Être un canal de Lumière

Être un canal de Lumière

Un canal de Lumière est tout simplement un être éveillé, qui réussi lorsqu’il entre en communication avec nos frères de Lumière, à maîtriser son mental pour laisser s’animer en lui ou à travers lui, les messages, les enseignements, les visions qu’ils ont choisies de communiquer.

Nous pourrions dire qu’un canal de Lumière est conscient de la réalité qui l’entoure, autant sur le plan terrestre, que sur d’autres plans de conscience aux vibrations plus élevées. Le canal de Lumière ne réfléchit pas, ne pense pas, n’analyse pas… il accepte simplement d’être guidé par des Être de Lumière pour transmettre ce qu’ils ont à transmettre, sans interférer dans ce qu’il reçoit.

Être canal, nécessite le contrôle du mental

En tout être humain est un canal qui sommeille et qui ne demande qu’à être éveillé, lorsqu’il veut être actif consciemment. Le principal frein à l’utilisation de cette faculté inhérente à tous est le mental. Ce mental – ou ego – qui veut « garder le contrôle » ne permet pas une communication fluide, en conscience, entre le canal et les Êtres de Lumière qui peuplent l’univers et qui sont prêts à déverser leur aide, sous forme de conseils emplis d’amour, lorsqu’ils disposent d’un canal ouvert pour cela.

Et oui le mental, part importante de chacun de nous incarnés sur le plan terrestre, est l’élément nous permettant d’être bien présents dans cette vie, d’avoir une réelle personnalité, nécessaire à l’accomplissement de la tâche que nous sommes venus accomplir durant cette incarnation.

C’est pourquoi, nous ne devons pas rejeter ce mental qui nous est encore bien utile, mais au contraire l’apprivoiser, le connaître dans ses limites et ses excès, de façon à en avoir le contrôle et ne pas le subir lorsque nous souhaitons être actifs en tant que canal..

Est-ce possible pour tout le monde de devenir canal ?

La réponse est oui, car nous avons tous en nous cette faculté enfouie sous d’épaisses couches de mécompréhension de vie, d’idées reçues, d’ego trop présent…

Par contre, cette faculté de communication avec des plans de conscience plus élevés que le nôtre n’est pas dû au hasard, elle n’est que la résultante d’un long apprentissage, dans cette vie et les précédentes… Un long apprentissage qui permet d’élever ses vibrations, de se libérer du diktat de son mental et d’ouvrir largement son cœur aux vibrations émises pas des êtres évoluant sur des plans de conscience beaucoup plus élevés que le nôtre, actuel.

Certains êtres incarnés sur le plan terrestre ont été préparés, avant de revenir dans cette incarnation. Préparés, car suite à leur évolution durant leurs vies précédentes, ils ont accepté comme « mission » cette épreuve de la médiumnité, durant cette vie, afin de servir à leur niveau l’humanité. Bien entendu ces êtres-là, qui savent contrôler leur mental, ne se croient surtout pas « chargés de mission » ! Non, loin de là, ils acceptent en toute humilité, sans recherche de reconnaissance ou de profits matériels, de servir l’humanité, d’aider leurs frères humains à progresser sur le chemin de leur évolution. D’ailleurs les canaux de Lumière les plus efficaces dans l’aide qu’ils apportent aux autres, ne sont pratiquement pas connus du grand public… quelquefois après leur désincarnation…

Pourquoi parler d’épreuve ? Et bien tout simplement qu’il n’est pas toujours aisé d’évoluer en toute humilité, discernement et abnégation matérielle dans ce rôle que certains appellent « canal » ou « médium ».

C’est cet état d’être qui permet d’accéder, en conscience, à la communication avec des êtres beaucoup plus avancés que nous. Et cet état d’être n’est pas réservé aux seules périodes de « canalisation », il doit être de chaque instant, du lever au coucher, autant dans nos pensées que nos paroles ou nos actions… C’est en accédant progressivement à ce niveau de conscience que l’on peut se rapprocher des guides, des Êtres de Lumières, Anges, Archanges, Maîtres ascensionnés… Tous sont là, près de nous, disponibles pour nous apporter leur aide, si nous élevons suffisamment nos vibrations pour devenir de véritables canaux de Lumière.

Mais également, en ayant développé nos capacités de communication avec l’au-delà, nous serons amenés à communiquer avec des êtres que nous avons connus (parents, enfants, amis ou…) ou pas, maintenant désincarnés, afin de recevoir leurs messages, pour nous-mêmes ou pour d’autres. C’est cela, la notion de « service » à laquelle je faisais allusion tout à l’heure.

Nous sommes tous « canal de Lumière » en puissance

Il nous appartient à nous et à nous seul de développer ces facultés en nous, ces ressources que nous n’utilisons pas, et qui n’attendent que cela.

Pour développer ces facultés, nous « ouvrir » en tant que canal de Lumière, nous devons contrôler suffisamment notre mental, le faire taire, afin d’éviter le « parasitage » qu’il se complaît à induire en nous, et qui a pour résultat de nous rendre aveugles à tous les signes que nos frères de l’au-delà s’évertuent à nous transmettre à chaque instant, pour nous aider, nous guider, nous conseiller…

Pour cela il n’y a pas de méthode miracle, de cours, de formations… il n’y a qu’un seul moyen d’y arriver : travailler nous-même sur nous, à élever notre niveau vibratoire, et ceci, à chaque instant de notre vie. C’est pourquoi il ne s’agit pas d’autre chose que d’un long apprentissage permanent destiné à élever notre niveau vibratoire afin d’accéder à d’autres plans de consciences que celui actuel, terrestre. Nous devons entre-autre accepter l’idée qu’il existe des êtres vivants sur d’autres plans de conscience que le nôtre, dont l’évolution est bien supérieure à la nôtre…

Être canal ne s’apprend pas par des livres ou par raisonnement intellectuel interposé… Il suffit de vibrer en syntonie avec les Êtres avec qui il souhaite communiquer, et cela est conditionné par son propre niveau vibratoire.

En travaillant à chaque instant à nous améliorer, à avoir une vision plus juste de la Vie et une meilleure compréhension de ceux qui nous entourent, nous sommes déjà en chemin… Encore une fois, il n’y a que nous qui puissions le faire…

L’être humain est doué de capacités prodigieuses qu’il n’utilise pas ou peu. Si pour une fois, nous décidions de les utiliser ces capacités, pour parfaire ce que nous avons commencé, il y a… si longtemps ! Nous serions surpris du résultat… Et ceci, n’est pas dépendant de notre capacité financière, de nos capacités intellectuelles… Non, loin de là, l’aboutissement de nos efforts d’évolution passe simplement par notre cœur…

Recevoir des informations ou, « canaliser »

La réception d’informations provenant de nos amis de l’au-delà peut prendre différentes formes.
Pour certains, ce sera la clairvoyance (vision d’images, de scènes…), pour d’autre, la clairaudience (perception de voix, de notes de musique…), ou la clairsentience (sensations d’émotions…), l’intuition (soudainement, on sait telle ou telle chose, sans que nous soyons allés chercher l’information).

Un canal transmet naturellement ce qui lui est proposé par les Êtres de Lumière, sans forcer, que ce soit verbalement ou par écrit, la communication coule naturellement telle une source d’eau pure. Il le fait sans appréhension, sans raisonnement intellectuel, généralement sans souvenir de ce qu’il a transmis… car il ne fait pas, il Est.

Le danger de ne pas rester dans la neutralité, de laisser s’exprimer sa personnalité, son ego, est que celui-ci en agissant sournoisement sur le niveau vibratoire du canal, induise des peurs, des doutes, des pensées négatives… Ceci ayant pour résultat de faire baisser le niveau vibratoire du canal et de l’amener à se retrouver en syntonie avec des êtres pas très lumineux…

Dans cette tâche que nous avons choisie d’accomplir, il est indispensable de s’abandonner, de faire véritablement don de Soi en se faisant confiance et en ayant Foi dans le Tout, dans l’Unité vers laquelle nous nous dirigeons tous.

Qu’est réellement qu’un canal de Lumière ?

Être canal de Lumière, implique d’être en paix avec soi-même et avec les autres, d’être dans la neutralité émotive, afin de pouvoir ressentir cette force, cette énergie, destinée à nous guider dans notre tâche de communication, prendre place en nous.

Un canal ne doute pas, à foi en lui et ses capacités de se mettre en syntonie avec les Êtres de Lumière souhaitant se communiquer à lui, ou à travers lui à d’autres. Il ne cherche jamais le sensationnel, mais simplement à collaborer avec les Êtres de Lumière, dans l’Amour, dans la paix et l’harmonie, en laissant les choses se faire d’elles-mêmes, tout simplement.

Par contre, avant d’être un canal actif, il faut comprendre qui l’on est et l’accepter… quitte à travailler sur Soi suffisamment pour s’ouvrir à la Vie, au monde Spirituel, à l’expression de notre âme.

Il n’est pas possible d’être canal de Lumière par gloire ou par profit. Ceux qui en tirent gloire ou profit ne peuvent absolument pas atteindre les plans de conscience où se situent les Êtres de Lumière ! Ils seront guidés, certes, mais par d’autres êtres des plans inférieurs…

Un canal ne perd pas de temps à parler de lui, de ce qui fait, il Est tout simplement. Il est discret, humble et son humilité est sa conscience en l’ouverture d’esprit, en sa foi en des niveaux de conscience bien plus élevé que le sien, qui sont disponibles pour lui ouvrir les portes de la Vie et lui enseigner ce dont il a besoin pour continuer à évoluer, tout en participant activement à l’évolution de l’humanité.

Choisit-on de devenir canal ou le devient-on par notre évolution ?

Avant leur mission sur ce monde de la densité, les âmes choisissent ce qu’elles doivent accomplir. L’état de canal correspond à un état évolutif antérieur, à un travail qui a été accompli. Il peut correspondre aussi à une sensibilité et à une transformation, un travail accompli dans l’existence présente.

Tout canal a une grande responsabilité et doit travailler avant tout le discernement et la vigilance, l’humilité et l’Amour. Être canal, c’est essentiellement pour donner par Amour, tout en étant conscient que l’humilité et l’abnégation sont les fondements de ce travail. Mais, il faut également que le canal fasse très attention à l’orgueil spirituel qui le fera dévier…

Être canal de Lumière n’est pas une tâche aisée, mais combien gratifiante de par la possibilité d’aide qu’elle procure, nonobstant toute autre considération personnelle.
Jean-Paul Thouny
Thérapeute énergéticien, Voiron (Isère) France
Courriel : jean-paul@thouny fr
Site web : www.jean-paul.thouny.fr
Source : https://energie-sante.net/

4 commentaires

  • Merci de cet Article intéressant, cependant le mot « abnégation matérielle » peut être confusément pris selon le niveau des esprits. L’abnégation dans le sens du dictionnaire « sacrifice de soi au bénéfice d »‘autrui  » resterait bien entouré la connotation de la religion dont nous sommes encore empreints dans notre société rien que le mot sacrifice l’est.. alors à définir ce qu’il est réellement ! .Le sacrifice -don permet de ne pas mettre l’égo en avant pour laisser parler la Source , mais de là à dire qu’il y a « abnégation matérielle « dans le canal, cela peut faire du tort à ceux qui mettent leur art à la portée de tous, autant financièrement que gratuitement sur les réseaux sociaux et qui peuvent aussi avoir un revenu grâce à leur travail et non leur canal proprement dit. Ce n’est pas un don puisque nous avons tous la potentialité . La développer demande du temps et du travail sur soi et aussi parfois des investissements alors pourquoi « abnégation matérielle », rien n’interdit sauf des croyances de recevoir dans la spiritualité de l’argent, justement pour encore mieux Servir. Du fait dans notre société on croit que le magnétisme ne doit pas se faire payer et dans la dérive, que les soins énergétiques doivent être gratuits voire faire de l’assistanat à tout va ! Ainsi le tout venant peut venir faire perdre son temps à un canal qui a mis des années à travailler sur lui pour le parfaire, au prix de « sacrifices » de tous ordres. Voyez comme un mot peut faire des dérives au service de l’Ego ! Heureusement que cette notion de discrétion est à mettre avec un bémol, sinon les Etres de Lumière auraient bien peu de canaux osant parler en leur Nom. Etre discret peut être ne pas se vanter et être humble est juste pour informer, être un canal est une richesse pour mieux Servir. Si chacun reste dans son coin, sous ces faux prétextes qui peuvent aussi être de l’égo, dans ses notions religieuses, on n’est pas près d’avancer.

  • Je ne doute plus, je suis

    Le monde était confus et gris
    Las, sous mes pieds mon regard git
    Mon mental en vain m’assujettit
    Inexorable spirale qui m’engloutit

    Puis, un rayon de lumière surgit
    Clarté intelligente et aboutie
    La réalité sans fard m’éblouit
    Je ne doute plus, je suis

    Pareil à tout ce qui vit
    Partie du tout accompli
    Volant dans l’univers infini
    Je chante, vous aime et prie

  • Bonjour hier soir j’ai eu la visite de trois dragon un de terre un de l’eau un du vent

  • aider de toutes les façons, mais avec la plus grande discrétion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *