L’addiction à la peur

L’addiction à la peur

Vous tous qui lisez ce message pouvez manifester ce dont vous avez besoin ou ce dont vous rêvez. Une affirmation qui semble trop belle pour être vraie ou un conte de fées. Ce n’est ni l’un ni l’autre.

Vous êtes en train de vous rappeler qui vous êtes. Pas l’être en 3D que vous étiez, mais un être omniprésent avec des compétences qui dépassent de loin toutes les capacités que vous vous êtes autorisées jusqu’à présent pendant que vous étiez sur terre.

Vous avez peut-être assisté à des cours de manifestation ou suivi des séances de méditation ou de suggestions hypnotiques, mais sans grand résultat. Vous continuez à vous en priver. Non pas parce que vous devez le faire, mais parce que vous avez peur de ne pas le faire. Vous êtes comme Superman, vous ne voulez pas reconnaître que vous pouvez voler et aider les autres avec vos superpouvoirs. Vous voulez faire partie du groupe, et non pas être une bizarrerie à qui l’on demande d’en faire plus pour les autres que vous ne le souhaitez.

Bien que vous soyez un super être et que vous l’ayez toujours été, vous avez renoncé à toutes vos compétences uniques pendant que vous étiez sur terre – la plus importante et la plus commune d’entre elles étant votre capacité à vous manifester. Vous avez probablement testé des capacités de manifestation limitées en tant que terrien, vie après vie, pour vous acquitter d’une dette karmique ou pour retrouver des amis et des membres de votre famille venant d’autres sphères. Mais vous n’avez que rarement, voire jamais, utilisé vos capacités de manifestation pour créer de la joie.

Il en est ainsi parce que vous étiez complètement investi dans la peur 3D. La peur n’est pas viable si vous ressentez une joie permanente. Vos capacités de manifestation ont donc été déformées, pour ainsi dire, dans votre paquet de peur de la vie terrestre.

Il est temps de récupérer vos compétences de manifestation de la joie.

Même si des choix ou des moments difficiles peuvent survenir dans les jours ou les semaines à venir, votre capacité à manifester vous aidera à sortir de la douleur.

Beaucoup d’entre vous continuent à ressentir de la douleur parce que c’est une habitude, et non parce qu’ils y sont obligés. Dans certains cas, il s’agit même d’une dépendance. Vous avez peut-être essayé de fumer lorsque vous étiez jeune. Même si les premiers effets de la cigarette étaient désagréables, la répétition a augmenté votre désir jusqu’à ce que vous deveniez dépendant. Il en va de même pour votre besoin de refuser la joie.

Vous avez répété la peur et l’incapacité de changer votre vie pour compléter un schéma karmique au point de devenir dépendant. Ce n’est ni honteux ni mauvais, c’est simplement un résultat que vous ou les Univers n’avez pas envisagé.

Nous, les Univers, observons que beaucoup d’entre vous qui tentent de se sortir d’une situation désagréable y retombent, comme c’est le cas pour n’importe quelle dépendance.

Il est temps pour vous de reconnaître votre dépendance à la peur et de la surmonter. Vous pouvez le faire en permettant simplement à cette pensée d’entrer dans votre être.

Il n’y a pas de programmes nécessaires, de délais à respecter ou de désagréments physiques à subir pour y parvenir. Tout ce que vous avez à faire est de reconnaître votre dépendance et de vous déclarer à vous-même que vous n’êtes plus intéressé à participer à une dépendance à la peur inutile.

Beaucoup d’entre vous diront que ce n’est pas si simple. Vous devez sauter tellement de cerceaux que vous n’arriverez jamais à vous débarrasser de votre dépendance à la peur. Et en ayant de telles pensées, vous n’y parviendrez jamais. C’est fini. Le karma est en 3D. Une vie basée sur la peur est en 3D. Votre être 3D comme tout ce qu’il implique n’existe plus.

Il est temps que vos peurs intérieures, c’est-à-dire vos dépendances, prennent fin, non pas par un processus physique ou émotionnel épuisant, mais en proclamant simplement que votre dépendance ne vous sert plus et que vous êtes un nouvel être. C’est fini. Permettez-vous d’être entièrement nouveau au lieu de vous contenter de petites doses progressives de “Peut-être que demain, je serai joyeux” ou “Peut-être que l’année prochaine, mon rêve se réalisera”.

Il ne s’agit pas d’une phase d’apprentissage ou de croissance. Il s’agit d’une phase de connaissance et de mise en œuvre de cette connaissance. Tout ce que vous avez à faire, c’est de vous permettre d’être un tout nouveau vous.

Aucun programme ou instructeur ne peut le faire à votre place. Vous seul pouvez vous permettre d’être pleinement joyeux – pas demain, ni le mois prochain, ni l’année prochaine, mais maintenant.

Qu’est-ce qui changerait votre approche de la vie si vous saviez que vous n’êtes plus dépendant de la peur ou que vous ne l’encouragez plus ? Et c’est ainsi. C’est fini. Votre baguette magique, c’est votre connaissance intérieure du fait que la peur que vous continuez à entretenir en vous n’est plus nécessaire.

Votre dépendance à la peur était nécessaire en 3D, mais vous n’êtes plus en 3D et vous n’avez plus d’obligations karmiques. Votre nouvel être est juste cela, avec une ardoise propre et un besoin de changer votre vie de la peur de la 3D à la joie du nouveau vous.

Ce changement vers la joie ne se produira que si vous reconnaissez votre dépendance persistante à la peur 3D et si vous l’annulez en sachant qu’elle est terminée. La joie est là, la peur est dehors. Abandonnez votre besoin d’explorer la peur dans la profondeur requise en 3D, en sachant que ce comportement addictif était approprié en 3D mais certainement pas dans votre nouveau monde.

Permettez à votre dépendance à la peur de se dissoudre sans douleur, ni angoisse, ni peur. C’est terminé. Qu’il en soit ainsi. Amen

https://lifetapestrycreations.wordpress.com/

(Visited 80 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.