Pensée du jour 03 janvier 2023

Pensée du jour 03 janvier 2023

La petite voix pensée méditation quotidienne Eileen Caddy

Lorsque tu aimes, que ce soit de tout ton cœur, ne crains jamais de montrer ton amour. Que ton amour soit comme un livre ouvert que toutes les âmes puissent lire. C’est la chose la plus merveilleuse au monde, alors laisse cet amour divin au-dedans de toi couler librement. L’amour n’est pas aveugle, mais il voit le meilleur chez l’être aimé, et ainsi il fait émerger le meilleur. Ne choisis jamais qui tu vas aimer.

Garde simplement ton cœur ouvert et fais couler sans cesse l’amour de la même manière vers toutes les âmes. Faire ainsi est aimer de Mon amour divin. Il est comme le soleil et brille sur tous sans distinction. L’amour ne devrait jamais être ouvert ou fermé comme un robinet. L’amour n’est jamais exclusif, jamais possessif. Plus tu es désireux de le partager, plus il devient grand. Retiens-le et tu le perdras. Laisse-le aller, et il te revient multiplié par mille et devient une joie et une bénédiction pour tous ceux qui le partagent.

https://www.souffledor.fr

Pensée du jour d’Omraam Mikhaël Aïvanhov

Pensée du 03 janvier 2023

Vie spirituelle – jamais trop tard pour commencer à la développer

Combien de personnes sont venues me confier : « Pourquoi avons-nous rencontré votre Enseignement si tard ? Nous avons vécu toute notre vie dans l’incertitude, l’égarement, et maintenant non seulement nous ne pouvons pas réparer nos erreurs, mais il nous reste trop peu de temps pour commencer vraiment une nouvelle vie. » C’est vrai, il est préférable de rencontrer très tôt la lumière pour être capable de s’orienter dans l’existence. Mais rien n’est perdu, et même si vous n’avez que peu de temps à vivre, il n’est pas trop tard pour apprendre les vérités essentielles* et vous en pénétrer afin de quitter la terre avec une conscience plus éveillée. C’est là la plus grande différence entre la vie physique et la vie spirituelle. Si vous n’avez jamais appris à jouer d’un instrument, à piloter un hélicoptère ou même seulement à coudre et à tricoter, ce n’est pas à quatre-vingts ans que vous allez commencer. Mais pour comprendre les lois qui régissent le monde de l’âme et de l’esprit, il n’est jamais trop tard. Tous les efforts que vous ferez dans ce sens, non seulement vous faciliteront l’entrée dans la lumière de l’autre monde, mais vous permettront de préparer votre prochaine incarnation

https://www.fbu.org

(Visited 895 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.