La vibration

La vibration

Le sable agencement par les sons par la vibration.

« Dans ce Silence, il y a le Verbe qui se déploie, prend vie et se retrouve rempli par l’Esprit.
Il y a aussi le Son qui est en fait l’agencement et l’expression de la Vibration.
Se situe également l’Espace qu’occupe l’Esprit et que celui-ci peut modeler à loisir.
Ainsi le Tout peut prendre Forme, Sonorité, Unicité et Vie.
C’est un autre stade de la Liberté réalisée au sein de l’Esprit. »

Nous sommes constitués de plus de 70 % d’eau.
La conscience est vibration, la cellule s’ouvre à la lumière, à la vibration, elle contient des cristaux.

La mutation cellulaire est une réalité, les irradiations, les piqures ou coups d’aiguilles sur des points d’acupuncture et autres. Les ionisations cellulaires, les irisations de la cellule…

La lumière ouvre la cellule, et celle-ci est composée d’atomes et de molécules… La lumière se déploie dans le corps et donc chaque atome et chaque cellule se réveille… Est en fait réveillé par le Souffle Divin…

D’où le vécu intérieur et la vie intérieure, le bouillonnement, l’effervescence… le Sacre et le Sacré…
À ce niveau les lois de la densité sont en cours d’être dépassées.

Il existe une conscience au sein de chaque atome.
Il existe une Conscience de l’électron. Il existe une Conscience du photon. Qui dit Conscience, dit également possibilité d’évolution, possibilité de transformation et possibilité de modification et donc de métamorphose… le mystère de la vie…
Il ne pourrait exister de Vie ou de simples manifestations, sans une préexistence de la Conscience. La Conscience est avant toute Vibration.

Cette Vibration et ce mouvement sont inscrits au sein de l’atome. Et il est inscrit au sein des cellules (cellules animales, humaines ou végétales).

Elle est inscrite au sein même des cristaux. De la lumière même cristallisée, cette vibration existe aux fins fonds des Univers, au plus proche de La Source, comme au plus éloigné de La Source.

Sans ça, la Conscience ne pourrait se manifester, il n’y aurait strictement rien.

En vérité, absolument aucune forme, aucune conscience, aucun atome de ce système solaire et de cette Terre, ne pourra se soustraire en aucune manière à ce Feu régénérateur. Le Feu EST l’Esprit.

Cela a été dit, il n’y a aucune différence entre un atome et un système solaire.

L’âme humaine est douée de conscience, mais n’est pas la conscience, le mental veut faire croire qu’il est l’intériorité… Sourire…
Notre personnalité n’est pas la Conscience. Elle est un fragment de la Conscience et est un fragment de l’Être que nous sommes, au-delà de l’Illusion.

Bien évidemment, tout est doué de Conscience. La vie elle-même.

Alors bien sûr il y a toujours les deux consciences, et donc au-delà des mouvements et autres formes d’instabilités de la conscience du bas.

Ce qui se déroule, VU avec la conscience d’éternité…
C’est le Feu et l’Eau de là-haut venant nous baptiser et nous rendre à notre Transparence.

Bien sûr la découverte de la Transparence et de la demeure de Paix suprême peut être progressive, comme brutale, au sein de notre champ d’expérience, selon la conscience en présence, selon le choc, selon la capacité de pénétrer dans l’inconnu, le subtil, l’illimité, selon l’abandon.

Brutale, car de nouveaux canaux de perceptions et espaces s’ouvrent, ainsi que de nouveaux états de grâce et de non-état et donc toute la vie 3D s’écroule…

Ce qui évidemment peut être un choc pour la conscience puisque l’ancienne vie et la manière de voir s’effondrent… la conscience commence à vivre une métamorphose qui bouleverse plus ou moins intensément sa vie…

La part d’obscurantisme, en nous est mise en lumière, c’est la lumière qui dévoile, car le jeu est fini..!!! On a sifflé la récré, mais bon, y a encore des enfants qui jouent…

Et donc pas toutes les consciences pourront supporter une telle vision qui va bien au-delà de l’âme…

La conscience auto consciente d’elle-même se modifie avec l’élévation vibratoire. D’où le vécu d’états de conscience modifiée… et de conscience sans pensées.

L’extérieur s’écroule puisque la manifestation fait qu’en réalité nous avons l’opportunité, l’occasion de découvrir, par nous-mêmes, par le vécu de la Lumière venant du Ciel et de la Terre, ce qui se déroule en ce corps, ce qui se déroule en notre conscience.

De ce qui émerge en nous, de cette Communion résulte la disparition des couches isolantes, individuelles, pouvant encore exister en nous, du fait des restes de séparation…

De nouveaux regards apparaissent, une vision universelle, ceux-ci bien sûr peuvent bousculer la part humaine, puisque la lumière ne fait que nous montrer ce qui a toujours été là et que nous ne pouvions voir du fait de l’enfermement, du rétrécissement de la conscience…

La transcendance, la transmutation alchimique de la vie, la chimie d’AL, c’est aussi un chemin de vie et une reconnexion.

Être irradié par la lumière Divine, avoir la forme illuminée et enluminée par la Présence Céleste. Et le Verbe s’est fait Chair… lorsqu’il prend vie en nous, lorsqu’il occupe le Temple, celui-ci se réactive.

L’Onde de Vie (les énergies de Gaïa, de la Source Mère) qui monte par les pieds, les jambes et jaillit au-dessus de la tête est le support des Mondes, elle en est l’expression..

Rien ne pourrait exister ou être ou ne pas être sans ELLE…
Elle est présente, en toute conscience, en toute non-conscience dans l’atome, dans les Univers et dans les Multivers.

Il n’y a qu’en vivant des états de non-état, en vivant le cœur d’éternité en devenant Absolu (en laissant l’Absolu, Être) en le laissant fusionner en nous (ce feu), en s’abandonnant degré par degré à Lui, que l’on peut découvrir l’ineffable, ce qui est irracontable, inexprimable, si ce n’est dans le témoignage des effets, du vécu…

L’absolu EST toutes formes…
Il y a l’absolu avec forme que beaucoup vivent en ces temps dans une forme fixe (en attendant et préparant le passage) ils vivent des disparitions, et l’Absolu sans forme après translation d’un monde à l’autre, dans le corps de lumière, de Gloire…
Là on peut être le Soleil, l’abeille, le vent, le brin d’herbe, un Ange…

L’Absolu n’a pas à s’incarner, il est présent partout et dans toutes les incarnations.
Par contre, ici-bas, celui qui retrouve sa véritable nature, qu’il retrouve ce qu’il Est, Absolu, est, bien évidemment, inscrit dans une forme.

Cette forme ira à son terme. il vit alors sa vie, il fait ce qu’il a à faire et ne gêne en rien l’Absolu, bien sûr cela peut passer, pour le libéré vivant (libéré de l’illusion) par un vécu ou il n’y a pas de réels plaisirs ou de déplaisirs à vivre ça vie..

C’est spécial, c’est un état de transparence irracontable.

Où l’âme rentre en dissolution et donc tous les plaisirs et distractions liées à ce monde 3D n’ont plus aucun attrait et intérêt…

L’âme n’a plus envie de faire, de fonctionner ainsi…
Passage du faire à l’être…

Tout simplement parce que l’âme a dépassé la réalité humaine, comme un jeu et autre qui, avec le temps, ne nous apporte plus rien…

Les voyages dans le cœur d’éternité (disparitions) ont lavé la conscience pour la préparer à d’autres aventures, des expériences ou une vie dans la non-manifestation…

Il n’y a jamais de nouveauté avec l’éphémère (énergies 3d), c’est un cirque qui à force de tourner en rond comme un manège s’écroule.

C’est pourquoi les forces involutives passent leur temps à créer des réalités bidouillées, qui n’ont rien à voir avec les mondes de l’unité et cela afin de duper les âmes pour les éloigner de leur centre… De leur flamme ou étincelle Divine…

C’est à vivre et à découvrir que d’êtres dans ce monde sans plus être de ce monde… De vivre sur les deux plans en conscience… D’être là et ailleurs en même temps…

Philippe François

https://philippefrancois.com

https://www.youtube.com/watch?v=6kLmlbkWJZ8
https://www.youtube.com/watch?v=tQ2fvciSf_0
https://www.youtube.com/watch?v=dZeQD9El554

(Visited 876 times, 1 visits today)