Prier, prier non pas quand les choses vont mal mais aussi quand les choses vont bien

Prier, prier non pas quand les choses vont mal mais aussi quand les choses vont bien

Prier, prier non pas quand les choses vont mal mais aussi quand les choses vont bien. Car prier c’est communiquer avec sa lumière, la grande main divine. Prier, c’est discuter avec ses plus hautes vibrations, c’est organiser son propre plan cosmique, c’est dire son Amour, c’est intensifier sa foi, c’est parler aux cieux et à son propre ciel. C’est nourrir la lumière et s’en nourrir.

Beaucoup d’entre vous le faisaient naturellement dans l’enfance. Se reliant intérieurement à quelque chose de plus haut, de beau, d’immense, de radieux, d’intense. Comme un lien secret. Une force intérieure à qui on peut tout confier. C’est parce que l’enfant sait que ce lien est en lui, toujours. “Merci mon Dieu, merci, merci merci”.

Pourquoi répète t’on les prières naturellement ? Parce qu’on les accorde avec tous les plans. On les dit souvent 3 fois. “Merci merci merci”. On les exprime, on les imprime. Mais prier c’est avec le cœur, avec l’Amour, avec ses tripes. Les prières mentales restent sur le plan mental et n’iront pas plus loin. Prier c’est voler intérieurement vers les hautes sphères et s’harmoniser en elles de tout notre être, de toute notre lumière, dans tout l’Amour universel.

Lulumineuse


Source : http://www.lulumineuse.com/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.