Vivre à l’ombre d’une plus grande réalité

Vivre à l’ombre d’une plus grande réalité

Socrate a enseigné que notre monde empirique et dualiste est l’ombre d’une réalité plus grande. Il a donné des indices à ses étudiants à ce sujet et les a amenés à le comprendre en posant des questions pénétrantes qui exposent leurs croyances auto-limitantes. La méthode socratique nous permet de réaliser que nous sommes effectivement auto-limités. Rien en dehors de notre propre conscience ne peut nous limiter. Nous avons une présence infinie et nous vivons dans son ombre. L’ombre est créée par nos croyances sur nous-mêmes. Nous savons intuitivement comment nous sommes naturellement et, à mesure que nous prenons conscience de nos limites, de leur nature et de leur origine, nous pouvons comprendre leur objectif dans notre conscience. Si nous décidons que nous n’en avons plus besoin pour notre expérience humaine, nous avons le choix et le pouvoir de les neutraliser, de sorte que l’énergie que nous avons donnée pour nous limiter circule désormais en accord avec notre choix conscient.

Le monde que chacun de nous expérimente est tel que nous le réalisons. Nous le créons dans notre propre conscience. La prise de conscience de ce qui se passe tout au long de l’expérience humaine est possible parce que nous partageons tous la même conscience d’espèce. Au sein de notre conscience d’espèce, nous avons notre conscience individuelle avec la liberté de penser et de ressentir comme nous choisissons. Cela crée nos expériences individuelles.

Avec la peur de la conscience de l’ego neutralisée, nous sommes notre présence de conscience, d’attention et de réalisation au-delà de l’espace-temps. La conscience infinie est notre terrain de jeu. Nous pouvons créer tout ce que nous voulons à chaque instant. Ce niveau de conscience se produit dans notre plus grande réalité au-delà de l’ombre. Il remplit toutes nos sensations de vibrations de beauté, de musique céleste, d’acceptation et d’amour inconditionnels. C’est extatique à tous points de vue, et nous sommes accompagnés par beaucoup d’autres qui ressentent la même chose. Cette dimension de conscience est en nous, vivant aux côtés de notre monde d’ombre. Ce qui nous sépare, c’est la peur de l’inconnu et l’attente du licenciement. Ces vibrations sont présentes dans toute notre conscience, dans tout ce que nous pensons, ressentons et faisons. Nous devons comprendre le fondement de la peur en tant que construction humaine que nous avions l’intention de nous donner en raison de notre désir de vivre quelque chose de différent, d’une croyance en notre existence séparée en tant qu’individus, indépendamment de la source de notre force vitale consciente. Nous nous sommes permis de connaître ce qui était inconnaissable dans notre état naturel d’être au-delà de l’espace-temps.

Personne d’autre ne nous demande d’être limités. C’est un choix personnel à tous points de vue. Une fois que nous avons vécu une expérience intentionnelle hors du corps pour explorer notre conscience avec une conscience infinie, nous sommes libres de le faire à tout moment. Nous pouvons maintenir notre conscience au-delà du corps tout en vivant dans le corps. Nous ne sommes pas limités au monde empirique tel que nous l’avons perçu. Notre conscience est libre de se concentrer sur les vibrations avec lesquelles nous voulons nous aligner. C’est notre mode de création, et cela se produit à chaque instant. Nous avons été en grande partie les maîtres involontaires de nos vies. Nous sommes poussés à faire le saut dans les profondeurs du cœur de notre Être. C’est ici que nous pouvons nous réaliser dans une dimension énergétique supérieure.

Kenneth Schmitt

https://www.consciousexpansion.org/

(Visited 866 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.