Les émotions positives

les emotions positives

La gamme des émotions est très large, toutes ont un sens et une histoire et chacune doit pourvoir être écoutée, entendue. Dans celles que nous pouvons considérer comme « positives », on en trouve 3 principales : la joie, le désir et l’amour…  
 

La joie

L’expression de la joie n’est pas l’émotion la plus désagréable qui soit ! Elle traduit un sentiment de contentement, de bien être voire de plénitude. Paradoxalement, accueillir la joie n’est pas nécessairement facile pour tous. Selon l’éducation reçue (plus ou moins répressive, plus ou moins apaisée), il peut être simple et naturel pour certain de s’autoriser à vivre pleinement les moments de joie de son existence… tout comme cette joie peut être censurée, réprimée voire inexprimable pour d’autres. 
 

Le désir

La notion de « désir » peut aussi bien représenter l’expression de la vie (une force continue, la « pulsion de vie » selon Freud) que se ressentir en tant qu’émotion à part entière. Dans ce second cas, le désir prend 3 formes principales. Le désir (ou besoin) physiologique, d’une part, qui comprend les besoins fondamentaux de l’être humain (boire, manger, dormir…). Le désir sexuel, d’autre part, qui participe à la fois au renouvellement de l’espèce tout en représentant une source de plaisirs intenses. Le désir intellectuel, enfin, qui englobe les plaisirs d’apprendre, de comprendre, d’analyser ou encore de réfléchir et d’évoluer en conscience. Pour chacune de ces expressions du désir, il convient d’être attentif à les accueillir en évitant de les juger. L’être humain vit et survit grâce à ses désirs, dont une partie le rattache à son histoire ancienne, à son lien au monde animal.


 L’amour

L’amour est une émotion complexe aux expressions multiples. Elle traduit à la fois un sentiment de bien être, de plaisir et d’envie. L’amour, en tant qu’émotion, peut prendre une dimension sexuelle (attirance physique, pulsionnelle) mais aussi se concentrer sur la dimension humaine (sentiment d’amour de la personne, au-delà des attirances). Accueillir cette émotion n’est pas forcément aisé (contrairement aux apparences). En effet, l’émotion amoureuse met en jeu des mécanismes partiellement inconscients (qui nous dépassent) à mettre en lien avec notre propre histoire (enfance, roman familial). Pour pouvoir accueillir pleinement cette émotion (ou ces émotions), il convient donc d’écouter ses origines, ce qui résonne en soi au contact de la personne aimée et en cela profiter de l’émotion amoureuse en pleine conscience, de façon authentique.

https://www.psychologie.fr

(Visited 322 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.