La fraternité

La fraternité

« Frères de la Terre, Enfants des Etoiles, Frères de Lumière, c’est toujours avec un grand bonheur que nous venons vers vous.

Aujourd’hui nous aimerions vous parler de la fraternité intergalactique qui est totalement différente de la fraternité humaine.

Dans la fraternité que nous vivons sur nos vaisseaux ou dans divers mondes, il n’y a absolument pas de sentiment ; c’est au-delà du sentiment que vous vivez sur Terre. Dans la fraternité terrestre, vous ajoutez toujours un peu de sentiments et d’émotions parce que vous fonctionnez de cette façon-là.

Nous ne fonctionnons pas du tout avec les mêmes bases, pour la bonne raison que nous sommes différents dans notre conception, notre évolution et la compréhension de la vie.

Si nous parlons de cela, c’est aussi pour vous faire comprendre que la fraternité doit aller bien au-delà de l’apparence. Pouvez-vous imaginer une seule seconde avoir la possibilité de ressentir ce sentiment de fraternité envers des êtres qui sont totalement différents de vous, qui ne sont que relativement humanoïdes ? La fraternité des êtres habitant sur la Terre et sur tous les mondes, qui est la fraternité universelle, va au-delà du regard que vous pouvez porter sur telle ou telle personne et sur la façon dont vous vivez votre fraternité (nous ne parlons pas de l’amitié).

Nous, vos Frères Galactiques, avons un immense Amour pour vous, Frères de la Terre, surtout dans les moments difficiles que vous vivez actuellement, mais c’est dans la difficulté que vous prenez conscience de vous-mêmes et que vous évoluez, que vous le vouliez ou non, parce que c’est une nécessité. Une difficulté, quelle qu’elle soit, ne doit pas vous anéantir, elle doit être un palier, une porte vers une autre conscience, vers une autre réalité de vous-mêmes et de la vie.

Actuellement, votre monde vit des moments perturbants ; nous ne disons pas « difficiles » parce que vous le savez, mais perturbants au niveau de l’humanité entière, quel que soit son niveau de conscience, quels que soient son évolution, ses perceptions et ses degrés d’Amour. C’est tout à fait normal parce que l’ombre se dissoudra petit à petit ; elle deviendra de plus en plus lumineuse.

Tout d’abord vous devez retrouver obligatoirement la reliance avec vous-mêmes, avec vos Frères Galactiques (nous disons bien : avec vos Frères Galactiques, c’est-à-dire nous qui vous parlons très souvent), la reliance avec le Sacré en vous, la reliance avec Père-Mère Divine. Vous ne vous reliez pas (nous ne parlons pas de vous, nous parlons d’une très grande majorité de la population humaine). Beaucoup d’êtres humains ne savent pas ce que représente la reliance.

Bientôt, vous découvrirez réellement la Religion Universelle, celle qui unit tous les êtres du cosmos, celle qui permet la vraie fraternité. Dès maintenant, il faut vous préparer à vivre cette fraternité cosmique, galactique. Nous disons « cosmique » parce qu’il n’y a pas qu’une galaxie, il y en a de multiples dans votre univers.

Bousculés, tirés, vous serez amenés à vivre différemment, vous serez amenés à comprendre ce que nous essayons de vous expliquer, c’est-à-dire la vraie Fraternité Universelle. Cela touche l’Amour Universel qui et une autre vibration de l’Amour Universel.

Ce qui vous manque parfois, Enfants de la Terre, c’est la force de vous délester de tout ce que vous avez été jusqu’à ce jour, de tout ce que vos relatives civilisations vous ont appris, c’est de vous délester aussi de vos souffrances. Vous les ramenez souvent comme des compagnons ou des compagnes de vie. Vous n’avez pas encore pris totalement conscience qu’il faut vous libérer, vous alléger, ce qui est très important pour votre évolution. Il est très important de vider votre sac à dos de tout ce qui est encombrant et qui ne sert plus pour vous alléger totalement et le remplir de tout ce qui fait la grandeur de l’être, la grandeur de l’âme.

Vous verrez, tout se passera le mieux possible pour chacun de vous, parce que vous avez déjà compris beaucoup de choses ; malheureusement, votre ego est encore là, il constitue parfois un barrage, il ne veut pas que vous alliez trop vite car il sait qu’à partir du moment où vous serez libérés de lui il n’aura plus la même utilité ; il veut toujours avoir la prédominance dans votre vie. Il veut « être » tout simplement, mais c’est à vous d’être sans l’ego ! C’est à vous de transmuter une personnalité égotique en une personnalité totalement tournée vers la sagesse ! Cela vous est demandé, mais ce n’est pas nous qui vous le demandons, c’est vous-mêmes ; vous êtes poussés vers la sagesse, vers un changement total de conception de vous-mêmes.

Nous vous avons souvent parlé de vous, nous vous avons dit combien il fallait vous aimer et surtout ne pas vous juger ; vous y arriverez petit à petit. La seule difficulté que vous rencontrez, vous êtres humains, c’est le regard des autres. Vous pourriez être en paix avec vous-mêmes, mais souvent le regard des autres vous est plus ou moins agréable. A partir du moment où vous arriverez aussi à vous détacher du regard des autres ou même des appréciations d’ailleurs non-fondées, vous vous sentirez beaucoup plus libres et vous avancerez beaucoup plus vite.

Pour ne pas avoir l’impression d’être jaugés ou jugés ( nous n’aimons pas trop employer le mot « juger »), essayez de vous dire simplement ceci : « je sais de plus en plus qui je suis parce que je me découvre chaque jour, mais l’autre, celui qui est en face de moi, ne peut pas savoir qui je suis. Il peut me juger par rapport à sa propre conception, c’est-à-dire par rapport à lui-même, mais il ne sait pas qui je suis ».

C’est pour cela qu’il faut essayer de travailler la neutralité et les non-appréciations ; nous utilisons le mot « jugement » pour vous faire comprendre, mais ne prenez pas ce mot dans le sens négatif, prenez-le dans le sens de l’appréciation ou de la non-appréciation de ce que vous découvrez chez l’autre et qui, finalement, est souvent une erreur de votre part (ou vice-versa).

A partir du moment où vous arriverez à être bien en vous-mêmes, où vous commencerez à vous connaître, vous ne pourrez plus ressentir de souffrance venant de l’extérieur, et c’est vers cela que vous devez aller. La souffrance que vous pouvez ressentir par rapport à des êtres qui vous entourent, par rapport à ce que d’autres personnes peuvent exprimer, est générée essentiellement par l’ego et la personnalité. Quand vous allez vers la sagesse il n’y a absolument plus de souffrance, vous devenez insensibles à ce qui n’est pas Lumière. Vous arrivez à être dans la neutralité dont nous vous parlons et dont nous vous reparlerons encore.

Nous et d’autres Êtres, vos Frères appartenant à votre galaxie et même au-delà d’elle, reviendrons souvent vous voir, même très momentanément ou même sans nous manifester au travers de la parole, car nous avons beaucoup à vous apporter pour les moments relativement difficiles que pourra vivre l’humanité.

Lorsque nous disons « relativement difficiles », cela ne veut pas dire que, comme par un coup de baguette magique, tout ce qui devait être très difficile pourra devenir moins difficile ou même pas difficile du tout. Il suffit que beaucoup d’êtres humains sachent dire :  » nous ne voulons plus de ces gouvernements qui nous enferment et qui nous mènent vers le chaos, nous ne voulons plus être opprimés alors que les gouvernants, les chefs de gouvernements et ceux qui sont auprès d’eux, profitent de la misère de leur peuple. » »

Ils me disent :

« C’est à vous, peuples qui se réveillent, peuples qui vont grandir d’une façon extraordinaire au travers des évènements, de savoir vous positionner. Nous attendons ce moment ! Nous sollicitons ce moment, nous sollicitons chacun de vous pour qu’il puisse arriver à dire non .

La révolte n’est pas une révolte dans le déchirement, dans la violence qui consiste à tout casser ! La révolte, c’est la révolte silencieuse, c’est savoir dire non, apprendre pour quelle raison il faut pouvoir dire non et comment dire non.

Il y a plusieurs moyens pour apprendre à dire non, et nous vous aidons à vous éveiller, nous vous aidons à vous positionner ; vous aurez encore beaucoup à vous positionner par rapport à ce qui advient.

L’année prochaine, si l’opportunité qui vous sera offerte de dire non, de ne pas vous laisser manipuler n’est pas saisie, ce sera vraiment le chaos. Nous ne disons pas que vous vivrez le chaos, nous disons que le monde sera chaotique, et la folie de certains humains sera de vouloir détruire ce qu’ils ne peuvent plus avoir.

Vous avez des alliés extraordinaires, et ces alliés sont nous, vos Frères Galactiques. Nous sommes impatients de venir réellement, matériellement et physiquement auprès de vous, et de vous dire simplement ceci : « Frères de la Terre, vous avez bien travaillé et nous sommes fiers de vous ! Peuple de la Terre, maintenant l’espace vous est ouvert, maintenant vous pouvez aller visiter vos Frères où que ce soit.

Nous attendons un moment avec beaucoup d’impatience, celui où nous pourrons nous prendre par la main, comme ceux qu’a vu notre canal : des êtres lumineux et des êtres moins lumineux face à face qui se prennent par la main et la Lumière absorbant très rapidement l’obscurité de l’autre. Notre Lumière et notre Amour peuvent vous aider d’une façon très, très importante à vous libérer de vos chaînes et de vos coins d’ombre.

Nous, vos Frères des vaisseaux, sommes là pour le grand passage, nous sommes là pour vous aider, pour vous aimer, alors ayez confiance et foi. Encore une fois, parce que c’est important, ne vous retournez pas vers votre passé ; vivez votre présent le mieux possible

Vous évoquez l’amitié, la fraternité ; vivez-les le plus possible parce qu’elles peuvent vous faire avancer, vous faire grandir ; elles peuvent aussi vous faire grandir dans l’Amour.

Maintenant nous vous laissons.

Que la Paix, la joie et l’Amour inondent votre vie en permanence.

Nous vous aimons infiniment, beaucoup plus même que vous ne pouvez l’imaginer, et nous vous disons à très bientôt.»

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  https://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
(Visited 911 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.