Maladie et énergie

Maladie et énergie

Aujourd’hui dans nos pays occidentaux, le fait que le corps et l’esprit soit lié est de plus en plus démocratisé. Même si elle n’est pas question du corps “spirituel” , le lien entre état émotionnel et manifestation du corps est accepté.

En poussant les notions et les pratiques, les personnes renseignées savent que le corps est un indicateur, et que ces indications sont des énigmes de l’inconscient à résoudre , ou bien des mémoires traumatiques à évacuer, et que cela puisse être transgénérationnel.

Nous sommes de plus en plus conscient de la responsabilité qui nous incombe dans la maladie et de notre pouvoir créateur sur celui ci.

Toutefois cette fameuse responsabilité sur nos maux peut devenir parfois aliénante. Il est bon de se poser des questions mais pas de se flageller pour le mal causé. Car il est évident qu’un mal physique est avant tout un manque d’amour offert à soi. Ce manque d’amour peut se traduire par un choc, traumatisme, blocage inconscient. Mais sans parler de faire sa victime en mode caliméro, cela n’est pas utile non plus de vouloir posséder les pleins pouvoir de sa maladie. Ce que j’ai pu observer c’est que bien souvent, ce plein pouvoir génère beaucoup de stress, et de “contrôle”. Ceux ci empêchent la guérison, car l’intention même inconsciente est centrée sur “la maladie”.

Pour ces personnes courageuses qui veulent tout gérer toute seule avec des supers méthodes naturelles, il est bon de se faire accompagner et soutenir pour éviter le contrôle. Se faire soutenir c’est enlever la pression. C’est accepter que nous ne pouvons pas tout contrôler, et qu’il est bon de “lâcher “ la maladie pour que cela ne devienne pas “sa maladie”. Lâcher ne veut pas dire de ne pas se soigner au contraire, mais ne pas vivre pour se soigner au risque de tomber dans la survie. S’apporter le plus de douceur, d’amour et de joie au quotidien est un très bon remède pour passer de la survie à la vie et du coup enlever le challenge de la maladie.

Les maladies auto immunes sont un bon exemple de ce phénomène. “ho non je suis en train de m’autodétruire ??? Pourquoi ?”

Il y a quelques années je souffrais d’une maladie auto immune. Ce mal a été l’occasion de m’offrir un bon accompagnement ainsi que des changements radicaux. Depuis je n’ai plus cette maladie normalement dégénérative. Ce que je retiens de cette expérience c’est que l’être humain a un grand pouvoir créateur dans la destruction et dans l’amour. Ce pouvoir fait des choses “inexplicables” d’après les médecins. Je sais que je suis capable de me refaire plonger comme de me maintenir en bonne santé. Mais je me promets très souvent de ne pas me flageller ou de me culpabiliser pour des maux causés. On avance mieux avec des carottes qu’avec des bâtons ;).

Des gros bisous

Par Emeline

Mon site web : http://www.lebonheurenlumiere.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.