Pensée du jour 05 décembre 2022

Pensée du jour 05 décembre 2022

La petite voix pensée méditation quotidienne Eileen Caddy

Pourquoi te promener les yeux clos et l’esprit fermé, et manquer ainsi de reconnaître ton vrai héritage ? Prends conscience que tu n’as pas à chercher la sagesse, la connaissance et l’entendement à l’extérieur; tout est là en toi, disponible. Lorsque tu prendras conscience de cela, tu ne sentiras plus jamais qu’une âme est plus intelligente qu’une autre. Tu sauras que si les âmes prennent conscience qu’elles contiennent tout à l’intérieur d’elles-mêmes, elles pourront faire et comprendre toutes choses, et qu’en effet, c’est tout un monde nouveau qui va s’ouvrir pour elles.

Tu es un monde par toi-même, un monde qui contient toute lumière, tout amour, toute sagesse et tout entendement, et qui attend qu’on le fasse émerger. Alors cesse de le rechercher à l’extérieur. Prends du temps pour être tranquille et le trouver en toi! Apprends à te comprendre toi-même, et ce faisant, tu commenceras à comprendre les autres, à comprendre la vie, à Me comprendre.

https://www.souffledor.fr

Pensée du jour d’Omraam Mikhaël Aïvanhov

Pensée du 05 décembre 2022

Double – le cliché de chaque action, bonne ou mauvaise

Chaque chose possède son double dans la nature. Quoi que vous fassiez, vous le faites en double. Si vous aidez quelqu’un ou si vous lui faites du mal, l’original de cette action s’en va, mais elle laisse son sceau en vous-même: un cliché, un souvenir, une signature. Si c’est du bien que vous avez fait à quelqu’un, ce bien est parti, il vous a quitté, mais il a laissé une trace au-dedans de vous, une empreinte de la même nature que lui. Et si c’est du mal, ce mal aussi vous quitte, mais il laisse un double exactement de la même nature qui continue à travailler, à démolir et à désagréger. Regardez ce qui se passe par exemple quand un homme a commis un crime. Pourquoi est-il toujours poursuivi par un souvenir, un cliché qui revient, qui ne le laisse pas tranquille? Pourtant, le crime est fait, c’est fini, c’est du passé, il n’en reste pas de traces visibles et le criminel pourrait être tranquille. Oui, mais le double est resté, et c’est lui qui produit ces souvenirs, ces images dont il n’arrive plus à se débarrasser, ces reproches que lui fait sa conscience et dont il ne pourra se libérer que lorsqu’il aura réparé.

https://www.fbu.org

(Visited 855 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.