Se donner la main

Se donner la main

« Pour la plupart d’entre nous, il arrive un moment où nous désirons trouver quelqu’un de spécial pour partager notre vie. J’ai toujours cru que nous étions plus capables d’attirer nos âmes sœurs dans nos vies quand nous reconnaissons que nous ne pouvons pas accomplir tout notre travail spirituel, seul. Quand l’humilité est cultivée, le désir d’un partenaire remue profondément notre âme. L’humilité est la conscience que nous ne sommes pas destinés à traverser cette vie seule, et que nous pouvons tous utiliser un peu d’aide en chemin. Jusqu’à ce que nous soyons ouverts à la vérité que nous avons besoin des autres, nous ne pouvons pas vraiment créer l’espace nécessaire pour que notre « autre moitié » entre. Lorsque nous sommes ouverts à voir qu’il faut deux pairs de mains pour construire une vie, le désir de trouver notre partenaire émerge.

Le partenaire dont je parle n’est pas nécessairement limité à une autre personne physique Le partenariat le plus grand, auquel je fais référence ici, est d’être partenaire avec le Créateur.

Le Créateur est notre paisible compagnon de vie et partenaire silencieux. Nous comptons sur le Créateur et Sa Force de Lumière à chaque moment de la journée Nous pouvons penser que nous naviguons seuls sur nos navires, mais c’est en fait le vent du Créateur qui emplit nos voiles. Cette semaine, on nous donne le don d’humilité en sachant que nous dépendons de la Lumière du Créateur. On construit ainsi un plus grand désir pour ce partenariat. Car ce n’est qu’en reconnaissant que nous avons besoin d’aide que nous créons l’espace pour une telle aide. Lorsque l’on créé un espace, la lumière se précipite toujours pour nous rejoindre. Que cette Lumière vienne à nous sous la forme d’un conjoint, d’une âme sœur, d’un partenaire ou d’un miracle, tous les partenariats sont créés au Ciel pour nous aider dans notre voyage. Nous avons été envoyés ici pour suivre nos propres chemins de vie, mais nous sommes à coup sûr très émus de pouvoir tenir la main d’un autre en cours de route.

Cette semaine, notre guide cosmique est la partie de Beha’alotcha. Beha’alotcha en hébreu signifie « quand vous faites monter. » Ceci se réfère à Aaron qui alluma la sainte Ménorah au Tabernacle. La Ménorah fit descendre la Lumière du Créateur vers les Israélites et dans le monde. C’était un autre outil pour créer ce Saint Partenariat avec le Créateur. La Ménorah était un véhicule pour créer cette union parfaite et sainte avec la force de la Lumière. Chaque personne qui réussit vous dira qu’elle n’a pas accompli sa grandeur seule. En effet, derrière chaque grand homme il y a une grande femme, et derrière nous il y a toujours le Créateur qui nous soutient et nous donne la direction, la force et les miracles dont nous avons besoin pour atteindre l’accomplissement que nous recherchons. La construction de la Ménorah en soit était un exploit que Moïse lui-même ne put faire seul. Le Créateur a montré à Moïse en vision la construction de la Ménorah et l’a aidé dans le processus. La portion et l’énergie de cette semaine dans le cosmos adoucissent nos cœurs et ouvrent nos esprits pour ressentir le besoin de s’unir à Dieu. L’union avec le Créateur est ce partenariat silencieux, mais nécessaire, dont nous avons besoin pour atteindre nos objectifs et atteindre nos rêves. Il nous faut seulement être ouverts à entendre les messages envoyés par Lui et la volonté de prendre les mesures dans ce sens. En outre, la portion décrit magnifiquement la façon dont le Créateur instruit les Israélites à voyager à travers le désert. La Bible nous dit: « Et chaque fois que la nuée s’élevait d’au-dessus de la tente, les enfants d’Israël s’en allaient,et ensuite; là où la nuée s’installait, là les enfants d’Israël campaient. »

Tout comme les enfants d’Israël, notre partenaire nous envoie des signes pour notre prochaine étape mais nous ne pouvons les voir ou les entendre que si nous sommes ouverts à ses réponses. Parfois, la réponse n’est pas ce que nous voulons entendre, alors nous prétendons que nous n’entendons rien du tout.

Il se peut que nous nous trouvions parfois dans une situation difficile parce que nous refusons d’accepter l’aide dont nous avons besoin. La fierté peut faire taire les autres parce que nous avons peur d’être vulnérables ou dans le besoin. Mais l’humilité nous enseigne que nous avons tous besoin d’aide. Même Moïse a eu besoin d’aide. C’est l’aide de nos enseignants, de nos voisins, de nos conjoints, de nos partenaires, de nos amis et, plus important encore, l’aide du Créateur dont nous dépendons. Nous pouvons penser que nous sommes brillants, mais notre vision et nos capacités sont limitées. Nos plus grands projets peuvent souvent s’effondrer et c’est lors de moments pareils que nous nous tournons vers le Créateur, pour remettre les pièces ensemble. Permettre à la Lumière du Créateur d’entrer dans nos cœurs et nos esprits, c’est permettre à nos bénédictions de se manifester. Étendre nos mains vers le Créateur est le partenariat dont nous avons besoin pour réussir et la capacité de se connecter à l’Univers sans faille où il n’y a pas de chaos. Marcher seul comme lorsque nous construisons nos carrières et nos vies, peut sembler à première vue être une bonne idée, mais finalement nous nous trouvons tous à un barrage routier avec des difficultés que même les esprits les plus brillants ne peuvent pas résoudre. C’est alors désespérés que nous cherchons de l’aide. Mais n’aurait-il pas mieux valu se joindre au Créateur avant d’en arriver là? Cette semaine, le Créateur tend ses mains vers nous. Tout ce dont nous avons besoin c’est de la volonté et le désir de l’atteindre et de les attraper.

Cette semaine dans vos méditations, voyez-vous sur une belle plage chaude. Le soleil rose se lève sur l’océan bleu foncé. Vous marchez le long de la plage, prêt à affronter la journée. Puis soudainement, vous sentez la chaleur et le contact d’une autre personne prendre votre main. Cela pourrait être la main du Créateur. Cela pourrait être la main de votre ange gardien ou votre véritable amour. Vous vous serrez la main tous les deux et vous ressentez un sentiment renouvelé de force, de sécurité et de certitude. Ensemble, vous marchez tous les deux dans ce monde en équipe; une union sacrée a été faite au ciel. Comme un ange envoyé d’en haut, vous attirerez tous les deux la bénédiction dans la vie de l’autre et dans le monde entier.

Cela me rappelle la fable de l’homme à qui le Créateur a demandé de pousser un rocher. Chaque jour, l’homme poussait le rocher, mais sans succès, il n’arrivait pas à le déplacer. Un grand moment se passa et l’homme chercha le Créateur. Avec un cœur contrit, il pleura au Créateur qu’il était incapable d’accomplir la tâche qui lui avait été assignée. Car il n’avait pas réussi à déplacer le rocher.

Le Créateur alors lui répondit: « Mon enfant, je t’ai demandé de pousser le rocher mais c’est à moi qu’il revient de le bouger. » – Karen Berg

Source : https://yoyogiretreats.wordpress.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.