’un corps en proie à la peur ou à des sentiments négatifs. Si vous êtes à l’aise avec vous-même, et que vous vous appréciez pour ce que vous êtes – votre source, votre unicité – cela émane vers les autres, même si vous ne leur dites rien. Qui vous êtes et ce que vous transmettez avec vos yeux et votre champ énergétique sera vu de toute façon, où que vous soyez. En fait, vous ne pouvez jamais être vraiment invisible, votre énergie est là, elle ne peut être défaite.

Plus vous osez toucher votre être terrestre avec votre âme, plus cela aura un impact vers l’extérieur, et vous vivrez votre vie différemment, vous ne serez plus attaché aux choses qui ne vous nourrissent pas ou ne vous conviennent pas. Vous devenez plus puissant à la fois dans ce que vous voulez et dans ce que vous ne voulez pas. Votre âme devient plus visible pour le monde extérieur, et de ce fait, votre lumière brille plus fortement. Soyez toujours conscient que cette lumière invite les autres personnes à croire en elles-mêmes et à commencer également à rayonner leur unicité. La lumière de votre âme n’est ni compétitive ni combative.

Enfin, examinez une situation de votre vie quotidienne dans laquelle vous sentez que vous retenez votre lumière intérieure, que vous vous retenez et que vous ne vous laissez pas voir. Que se passerait-il si vous permettiez à votre lumière d’être vue ? Si vous étiez complètement détendu dans la situation et que vous ne reteniez pas votre lumière ? Si vous ne vous reteniez pas, mais vous autorisiez à être plus spontané ? Que diriez-vous et feriez-vous ? Réalisez que si vous permettez à l’énergie de votre âme d’entrer dans votre humanité, vous allez exprimer vos sentiments dans un langage clair et honnête, et ce n’est pas toujours ce que l’on appelle « politiquement correct ».

Vous pouvez parfois le ressentir très spontanément :  » Non, je n’ai pas envie ; non, je n’ai pas envie de faire ça « . Il est également important d’exprimer ces sentiments par rapport aux autres et de savoir très clairement où sont vos limites. L’énergie de l’âme fonctionne selon sa vraie nature, tout comme l’enfant en vous qui a des sentiments clairs sur ce qu’il veut et ne veut pas. C’est lorsque vous permettez à cette vibration supérieure, à cette énergie raréfiée, de se manifester que vous devenez très humain, que vous utilisez le langage de vos émotions, de votre enfant intérieur.

Lui faites-vous confiance ? Cette énergie vient de l’intérieur, elle est réelle ! Vous devenez alors spontané au sens le plus pur du terme, car vous êtes alors à l’écoute de vos sentiments et vous les exprimez. Et lorsque vous faites cela, vous donnez à l’autre personne l’espace nécessaire pour exprimer ses sentiments, tout en restant fidèle à vous-même. Vous n’acceptez pas de rentrer dans un moule qui ne vous convient pas.

C’est le désir le plus profond de votre âme d’être ici et maintenant à travers votre corps terrestre, et d’être exprimée et visible à travers tout ce qui est terrestre. Votre âme veut embrasser la vie terrestre, en faire quelque chose de plaisant et de nouveau, et émettre des étincelles de conscience sur Terre. Cela peut être une source de joie, et bien que vous traversiez également des peurs qui vous entravent, faites toujours un pas en avant – osez le faire. En effet, vous ne pouvez pas revenir en arrière. Lorsque vous expérimentez la puissance de votre âme dans votre vie quotidienne, vous avez essentiellement l’impression d’être porté vers l’avant. La lumière veut s’exprimer et sait comment, si vous osez lui dire « oui ».

Merci de votre présence et de cette union ensemble que je ressens profondément dans mon cœur.

Pamela Kribbe Traduit : https://messagescelestes.ca

https://www.jeshua.net

(Visited 856 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.