Pourquoi s’arrêter à tout ce que l’on croit ?

Pourquoi s’arrêter à tout ce que l’on croit ?

Comme nous ne savons plus réellement rêver, mais seulement croire, l’expérience de nos croyances est là pour nous acheminer, pas après pas, à redécouvrir comment rêver sa propre vie. Chaque croyance va devenir le ciment et l’argile qui va nous permettre de nous exercer à créer. Ce monde extérieur, nous le voyons comme solide alors qu’il est seulement la forme de ce que nous créons en nous. Nous avons tout pouvoir pour le façonner, puisqu’il est sans cesse à la mesure de ce que nous croyons.

Le rêve est le principe de création ultime, mais tant qu’on ne l’a pas compris en toute conscience, toutes nos croyances issues de notre inconscience formeront la structure extérieure que nous expérimenterons. Ainsi, nous allons apprendre à travers le dur et le solide à se confronter à toutes nos croyances et tant qu’elles resteront inconscientes, elles pourront même se retourner contre nous afin de pouvoir en comprendre sans cesse la véritable leçon.

Comme nous ne savons plus créer consciemment notre vie, nous créons inconsciemment tout un monde dans lesquels nos croyances façonnent totalement notre réalité. C’est le jeu et tout l’apprentissage sera de comprendre que nous sommes les créateurs de ce monde à travers tout le terreau de toutes nos idées arrêtées.

Pourquoi s’arrêter sans cesse aux formes qui nous oppressent ? Pourquoi s’arrêter à tout ce que l’on croit ? Pourquoi ne pas aller plus loin ? Là où on a tout à gagner finalement ?

Quoi qu’il arrive, nous serons toujours vainqueurs, car il n’y a rien à gagner, mais seulement à comprendre notre pouvoir de création à travers toutes nos croyances pour enfin nous montrer le pouvoir infini de nos rêves. Le rêve est le principe de création ultime, tandis que nos croyances sont l’exercice d’apprentissage que nous avons afin de nous entrainer à pouvoir reprendre ce pouvoir ultime qu’est le rêve.

Nous n’avons pas de limite, si ce n’est les limites que nous utilisons pour pouvoir les comprendre. Pour comprendre, nous avons l’expérience qui est là pour nous faire éclore, à travers elle, tout ce que nous sommes, comme tout ce que nous avons comme pouvoir et puissance. Il n’y a pas de trop grand rêve puisque nous sommes les rêveurs eux-mêmes faisant l’expérience de leurs propres rêves.

Comme nous ne savons plus réellement rêver, mais seulement croire, alors l’expérience de nos croyances nous sert comme base pour nous aider à nous acheminer, pas après pas, à redécouvrir comment rêver sa propre vie. Tout est un songe, mais pour le vivre, il faut faire de sa vie, la base et le moyen de pouvoir le vivre en toute conscience. C’est ici toute la différence qui nous sépare des uns des autres, soit simplement avoir pleinement conscience de ce que nous sommes sans cesse.

(Visited 923 times, 1 visits today)