Pourquoi avez-vous l’impression d’absorber les émotions des autres

Pourquoi avez-vous l'impression d’absorber les émotions des autres

Avez-vous déjà rencontré des gens débordants d’énergie qui vous ont transmis leur joie de vivre ou au contraire, des personnes tristes qui vous ont démoralisé ? C’est normal, ça nous arrive à tous. Mais chez certaines personnes, ce phénomène est étrangement amplifié et peut rapidement prendre d’énormes proportions. Découvrez dans cet article pourquoi nous avons parfois l’impression d’absorber les émotions des autres et comment l’expliquer.

Avoir l’impression d’absorber les émotions des autres ou la contagion émotionnelle

Certaines personnes arrivent à être parfaitement hermétiques aux états d’âmes d’autrui alors que d’autres sont très réceptifs ; c’est généralement le cas des gens hyper-sensibles ou empathiques. Si vous êtes dans ce cas, les états émotionnels des autres influencent inévitablement le vôtre… et cela n’est pas toujours une bonne chose !

En effet, lorsqu’on a l’impression d’absorber les émotions des autres, c’est parce que c’est en réalité quasiment le cas : plus précisément, on se les approprie : c’est la contagion émotionnelle. Qu’ils soient bons ou mauvais, ces sentiments sont difficiles à gérer au quotidien, surtout lorsqu’ils sont très disparates et réguliers. Imaginez-vous être entourés de personnes dépressives, en deuil ou au chômage ? Ce type de situation peut vite devenir ingérable car cela procure en vous des « va et vient émotionnels » incessants et répétés qui vous mineront peu à peu le moral, même si vous ne rencontrez vous-même aucun problème majeur dans votre vie.

Les neurones miroirs

Mais alors comment cette impression d’absorber les émotions des autres se met-elle en place ?

Selon l’écrivain Daniel Goleman, les responsables de cet état seraient les neurones miroirs. Il explique dans son ouvrage « The new science of human relationships » que cette capacité empathique exacerbée se manifesterait via ces neurones.

A terme, cela ne peut pas être sain car les émotions ressenties deviennent excessives. Il convient donc de trouver une solution rapidement afin de pouvoir retrouver une « indépendance émotive ».

Comment mettre fin à ce cercle vicieux ?

Pour mettre fin à l’engrenage, deux actions sont à mettre en place en parallèle.

La première est de suivre une thérapie auprès d’un spécialiste afin de trouver des réponses et de tenter d’atténuer cette contagion émotionnelle. En parallèle, il faut prendre du recul et s’éloigner des individus qui souffrent ou qui ont de nombreux problèmes afin de se préserver. Le mieux est de s’entourer de personnes joyeuses, heureuses et de bonne humeur, du moins pendant les premières semaines de la thérapie.

Par Laura : Rédactrice web passionnée par l’écriture depuis toujours, Laura a toujours été fascinée par la spiritualité et l’astrologie. Durant son temps libre, elle aime aussi lire et voyager

Source : https://www.wemystic.fr/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.