Annales Akashiques sur… l’Amour-de-soi et l’Auto-guérison

Annales Akashiques sur… l’Amour-de-soi et l’Auto-guérison

Quelle est la meilleure manière de libérer les aspects négatifs de notre expérience, ou le bagage émotionnel qui nous bloque ?

Les réponses à cette question sont extrêmement nombreuses. Il existe beaucoup de manières de vous libérer du bagage émotionnel qui vous bloque et il n’y a pas une seule manière juste pour aucun d’entre vous, parce que chacun de vous est très différent de tous les autres et que votre bagage est très différent. Tandis que vous changez au fil du temps, ce qui marchera le mieux pour vous va changer aussi. Ce que nous pouvons dire actuellement à ce sujet est qu’il y a quelques éléments clés pour ce travail, que vous devrez tous inclure dans votre processus de guérison. L’une de ces clés est le pardon. C’est nécessaire si vous devez libérer véritablement votre bagage émotionnel.

Il est nécessaire que vous ouvriez un espace pour vous pardonner à vous-mêmes d’avoir ce bagage et pour pardonner tous ceux qui ont pris part à la création de ce bagage. Et cela peut être facile ou non, mais si vous avez atteint le point où vous êtes capables de ressentir ce pardon, il est important de continuer à ouvrir l’espace pour lui, même si vous êtes furieusement en colère contre quiconque vous a blessé dans le passé et provoqué ce bagage, ou même si vous glissez continuellement dans l’habitude de vous critiquer vous-mêmes en disant que quelque chose ne va pas chez vous puisque vous avez ce bagage. Malgré ces schémas ou ces tendances, continuez à revenir vers l’idée ou la possibilité, que peut-être vous étiez juste totalement innocent et que peut-être les gens de votre entourage essayaient de faire de leur mieux, bien que des dommages aient été faits et des schémas développés. Le bagage émotionnel était acquis. Continuez à ouvrir cet espace et finalement, avec le temps, le pardon arrivera. Vous n’aurez pas besoin de le forcer — simplement cela prend du temps. Mais le temps doit être occupé par cet espace où l’on considère le pardon comme possible. Il est particulièrement important de vous pardonner à vous-mêmes.

C’est toute la question de la grâce dans ce monde, si la grâce existe afin que vous puissiez vous pardonner à vous-mêmes, parce que la véritable forme de bagage, le noyau de chaque élément de bagage émotionnel que vous charriez est l’auto-critique et la haine de soi. Toutes les fois où vous ressentez autre chose que de l’amour et du respect pour vous-mêmes, vous êtes tombés dans votre bagage émotionnel. Quand nous le formulons ainsi, vous admettez probablement que vous sombrez pas mal de fois dans votre bagage. La majorité d’entre vous le fait. Mais la clé est ici d’envisager en permanence l’idée que vous étiez peut-être innocents, que peut-être en dépit de vos erreurs, en dépit de votre trouble, vous êtes encore exactement aussi bons et aussi divins que vous pourriez jamais l’être. C’est une composante clé de la libération de votre bagage émotionnel. Alors, pour ce qui est de la meilleure manière, il y en a tant que la deuxième chose absolument importante est que vous conserviez de la curiosité sur différentes approches thérapeutiques, différentes pratiques. De la curiosité et de la souplesse. Car la plupart d’entre vous allez vous trouver attirés vers certaines techniques ou certains praticiens. Et en travaillant sur le bagage émotionnel accessible lorsque vous entamez le processus, vous allez découvrir qu’un nouveau bagage apparaît. Alors que de nouveaux problèmes, de nouveaux schémas ou de nouvelles blessures montent à la surface, vous pourriez très bien avoir besoin de passer à une autre forme de pratique. Vous pourriez avoir besoin d’une nouvelle technique ou d’un nouveau praticien. Il est important pour vous de conserver un sentiment de curiosité en observant en permanence si vous sentez que les choses changent ou non. Si vous ne sentez pas que les choses changent, si vous avez l’impression que la situation est bloquée, alors essayez quelque chose de nouveau. Participez à un atelier, lisez un livre de développement personnel, demandez l’aide de quelqu’un, prenez des cours, allez chez un thérapeute. Les possibilités sont infinies alors essayez quelque chose, même si vous n’êtes pas sûrs que cela fera mouche. Le seul moment où vous êtes réellement bloqués est celui où vous arrêtez d’essayer de nouvelles techniques, celui où vous arrêtez de tenter quelque chose de nouveau. Voilà les deux éléments clés que nous vous donnons pour libérer votre bagage émotionnel.
Comment pouvons-nous utiliser les Chakras pour mieux nous aligner avec nous-mêmes et atteindre un meilleur amour-de-soi ?

Pour ceux d’entre vous qui travaillent avec les Chakras, la meilleure manière de les utiliser pour faciliter l’amour-de-soi est d’aimer chacun des Chakras. Le réseau des Chakras est simplement un modèle qui décrit toutes les manières différentes dont la forme énergétique humaine est mise en mouvement. Chaque être humain a des Chakras, mais ils ne sont pas les seuls points d’énergie dans le champ de votre corps. Si vous travaillez avec les Chakras, examinez comment le modèle humain des Chakras décrit chacun d’eux comme ayant une signification individuelle, une énergie et un mouvement qui lui sont propres. C’est pourquoi chacun de vous, quand vous lisez sur les Chakras et que vous vous mettez à l’écoute de l’énergie de vos propres Chakras, va probablement découvrir qu’il a des préférences. Vous pourriez vous sentir très attachés à votre Chakra du cœur mais comme ambivalents au sujet de vos Chakras inférieurs, comme si vous n’étiez pas sûrs de ce que vous devez en penser. Vous pourriez vous sentir un peu coupables au sujet de vos Chakras supérieurs en pensant qu’ils devraient être plus ouverts qu’ils le sont. Souvent, sans même en avoir conscience, vous vous soumettez à vos propres jugements par rapport à votre définition ou relation à l’idée que vous vous faites de vos Chakras.

La première chose à faire en ce qui concerne vos Chakras est de les examiner un par un pour voir comment vous les aimez pour ce qu’ils représentent, pour la sorte d’énergie qu’ils portent et mobilisent. Trouvez un moyen d’aimer le fait que l’un de vos Chakras a été fermé depuis longtemps. Considérez cette obstruction non pas comme une erreur venant de vous, mais comme un mécanisme de survie génial mis en place il y a fort longtemps par le champ d’énergie de votre corps afin de vous protéger. Réfléchissez à la beauté de cette faculté qu’ont vos Chakras de former des obstructions qui, à certains moments, peuvent vous protéger de traumatismes accablants, puis d’être suffisamment souples pour être ré-ouverts lorsque vous êtes prêts et que c’est le moment pour vous. En aimant chaque Chakra et en ayant de la gratitude pour son aptitude à se fermer ou à s’ouvrir en fonction de vos besoins du moment, vous êtes mieux disposés à accepter votre propre histoire et à comprendre avec tendresse la manière dont vous avez survécu à votre histoire et la merveilleuse version de vous — avec ses imperfections et ses obstructions — que vous êtes en train d’apporter à l’époque actuelle. À partir de ce lieu de tendresse, de compréhension et de gratitude vous avez la capacité de trouver beaucoup plus de souplesse dans votre réseau de Chakras. Les ouvrir sera bien plus facile. La première et la meilleure manière de travailler avec vos Chakras est de découvrir votre propre amour-de-soi grâce à chacun d’eux.

La seconde chose est de vous souvenir que vos Chakras sont dans une danse permanente. Ils scintillent comme des lumières, ils s’ouvrent et se ferment, ils jettent des feux et s’estompent, en fonction de ce dont vous avez besoin à chaque instant. Il est parfois trop facile d’imaginer que la meilleure solution est d’avoir vos Chakras ouverts tout le temps, que ça serait la chose la plus Illuminée que vous puissiez faire. Alors qu’en réalité, aussi longtemps que vous êtes un être humain sur la Planète Terre, vous allez rencontrer des situations et des gens et des souvenirs difficiles. Vos Chakras ont une sagesse incroyable, ils sont souples. Ce qui veut dire qu’ils sont capables de réagir à chaque instant. Vos Chakras sont capables de se fermer puis de se rouvrir plus tard lorsque vous êtes prêts. C’est cette aptitude à danser entre eux qui vous permet d’être capables de modifier votre énergie selon la demande du moment.

Ne vous bloquez pas avec le modèle de fonctionnement qui vous dit que c’est bien d’avoir tous vos Chakras ouverts et que c’est mal d’avoir des obstructions dans l’un ou l’autre d’entre eux. Envisagez plutôt combien leur ouverture et leur fermeture vous donnent en permanence la souplesse nécessaire pour être exactement ce que vous devez être à chaque instant. Cette souplesse vous donne une large gamme d’outils énergétiques pour vous aider à répondre à votre environnement et à rester centrés dans votre énergie, parce que vous pouvez ajuster vos Chakras. Envisagez de faire confiance à vos Chakras plutôt que de lutter avec eux pour essayer de les forcer à s’ouvrir. C’est cette confiance, cette interaction, qui vous aideront à ouvrir davantage vos Chakras et à les utiliser pour votre plus grand bien.

Source : http://www.akashictransformations.net/ARonFREE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *