La merveille des arbres

La merveille des arbres

Les arbres sont les centurions de notre monde. Ils montent la garde, parfois pendant des siècles, produisant de l’oxygène vital et absorbant du dioxyde de carbone toxique. Ils fournissent de la nourriture, des abris et des ressources aux animaux et aux humains, et sont à la fois pillés et vénérés par la race humaine.

L’aura d’un arbre sain émet une énergie puissante qui rayonne dans le monde. Les arbres font beaucoup plus que simplement maintenir le sol en place et oxygéner l’air – ils émettent une fréquence vibratoire pure qui résonne avec la connaissance de l’univers. Les arbres sont du deuxième plan de l’existence mais ils ont une fréquence vibratoire d’unité avec le Créateur parce qu’ils sont justes.

Dans l’énergie du Créateur tout est et est maintenu dans l’amour inconditionnel ; il n’y a pas de conditions ou d’attentes de retour ou d’échange, autres que ce qui est nécessaire à la survie. L’énergie émise par les arbres du monde, qu’ils soient des géants centenaires ou des gaules d’un an, est la même. Ils fournissent un abri pour les oiseaux, les insectes et les animaux, l’oxygène et la stabilité et prennent leurs nutriments et l’eau de l’environnement qu’ils soutiennent. Ils donnent et soutiennent la vie et ils fournissent aussi un lieu de refuge pour de nombreux êtres humains et non-humains. Si vous avez déjà ressenti l’énergie d’un arbre sain, que vous l’avez vraiment senti, la force, la puissance et les vibrations joyeuses émises vous auraient impressionné. Les arbres sont des représentants de l’émerveillement de la création et ils peuvent enseigner beaucoup aux humains ce que c’est de vivre une existence paisible en totale harmonie et acceptation de soi et de son environnement.

Les arbres ont une longue histoire au-delà de la Terre telle que nous la connaissons en tant que druides dans le monde de l’Atlantide, qui était un monde magique mais très ordonné. Les gens utilisaient les lois de l’univers à leur avantage, mais ils honoraient aussi le monde naturel. Ils ont vécu respectueusement et durablement pendant des milliers de siècles jusqu’à ce que l’ego humain ait élevé sa tête hideuse et que le monde de l’Atlantide soit tombé. Les druides étaient des arbres, c’est-à-dire que leur essence venait de l’âme des arbres et pourtant ils vivaient séparés d’eux. Ils n’étaient pas humains et étaient du deuxième plan, donc leurs énergies étaient semblables aux fées et aux élémentaux. Ils vivaient par l’ethos de la réciprocité ou tout en échange, alors ce qu’ils ont donné, ils ont exigé de retour dans la même mesure. Ils faisaient partie du système de tutelle du monde naturel et ils travaillaient en symbiose avec tous les éléments pour maintenir l’équilibre dans les écosystèmes de l’Atlantide. Ils vivaient parmi et dans les arbres et les forêts, maintenant leurs propres territoires en harmonie avec d’autres plantes, animaux et humains. Quand l’Atlantide est tombée, ils sont devenus immobiles et leur essence a fusionné avec et est devenue une avec les arbres et leur tutelle de la Terre continue aujourd’hui.

La loi du retour cyclique exige que toute vie humaine revienne de la mort à la vie dans un corps physique pour continuer son voyage vers la maîtrise de l’âme. Alors que les humains continuent de lutter avec des concepts qu’ils ne peuvent pas comprendre au-delà d’une existence physique, la nature elle-même a atteint ce que les humains s’efforcent de faire, en harmonie et en symbiose, créant équilibre et structure. Le monde naturel est un exemple parfait de la maîtrise, car sans l’intervention de l’homme ou d’autres êtres intelligents, il a évolué et a existé pendant des millions d’années. La nature a maîtrisé ce que l’homme n’a pas: l’unité avec l’univers. Les arbres sont les maîtres de la nature et doivent être honorés pour leur service. La consommation humaine de bois n’est controversée que lorsqu’elle n’est pas durable. Même les vieux arbres qui ont résisté pendant des siècles doivent un jour mourir et être remplacés. Les espèces protégées ne sont devenues menacées que par le manque de respect pour l’environnement et le besoin humain de réaliser des profits et des gains, peu importe le coût. Il est donc compréhensible que les humains qui se connectent à la nature et souhaitent la protéger se lèvent les bras au sujet de tout arbre, en particulier un arbre de croissance ancienne, détruit pour la consommation humaine. La clé pour maintenir l’équilibre entre les mondes humain et naturel ne réside pas dans la protection complète, mais plutôt dans la récolte durable qui continue le cycle de la vie et de la mort.

Alors, placez votre main sur un arbre et sentez que sa force de vie résonne avec la vôtre. Sa simplicité d’existence est une leçon pour toute l’humanité: tenez-vous debout et puisez votre force et votre puissance de la Terre, en la redonnant dans une égale mesure. Les arbres, mes chers, sont le meilleur exemple d’unité sur Terre que vous pouvez voir dans le chaos de l’illusion humaine de la séparation.

Le créateur de tout ce qui est

La Source, canalisé par Victoria Cochrane

Traduit par Frédérik S. pour https://www.messagescelestes-archives.ca

Source : https://victoriacochrane44.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *