L’âme de l’enfant choisit ses parents

l'ame choisit les parents

Plusieurs traditions spirituelles enseignent que l’âme de l’enfant choisit ses parents. Vous vous demandez peut être ce qu’il en est ou vous vous dites que si vous aviez pu choisir vos parents, vous n’auriez certainement pas choisi les vôtres !En fait, il ne s’agit généralement pas d’un choix raisonné, intellectuel comme quand on choisit quelque chose sur un catalogue mais d’une sorte d’attraction électro magnétique.

Le Docteur Christophe Massin, psychiatre et psychothérapeute, l’exprime ainsi dans son ouvrage « le bébé et l’amour » : « Une conscience non incarnée se sent invinciblement attirée par ce couple de parent, non sous leur forme physique, mais plutôt par l’énergie particulière qui se dégage de chacun d’eux, pour le meilleur et pour le pire ».

Cette attraction se fait à partir des vibrations, des émanations émises par les futurs parents et les liens karmiques peuvent jouer un rôle important.Ces liens karmiques nous amènent à retrouver les êtres avec qui nous pouvons avoir des conflits à pacifier ou avec qui nous avons eu une forte relation d’amour pour continuer à nous accompagner, nous soutenir ou accomplir quelque chose ensemble.

L’âme est attirée par des parents dont elle sait qu’ils pourront stimuler l’expression de ses qualités et l’aider à exprimer ce qu’elle est venue vivre et accomplir.

Souvent, l’âme de l’enfant choisit une qualité qu’elle souhaite plus particulièrement venir exprimer et /ou stimuler chez ses parents et son entourage, par exemple la compassion, le lâcher prise, la tolérance, l’amour universel. Chaque membre de notre famille est là pour nous aider à révéler, développer ou transcender un aspect de nous même.

Si un proche nous fait vivre l’abandon par exemple,peut être que nous avons besoin de développer notre autonomie.

Lorsqu’il y a conflit karmique, l’amour qui peut naturellement se développer au sein d’une famille notamment entre parents et enfants offre un terrain particulièrement favorable pour réparer et guérir ces relations.Le but ultime de ces retrouvailles d’âme est de nous ouvrir à l’amour sans aucune limitation, c’est-à-dire de nous aider à nous éveiller, nous s’entraider, nous respecter, nous aimer, sans attente, sans jugement, sans comparaison ni manipulation.La famille comme opportunité de retrouver et de guérir ses blessures karmiques.

Lorsqu’ une âme décide de revenir sur terre, elle rencontre ses Guides afin de définir ses choix d’incarnation, c’est-à-dire les facettes d’elle-même qu’elle souhaite expérimenter et développer, les leçons qu’elle a besoin d’apprendre et ce qu’elle choisit de venir guérir, créer, partager et accomplir dans la vie à venir.Le but premier de toutes les âmes qui s’incarnent est de parfaire leur évolution en apprenant à s’aimer, à reconnaitre et à exprimer pleinement leur lumière et leur essence divine.L’âme définit ce que j’appelle ses « objectifs prioritaires de guérison » par exemple dépasser sa tendance à se rejeter et donc à attirer le rejet, ne plus remettre son pouvoir aux autres, se libérer de la dépendance affective et développer l’amour d’elle-même. Elle choisit aussi la contribution unique qu’elle souhaite apporter à la terre : « son mandat d’incarnation », c’est-à-dire les talents qu’elle souhaite exprimer et offrir à l’humanité pour contribuer à son évolution, par exemple participer à l’élévation du niveau de conscience en enseignant, en guérissant, contribuer à la préserver la nature, créer de la beauté par des œuvres d’art …

Cela se fait à un plan très élevé de conscience et cette décision se prend environ trois mois avant la fécondation.Elle choisit ainsi avec les conseils de ses Guides les parents et l’environnement les plus adaptés aux apprentissages et expériences qu’elle doit réaliser.

Par exemple, Laurence que j’ai guidée dans une régression sur ses choix d’incarnation a compris qu’elle avait choisi des parents de deux religions différentes car un des objectifs majeurs de son âme dans cette incarnation était de développer sa tolérance.Souvent, l’âme choisit un environnement familial et social qui lui assure la rencontre de certaines difficultés qu’elle a à revivre afin de les transcender.Elle choisit les parents qui pourront faire émerger à la fois le meilleur d’elle-même et les parties plus sombres pour qu’elle puisse les conscientiser et s’en libérer.Au-delà des parents, l’âme est attirée par une lignée familiale avec ses forces et ses problématiques, un pays et un contexte historique.

Quelques mots pour mieux comprendre ce processus : Lorsqu’un être termine une incarnation, il revoit la totalité de sa vie pour en faire le bilan. C’est d’ailleurs ce dont témoignent les gens qui vivent des expériences de mort imminentes (NDE ).Il se peut qu’il ai vécu des expériences douloureuses, par exemple d’abandon ou de trahison qu’il va accepter. Dans ce cas, il y a transmutation immédiate de la douleur.

Et puis, il y a des expériences qu’il ne va pas accepter et dont il va tirer des jugements et des interprétations limitatives sur lui-même ou sur la vie. Par exemple, il a vécu une sensation de trahison très importante et va en conclure que plus jamais il ne pourra ouvrir son cœur et faire confiance.Comme le but de l’âme à son niveau le plus élevé c’est de s’aimer et de s’accepter quelle que soit l’expérience vécue, elle va retrouver le même type de difficulté dans une incarnation suivante pour avoir une nouvelle opportunité de rencontrer, d’accueillir et de dépasser cette blessure et les jugements associés.

Quand l’âme fait ses choix d’incarnation, elle choisit les blessures karmiques qu’elle souhaite retrouver pour avoir une nouvelle opportunité de les transmuter.Cela signifie qu’en choisissant ces blessures elle sait qu’elle va attirer à elle de façon quasi magnétique les parents, les circonstances et les rencontres qui vont les réactiver.

Par exemple une âme qui doit se libérer d’une blessure de rejet, sera attirée par des parents dont elle se sentira rejetée, comme des parents qui souhaitent un garçon alors que c’est une fille. Plus tard elle pourra être inconsciemment attirée par des partenaires dont elle se sentira rejetée. Une âme qui a besoin de guérir une blessure d’abandon sera « magnétiquement » attirée par des parents qui l’abandonneront ou qui seront peu présents, lui donnant le sentiment qu’elle est abandonnée.

Même si ce n’est pas le cas, elle aura tendance à tout interpréter en fonction de ses blessures, c’est-à-dire que la moindre attitude ou parole un peu distante sera ressentie comme du rejet ou de l’abandon.Lorsque l’âme fait ses choix d’incarnation, elle n’est pas en contact avec ses mémoires karmiques, donc tout lui parait léger et facile.Totalement reliée à sa source divine, l’âme est confiante en ses capacités de réaliser son plan d’incarnation, de dépasser ses anciennes erreurs, d’apprendre ses leçons, de développer les qualités qu’elle a choisi de développer et d’accomplir ce qu’elle souhaite pour aider la terre.

Elle sait que l’incarnation lui offre une puissante opportunité d’expérimentation et de croissance. C’est au cours de sa descente dans l’incarnation qu’elle retrouve peu à peu toutes ses limitations, c’est-à-dire la somme de toutes ses mémoires, croyances limitatives, et blessures non résolues.Plus l’âme descend vers les plans terrestres, plus elle quitte le sentiment d’unité qui prévaut dans les plans célestes pour entrer dans la dualité .Elle retrouve l’illusion qu’elle est séparée des autres et du divin. .Elle se sent de plus en plus lourde et oublie peu à peu qui elle est dans son essence divine. Cela soulève en elle beaucoup de peurs et de doutes, notamment la peur de de ne pas réussir son « mandat d’incarnation » et de perdre l’amour qui l’habite et le contact avec la lumière divine.

Cela explique les résistances à l’incarnation qui peuvent surgir à ce moment-là.Certaines âmes ressentent au cours de cette « descente dans l’incarnation » qu’elles ne se sentent finalement pas suffisamment prête et décident de rebrousser chemin.De nombreuses fausses couches trouvent leur origine dans ce processus. Tout ce qui n’est pas accepté et guéri, va donc être reproduit par l’âme pour avoir une nouvelle opportunité de le transmuter. Les événements de notre vie vont stimuler nos blessures karmiques jusqu’à ce que nous nous en libérions. Nous attirons inévitablement ce qui est en résonnance avec notre blessure. Nous finissons ce que nous n’avons pas achevé, nous retrouvons les êtres avec lesquels une blessure est restée sans guérison et nous revivons des situations pour lesquelles nous étions restés sans solution.

Ainsi ce que nous jugeons chez nos parents, c’est ce que l’âme a choisi de venir rencontrer et guérir en nous. Cela a l’avantage de permettre une meilleure compréhension de la blessure et des prises de conscience nécessaires à notre évolution.

Quand un être s’affranchit d’une blessure karmique, il contribue à la libération de toute sa lignée familiale.

Ainsi l’âme est attirée par des parents et par une lignée familiale avec des charges et des potentiels aptes à permettre son déploiement malgré les apparences.

L’âme de l’enfant vous « choisit » donc autant pour vos qualités et vos forces que pour vos ombres et vos faiblesses. Ainsi, à défaut d’être de parfaits parents, vous serez les parents parfaits c’est à dire les plus appropriés pour votre enfant.

Cette prise de conscience peut soulager bien des peurs et des culpabilités ! Certaines âmes choisissent également des parents dont elles savent qu’elles pourront les aider à évoluer. C’est d’ailleurs de plus en plus le cas actuellement.

Extrait du livre « vivre et transmettre le meilleur pendant sa grossesse » de Sophie Guedj Metthey

Sophie Guedj Metthey est thérapeute et channel. Son site  http://www.serelierasonguide.com/

84 commentaires

  • ha bien si une ame choisit ses parents …. ma deuxieme sur cinq n a pt etre pas choisie ceux qu elle voulait ….attention=faire tout ce qui déplait , amour=faire mal aux autres, recherche d’attention=négatif …. et j’en passe ….. j’en aurais trop longuement a écrire 🙁 …… je ne crois pas du tout qu’elle ma fille, cette âme, recherchait une vie comme ca … si oui pourriez vous m’expliquer comment je dois agir dans ce cas ????????????????? svp …………..

    • Sandy je peux te dire ce que j’ai expérimenté, mais ce n’est pas facile à accepter, encore moins à appliquer. Je t’invite à regarder la possibilité qu’elle te réflète des parties sombres en toi que tu as à accepter avec Amour. Demande-toi « C’est où que j’essaie d’attirer l’attention de façon négative? » par exemple, « C’est où que je fais mal aux autres? » mais reprends TES mots exacts. Ça peut être dans un tout autre domaine de ta vie: travail, amis, couple, ou même avec toi-même (moi c’est souvent là).
      Une fois que tu vois c’est où que tu fais pareil, il y a le processus d’acceptation, pas facile quand on a tant jugé le comportement, je le sais. Et déjà dans ce processus, ta façon de voir et réagir avec ta petite sera différente; il y aura un peu plus d’amour et d’acceptation. Ensuite, la solution, travaille cette partie de toi. Ou laisse-la simplement aller et remplace-la par autre chose de plus puissant, de plus mature, car maintenant tu vois que ça ne t’apporte pas ce que tu essayais d’aller chercher, même au contraire.
      Et juste en travaillant ça Sandy, ta fille va se transformer. (le miroir n’aura plus besoin d’être là 😉 ) On a tous un enfant qui fait sortir nos ombres, et ce n’est pas toujours facile.
      Bonne chance 🙂 xx

  • Quand est il des ses femmes qui tombent enceinte alors qu elle ne le souhaitais pas ?? Celle qui on recoure a l avortement

  • j aime ce sujet

  • Le sujet m,interesse enormement, car j,aie un fils decede a l,age de 42 ans et il etait fils unique

  • Sait-on de quelles traditions spirituelles est issue cette théorie?

    • Magnétiseur spirituel

      Tout issu du christianisme / spiritisme 🙂

    • Je dirais notamment bouddhisme et les liens karmiques et dans l’ hindouïsme aussi on retrouve ces notions. Certains livres de Kryeon ( édition Ariane ) en parle de manière bien détaillée, je conseille fortement le livre le retour (de Kryeon) pour approfondir le sujet.

  • Pourquoi oublions nous d’où nous venons et nos vies antérieures ? Est ce que notre inconscient est une prison ?
    Des gens arrivent ils à se souvenir ?

  • Un grand merci pour ces échanges éclairant. 🙂 et pour ce texte

  • L’âme de l’enfant choisi ses parents…ou comment culpabiliser les parents qui ont des enfants à problèmes, handicapés, voire même qui ne parviennent pas à avoir d’enfants. Que dire d’un enfant du viol, dont l’âme n’aurait bien sur été attirée par le père violeur. Quant à la réincarnation, pas très compatible avec l’explosion démographique, l’humanité étant passée de quelques millions d’individus il y a quelques siècles, trois milliards il y a quelques décennies, sept milliards aujourd’hui et dix milliards demain.

  • Que dire aux personnes seules ou en couple qui n’ont pas d’enfant?

    • Bonjour,
      Je pense que toutes les personnes qui n’ont pas d’enfant sont venus en incarnation pour enseigner à leurs propres parents ce qui ne leur a pas été enseigné par leurs ancêtres…L’amour qu’ils ne peuvent donner à un enfant doit être donné à leurs parents qui en ont sans doute manqué… Bien sûr ils n’en ont pas conscience mais nos âmes savent ce qu’elles se venir faire en ce monde et ce qu’elles sont venues « guérir » et nettoyer…Comme si en naissant, ils s’étaient « sacrifiés » pour accompagner leurs parents. Les rôles sont inversés…
      http://guerison-karmique
      Bien à vous tous

      • Merci infiniment de votre transmission…
        Et être mère d’un enfant handicapé ?
        Merci

        • Bonjour Djamyla,
          Je pense que la mère doit faire preuve d’un Amour Inconditionnel et observer le monde différemment.
          Elle va apprendre à vibrer à un autre niveau, et sortir des dogmes et de tout jugement.
          Elle a la possibilité de transformer sa réalité au-delà des apparences.
          L’Univers lui offre une opportunité extraordinaire de modifier toutes ses perceptions réductrices et croyances limitantes qu’ont peut-être porté ses ancêtres depuis des générations.
          L’enfant handicapé est certainement doté d’une âme sage, plus vieille, qui trouvera le bonheur terrestre en développant davantage tous ses autres sens (ouie, toucher, vue, odorat, goût et 6ème sens) avec une sensibilité beaucoup plus vaste.
          Il va aimer et manifester de la reconnaissance et de la gratitude à ses parents, comme ils n’en ont encore peut-être jamais reçus….!
          Il est important de bien observer chacun de ses mouvements et l’expression de ses émotions, car même s’il n’est pas en capacité de s’exprimer correctement par les mots, il enseignera des qualités humaines qu’on n’apprend pas à l’école ni auprès de ses éducateurs, de sa famille ou même dans certaines pratiques religieuses…
          Il nous ouvre le chemin de la compréhension et de la guérison humaine.
          Il nous prouve que nous avons tous toutes les ressources enfouies en notre intérieur et que nous sommes tous capables de libérer notre plein potentiel…
          Il accomplira ce que bon nombre n’accomplissent pas parce qu’ils n’en ont pas conscience.
          L’enfant handicapé lui, n’aura pas d’autre choix que d’aller chercher à l’intérieur de lui ce qu’il ne peut trouver à l’extérieur, en ce sens il sera beaucoup plus « éveillé ».
          La maman doit lui donner toute sa confiance et être très à l’écoute. Elle va apprendre à interpréter ses signes et à communiquer avec lui différemment, ils vont se construire un autre langage, une complicité extraordinaire peut les unir…
          Grâce à lui, l’humain peut apprendre à aimer autrement et à se respecter et accepter ce qui est sans aucun jugement. Il n’y a ni bien ni mal en ce monde. Il n’y a que des expériences à vivre pour apprendre….
          L’enfant handicapé peut faire de grandes choses et développer des dons artistiques, à condition que ses parents l’aiment au delà de son apparence, et lui apprennent à s’autonomiser comme tout autre être humain. Cela lui demandera plus d’efforts mais il apprendra beaucoup plus vite s’il est encouragé, respecté et regardé comme un individu « normal »….
          Surtout, la maman ne doit en aucune façon entretenir un sentiment de culpabilité, elle doit rester en reconnaissance et en gratitude, car son enfant est venu lui enseigner une autre manière de voir, d’entendre, de ressentir, d’expérimenter la vie !
          Pour ses proches, c’est une chance unique de « grandir » en Conscience et en Amour beaucoup plus rapidement….et de « nettoyer » un karma familial…car cette situation incite à l’humilité, au pardon et à l’Amour inconditionnel.
          Merci de Djamyla de m’avoir offert le privilège de m’exprimer sur ce sujet.
          Espérant vous avoir un peu éclairé…
          Paix Amour et Lumière pour tous.

          • J’aime ce que vous dites et la manière limpide dont vous m’expliquer. J’adhère totalement et cela me donne la sensation de vouloir être encore plus bienveillante, que je ne le suis, même si mon âme a encore du travail de ce côté là, mais ça me plaît et me fait un bien fou.
            Merci pour votre partage et de m’avoir éclairé sur ma présence sur terre.

  • Et quand on arrive pas à avoir des enfants malgré qu’on en a très envie ça veut dire quoi ?
    Est ce parce qu’on est pas assez bien, qu’on a pas assez de qualités pour qu’une âme puisse nous choisir ?
    Pour bons nombre de gens je suis quelqu’un de différente, voir même bizarre…car je n’ai pas du tout la même vision que la plupart d’entre eux (végétarienne à tendance vegan, j’adore les animaux plus que tout, je crois en beaucoup de choses (visible ou non) ce qui m’a valu pas mal de moqueries, je suis donc ouverte d’esprit et j’ai longtemps était considérée comme très gentille, généreuse etc).
    Aujourd’hui j’ai plus de caractère mais je suis toujours moi même, est ce que le fait d’être différente influence les autres âmes ?

    • Ce n’est sûrement pas parce que vous n’êtes pas assez bien ou autre pensée négative de ce genre. Avez-vous déjà pris conscience que Jésus lui aussi n’avait pas eu d’enfants. Peut-être que votre chemin de vie est le libre enseignement aux autres de votre façon de vivre.

    • tu peux avoir une envie qui soit en contradiction avec ton plan d’évolution . Cela ne fait pas de toi une personne  » pas assez bien « 🙂 Si tu aimes les enfants il est possible que ce soit un autre lien que tu aies à developper en leur compagnie. Quoiqu’il en soit ne regrette rien car rien n’est du hasard et tout est en conformité avec les choix que tu as fait avant ton incarnation. Laisse les choses se dérouler, tu auras un jour la resolution de cette question 🙂

    • Sans doute avez-vous beaucoup plus à donner à un plus grand nombre plutôt qu’à un seul être…que votre âme a déjà bien vécu et qu’elle a quelque chose de plus « grand » à accomplir… Rien n’est hasard, acceptez sereinement ce que vous vivez, remerciez l’Univers chaque jour de vous offrir des possibilités gigantesques de développer vos dons universels…Et peut être lorsque vous vous y attendrez le moins, des merveilles viendront à vous…Ne soyez pas dans l’attente, vous risquez de souffrir. Ecoutez davantage vos intuitions et aimez vous totalement telle que vous êtes ! Vous avez certainement plein d’autres choses à découvrir, à transmettre autrement…Il y a des milliers de façons d’aimer et des milliers de personnes à aimer autant qu’un enfant… Belle route à vous sur le chemin lumineux de la compréhension.

    • Pour ce qui est de enfant handicapé, j’aime l’idée de « s’éveiller » (et donc de « bonifier » son âme) plus vite que les autres. Il a la Chance de puiser dans son être intérieur, les ressources qu’ils possèdent pour communiquer avec l’extérieur. En retour, l’extérieur qui comprend son message, notamment sa mère, saura qu’il est finalement comme quiconque et que la communication est possible, certes avec des moyens différents, mais possible. Par cette communication particulière, l’extérieur apprendra de lui-même, et c’est ainsi que, sa mère découvrira sa capacité étonnante d’adaptation pour rester en lien avec son enfant handicapé. Une relation gagnant-gagnant, sans compter l’amour réciproque qui se développe.

      Merci pour votre partage et de m’avoir éclairé sur ma présence sur terre.

    • Bonjour

      Ne pas avoir d’enfant peut être le choix karmique d’une âme.
      Sachant que le karma en soi n’existe pas,
      style, Dieu sur un nuage qui punit,
      mais c’est notre état de conscience
      qui par rapport à des structures humaines se sent en culpabilité
      dans ce cas par exemple, dans les vies passées,
      abandon d’un foyer, des enfant etc…
      ayant causé des souffrances à autrui

      Le karma défini en quelques mots c’est :
      Tu as eu, tu as mal utilisé,
      tu voudrais maintenant, tu n’auras pas.
      Ceci pour donner la juste valeur à ce qui a été abandonné, bafoué etc

      Ceci n’étant une des causes possible
      et étant mis à jour par la lecture des dettes karmiques

      Namasté
      Janette – Karuna

  • Je me demande comment vous expliquez alors ce qui se passe au niveau de l’âme lorsque les bébés sont abandonnés à la naissance ou, comme dans le cas que j’accompagne pour l’instant une maman décide de poursuivre sa grossesse et d’accoucher sous x? Comment accompagner ce bébé, lui parler …? Comment situer le bébé par rapport à sa famille biologique et sa famille d’adoption sur le plan de l’âme? Merci d’avance. Laurence

    • L’âme de bébé à « choisi » cette situation pour expérimenter quelque chose…Lorsqu’il aura accompli ce qu’il est venu apprendre et enseigner dans cette incarnation, qui sait adulte, il retrouvera certainement ses parents (ou il les cherchera) et les parents ont également quelque chose à vivre pour « grandir » et comprendre. On ne peut que soutenir ces personnes mais on ne peut porter aucun jugement. Tout est parfait au regard de l’Univers…

  • Beaucoup ne croit pas en l’esprit ou l’âme assez logique puisque on ne la voit pas les ondes wifi non plus pourtant le wifi existe bien mais on ne le sais que depuis peut pendant des siècles personne n’imaginait que cela puisse exister , mais comment expliquer le fait de tenir debout et de ne pas se vider puisque Le corps humain est constitué d’environ 65% d’eau ? . si l’on trempe une éponge dans l’eau celle ci se vide a moitié instantanément pas nous.devant le lit de mort de proche je me suis par 2 fois posé la question , quelle est cette énergie invisible qui fait qu’une personne soit en vie et puisse bouger et s’exprimer . et que d’un seul coup plus rien si ce n’est qu’un corps froid et raide . comme pour le wifi vous éteigniez l’émetteur plus rien ne fonctionne plus d’information même chose pour la télé et la radio .peut être sommes nous comme les ordinateurs et iphones que des récepteurs de quelque chose d’invisible que l’on a encore du mal a analyser et a percevoir

  • L’argument développé dans cet article m’intéresse, mais je me pose depuis longtemps une question, à laquelle personne n’a été capable d’apporter des éléments de réponse satisfaisants : qu’en est-il des personnes qui n’ont pas la possibilité de conscientiser et de dépasser ce qui leur arrive pour divers motifs : très grande pauvreté culturelle et intellectuelle, illettrisme, handicap mental, souffrance telle qu’on n’a aucune capacité à pouvoir transformer quoi que ce soit, etc. Il y a des personnes qui restent bloquées dans leur souffrance et dans leurs limites toute leur vie, car elles ne peuvent tout simplement pas en sortir. Dans ces cas précis, il ne s’agit pas de volonté mais de capacité. Quid alors de ces personnes qui n’ont aucune possibilité d’expérimentation et de croissance ? Merci d’avance à ceux qui auront un éclairage substantiel !

    • Marie-Josée Simard

      Mon fils à 4 mois d’âge mental et de développement psychomoteur… en plus de graves difficultés respiratoires. Toutes ses difficultés ont confrontés notre famille et les gens autour de nous. Je ne crois pas qu’il puisse transcender toutes ses difficultés et conscientiser comme tu le dis par contre il a un grand pouvoir pour transformer bien des choses… la souffrance, celle de l’enfant et celle de sa famille, a le pouvoir intrinsèque de transformer. Mon fils change les regards et le coeurs un sourire à la fois… c’est humain de détourner le regard quand on se sait pas comment aider, que l’on ne comprends pas, on qu’on se centre sur soi. Tout l’entourage d’un enfant malade ou handicapé se voit forcé de grandir, de faire face, d’enseigner, d’expliquer, d’ouvrir des portes. La société s’ouvre et grandit à leur contact, on devient sensibles aux difficultés des autres, on vit de l’entraide, du partage et du lâcher-prise aussi. Comme n’importe quelle maman d’enfant différent, je ne l’ai pas cherché, souhaité ni voulu cette différence par contre, je suis forcée de constater que la seule présence de ces difficultés fait des miracles d’ouverture. Ces différences nous obligent à l’entraide et à la compassion. Le don de soi et l’amour, qui ne va pas trop de soi de nos jours et dans notre société, naît, grandi et devient contagieux. Ensuite, on devient plus sensibles aussi aux difficultés jugées moins graves. On devient plus humain, plus aimant. Tous les projets humanitaires, toutes les bonnes causes naissent de la sensibilité des gens qui ont étés touchés de près ou de loin par ces âmes, ces anges, ces enfants qui nous choisissent. L’âme n’est pas touchée par le handicap ou la maladie, seul le corps et le mental le sont. Quand on se laisse toucher par ces gens fragiles, on sent leur grande énergie, l’énorme vague de compassion. Nombreux sont les proches qui nous témoignent de la force ou de la lucidité d’un regard qui voit bien au delà du coeur. Pour grandir comme âme, il faut s’ouvrir et aimer, et ça personne ne sait le faire autant qu’un garçon comme le mien. Sans crier, sans se fâcher, sans faire la morale, sans lever le petit doigts… il mobilise, confronte, et change le monde…. un coeur à la fois! Je n’ai jamais connu une âme qui aie eu autant d’impact que la sienne!!! Il transforme tout et tous ceux qu’il croise… il transforme plus que je ne le saurai jamais le faire! Croyez-moi, ils transforment et enseignent, ce sont des âmes chargées d’une mission grande et qui nous dépasse… c’est tout!

      • Bonsoir Marie-Josée, et merci vraiment de votre témoignage, d’avoir pris de votre temps pour me répondre et de votre éclairage indiscutable ! Vous avez éclairé ma lanterne et je comprends beaucoup mieux ce que ces êtres en souffrance peuvent apporter au monde, ainsi que leur mission. Peut-être votre fils a t-il choisi cette vie-ci, faite d’une très lourde épreuve, pour corriger ses comportements passés, ou bien pour avancer plus rapidement dans sa progression karmique, ou peut-être encore sa mission est-elle de changer le monde autour de lui, d’enseigner la tolérance, la sensibilité, la compassion et l’amour comme vous l’exprimez si bien. Merci encore à vous et bon chemin à vous et à toute votre famille. Nelly

      • Darquise Villeneuve

        Très belle réponse.Merci Marie-Josée

      • Vraiment Bravo Marie Josée,
        Votre expérience prouve à quel point il n’est aucunement question de se culpabiliser (en réponse à Steph…) mais d’accepter ce qui est et de « grandir » en Amour et en Conscience.
        Vous expérimentez à merveille le don de soi, l’amour authentique et vous « nettoyez » votre karma familial, en coopération avec votre fils qui réussit divinement sa mission !
        Une telle expérience de vie comprise et intégrée, élève notre taux vibratoire collectif !
        Merci !

    • Je pense que ce doit être tout simplement une première incarnation. C’est pour cela que nous sommes tous á différents niveaux et ce dans tous les domaines

      • Bonjour Valérie, je vous réponds avec du retard et je m’en excuse. Je vous remercie pour votre commentaire qui m’a interloquée car je n’avais jamais réfléchi au fait qu’il y ait une première incarnation ! Effectivement il doit bien y avoir un commencement, mais ça ne m’avait pas du tout traversé l’esprit ! Du coup, vous m’avez involontairement forcée à aller chercher des informations sur l’incarnation et je suis tombée sur un petit livre de 59 pages : « Incarnation et réincarnation », écrit par Christopher Vasey, qui, lui-même, reprend et simplifie les arguments développés dans un autre livre s’appelant  » Dans la Lumière de la Vérité, Message du Graal » et écrit par Oskar Ernst Bernhardt, écrivain allemand orienté vers la philosophie (nom de plume : Abd-ru-shin). J’ai trouvé ce livre incroyable et il m’a vraiment secouée ! Je vous mets ici le lien (c’est un livre mis en ligne gratuitement), car j’ai envie de partager ce que j’y ai lu et qui m’a vraiment éclairée ! Je ne sais pas s’il détient la vérité, mais il m’a vraiment apporté énormément d’éléments de compréhension et de clarté qui me manquaient pour comprendre le monde, ma vie et y donner du sens ! Aussi je le partage avec vous et avec tous ceux présents dans le fil de cette discussion :www.christophervasey.ch/telechargement/incarnation_et_reincarnation.pdf
        Il se trouve également sur le site de Christopher Vasey.
        Bonne soirée à vous. Nelly

    • Je pense que ces âmes se sont « sacrifiées » pour enseigner à leurs proches ce qu’ils sont venus « apprendre »… Consciemment ils souffrent, inconsciemment ils accomplissent eux aussi leur mission et reviendront en incarnation pour expérimenter autre chose… Tout laisse à penser qu’ils ont vécu plus heureux dans leurs précédentes incarnations et qu’ils sont venus expérimenter la souffrance dans celle-ci et permettre à leurs proches de développer certaines qualité d’altruisme, de compassion, d’amour, de générosité, de don de soi…

      • Bonsoir Evelyne, merci pour votre réponse qui rejoint, en effet, celle exprimée par Marie-Josée. J’ai mis un lien ci-dessus dans ma réponse à Valérie. Mon message est encore en attente de modération, mais dès qu’il sera visible, si cela vous intéresse, vous pouvez le regarder. Bonne soirée à vous. Nelly

        • Merci Nelly de nous partager cette ressource éclairante, cela semble passionnant, je le lirai avec grand plaisir ! Et je reviendrai vers vous…pour un prochain partage…
          Et Merci aussi de m’avoir permis de lire le témoignage extraordinaire de Marie Josée, qui est un si bel exemple de transmutation dans la matière de l’Amour Inconditionnel, de non Jugement et d’élévation spirituelle !
          Bien à vous.

  • Ce texte est tout simplement fabuleux. Je suis entièrement d’accord et je pense que tout être humain devrait en être conscient. Le hasard n’existe pas dans ce monde tout a un sens et un objectif et le créateur étant amour et justice il nous donne encore et encore l’occasion de pouvoir revenir sur terre nous réincarné pour nous détacher des choses qui empêche notre maturité spirituelle bref dénouer notre karma et pouvoir être des êtres humains utiles à l’humanité. Ces enfants qui naissent dans des familles difficiles ou des régions de guerres y sont là bas précisément pour dénouer leur karma. Savez-vous ce que eux ils avaient fait dans leur vie antérieure ? Pourquoi tous les enfants ne meurent pas dans les guerres ou lors de grandes catastrophes c’est juste que tous n’ont pas le même destin. Il faut prendre le temps de méditer sur tout ça afin de mieux comprendre notre univers et avancer. Je vous exhorte d’ailleurs à lire ce livre  » DANS LA LUMIÈRE DE LA VÉRITÉ  » écrit par Abd Ru Shin il vous edifiera davantage. MERCI

  • Je l ai appris, au cours de formation en développement personnel mais, il est bon de remettre à l honneur ces principes karmiques afin de les revisiter, chaque fois, plus de grandeur d âme.
    D oû l intérêt de cultiver le pardon à soi même et, surtout à nos parents.
    Se dire que, eux aussi ont subi le poids de leur karma ce qui, peut expliquer, à mon sens, leurs manquements, erreurs, éventuel désamour.
    Pour faire la paix, je me dis, dans le but de panser mes plaies morales, les quelques qualités et, dons qui m ont été transmis,je le les leur dois en partie !

  • Si à la base, notre âme est Une, elle a Tout expérimenté, donc c’est bon, pas besoin de se faire souffrir.
    La vérité est peut-être l’inverse: on s’incarne car la nature le veut, et ce qu’on attirerait magnétiquement à nous serait les mémoires du monde.

  • Chacun est libre d’adhérer ou pas à l’energie universelle.
    Tout comme chacun à le droit de partager son opinion en commentant.
    Tout ce qui devrait en résulter c’est un partage dans le respect !
    Croire en certaines « choses » ou pas …n’enlève pas le respect des autres tels qu’ils ont choisi d’exister edun ce monde du moment que cela ne nuit pas à autrui.
    Il n’est pas simple pour des personnes intuitives de partager leur expérience sur cette terre. Ils savent que peu d’êtres seront reconnaissants tout simplement mais que bien au contraire le jugement les assaillera.
    Ils ne leur faut pas que du courage mais bien de l’Amour pour le faire malgré tout et du respect d’autrui dans l’accueil d’informations qui peuvent être compliquées à entendre et envisager.
    Merci à tous pour vos partages d’émotions sur ce mur…

  • Christine Deshayes

    c’est pas si simple que cela .
    Nous choisissons nos parents, moi qui suis une enfant qui n’a pas été désiré,ma maman na jamais voulu me raconter mon histoire…qui était mon père…..,une maman ,fille mère comme l’on disait à cette époque ,née en 1963 ,donc aujourd’hui 53 ans.J’ai toujours été une personne au service des autres toujours a rendre service,arrondir les angles, l’aînée de 6 filles,maman marier quand j’avais à peine 2 ans.A mon tour j’ai eu 3 beaux enfants désirés,un mari que j’ai désiré, aimé ,et malgré tous ce qu’il ma fait que j’aime encore……premier enfant né en octobre 1987 ,un beau petit garçon en parfaite santé sans aucuns soucis, décédé et inhumé le 24 décembre ,après midi en 1987 ,même pas 3 mois !!! mort subite à l »époque…..Mon deuxième enfant une superbe petite fille née en 1989 ,Ras pour elle ,désiré voulu choyer. A l’age de 18 ans ,elle nous déclare un cancer …..pourquoi ???.un lymphome…..et à 24 ans elle se suicide alors qu’elle est en rémission et qu’elle est « guérie »……..13 jours avant sont desce divorce prononcé car mon mari m »avais trompé 3 fois .Il savait que je n’accepterai pas une 4 fois ……c’est moi qui demanda le divorce alors que je l’aimer encore et je crois que je l’aime toujours. Troisième enfant un second garçon né en 1994 , qui lui tous va bien ……maintenant je vie seule ,j’ai mon garçon qui vit avec moi et ilo travaille.Marier pendant plus de 30 ans ,j’ai et je travaille toujours ,j’ai élevé mes enfants ,que du bonheur quand ils étaient encore tous les deux ,de bonnes études tous les deux ,sportifs,musiciens tous les deux et bien entourés tous les deux d’amis ,sans histoire que du bonheur…..sauf pour moi quand j’analyse tous mon parcours ,je me dis mon karma il est bien lourd et pourquoi moi ???, dans ma famille je suis la seule qui est tant souffert , même mes parents qui ont eu 6 enfants et adoptés la 7 iéme n’ont pas eu ces malheurs là ….(heureusement ).Je suis la seule par mon parcours avoir subie tous cela depuis ma naissance……….Que mon fardeau est lourd……Malgré tous je reste positive pour mon fils ,je travaille et je continue de vivre ,mais réellement, plus comme avant ,on fond de moi meurtrie……je crois à la vie après la mort et je serai très apaisé quand le moment sera venu….. Je suis pas venue ici pour me plaindre mais COMPRENDRE mon devoir que je devais faire sur cette terre….merci de m’avoir lu ,désolé pour ceux que j’ai ennuyé ….et si vous avez des réponses après m’avoir lu n’hésiter pas………………..

    • Chère Christine votre histoire m’a beaucoup touché. En effet vous avez beaucoup souffert et traversé de rudes épreuves. Mon conseil est que vous demandez à Dieu de vous donner la force et le courage d’aller de l’avant de vous éclairer afin que vous puissiez faire de bons choix de vie. C’est triste mais ça devrait arriver et prier pour le repos des âmes de vous deux enfants parti trop tôt. peut-être trouverez vous les réponses à vos multiples questions et interrogations. Merci et je vous trouve forte et courageuse c’est très bien

    • Mocchetti mireille

      Quel parcours Christine
      Je suis très émue à la lecture de votre commentaire
      C’est vrai on à du mal à comprendre pourquoi nous sommes sur terre
      En tout cas pour moi
      Bonne continuation

      • Parce que nous sommes les maillons d’une chaîne sans fin. La vie a besoin de notre vie pour continuer.
        Par rapport à cela, nos heurs et malheurs ne sont qu’un point minuscule dans l’espace infini. Mais si minuscules que nous soyons nous-mêmes nous aurons rempli notre mission.
        Il est difficile de comprendre la souffrance, mais sans doute a-t-elle son utilité dans le grand schéma de la vie. L’important est de ne pas baisser les bras. Comme on dit, tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts.

    • Bonjour Christine
      Je ne pense pas que ton commentaire ait ennuyé qui que ce soit…….d’ailleurs il m’a touché et c’est pourquoi j’y réponds……..tu as eu une vie difficile…je t’avoue que moi aussi…….tu es arrivée à un moment de ta vie ou se pose la question du pourquoi tout ça……..tu crois à la vie après la mort……..alors moi tranquillement je te conseillerai des lectures sur ce sujet….il en existe plein……la dernière et ce n’est pas pour faire de la pub mais je viens à l’instant de finir de le lire c’est le livre de Jean Jacques Charbonnier « la mort expliquée aux enfants »….en fait ton âme s’est incarnée sur terre pour y vivre des expériences afin de progresser…..le but d’une leçon est comme à l’école d’en comprendre le sens pour pouvoir passer à autre chose sinon la vie se chargera de recommencer l’expérience comme un disque rayé jusqu’à ce que la leçon soit comprise……..quand aux autres petites ames qui ont gravité dans ta vie, elles étaient venues là aussi pour t’aider à progresser ……..il faut faire ton bilan si tu te sens prêtes, parfois se faire aider par un thérapeute peut aider à aller plus vite, les lectures aident aussi beaucoup à comprendre le pourquoi des choses…….si tu es prête à l’écoute, alors demandes à tes guides et à ces ames disparues de t’aider à comprendre…..il y aura des synchronicités car ils entendent toujours la demande mais souvent nous ne voyons pas leurs réponses….ça peut être message qui nous attire sur une pub, un camion, etc…un livre mis sur notre chemin….une rencontre innattendue…etc……prends le temps……….les leçons peuvent être multiples….le pardon par ex….pardonner à ta maman son attitude……à tes enfanst pour la douleur de leurs départs……à t’interroger sur la vie spirituelle……..avec ton mari a apprendre que l’on est coresponsable de ce qui nous arrive……..à sortir de la victimologie……..à apporter du bonheur aux autres malgré tout….bref y a plein de choses à comprendre sur tous les événements de sa vie et notre mission de vie….encore faut-il le vouloir….toi tu en es à cette étape là….alors bravo c’est déjà un bon début…..fais attention à tous les petits messages….tu auras des signes!!!!!je te souhaite bon courage et un bon cheminement!

      • Il est vrai que la Vie nous envoie des messages « stabylotés » qui nous sont destinés et n’ont de sens que pour nous…. des sortes de « clignotants »… encore faut-il les reconnaitre, les saisir, les analyser, en tenir compte !….
        Le Destin de Chacun va se nicher dans le Choix de les comprendre ou pas…….. et impacte le destin de ses proches.
        C’est le « Libre Choix » offert ou subi !

  • Tellement intéressant et réparateur
    Merci à vous tous pour ces échanges
    Bien à vous
    ❤️

  • Et quand notre enfant meurt après quelques années? Cela veut dire quoi? Qu’il en a assez de nous avoir choisis. Qu’il a mal choisi? Une réponse non ambigüe me satisferait!!!

    • non seulement que vous aviez un chemin a parcourir ensemble…
      ce chemin ensemble est fini, mais le votre non…
      je sais que c’est dur à entendre, mais j’ai moi aussi perdu une fille, et je sais que c’est difficile à comprendre…
      c’est un long cheminement…
      en fait j’ai appris en faisant beaucoup de recherche , que nous choisissons ensemble , avec notre futur enfant, cette etape afin de finir un karma ou bien de faire évoluer notre compréhension et notre compassion et parfois aussi beaucoup d’autres qualités…
      j’espère ne pas avoir été ambiguë..
      sincèrement

    • En ce qui me concerne, lust, j’ai la croyance que l’âme de l’enfant qui meurt après quelques années a accompli ce qu’elle devait accomplir dans cette vie-ci. Aussi difficile que cela puisse paraître la vie de nos enfants nous est prêté et nous avons la force pour passer au travers de toutes les épreuves qui parsèment notre chemin….

  • Avec humilité et acceptation que la vie soit l’incarnation même d’un mystère incroyable, personne ne peut savoir la vérité sur ces choses, nous ne faisons qu’imaginer des scénarios en fonction de nos croyances et aspirations. Les plus profondes expériences spirituelles qui ont pu ce produire dans ma vie, m’ont laissé dans une totale incertitude, mise à part la certitude de ne rien comprendre à la vie, d’être submergé par un mystère que nul ne peut percer, même pas par le plus grand des sages, qui de toute façon reste humble devant l’incommensurable absolu.

  • Je le ressens comme tout à fait exact .A nous de transcender toutes nos peurs et nos rancunes.

  • L’idée est intéressante.
    Mais Le divin c’est quoi exactement?
    Votre vision des choses va à l’encontre de ce que la religion nous a enseigné: Enfer, purgatoire et paradis.
    Où est la vérité?

  • Et la petite fille qui se fait violer par son père pendant des années, elle l’a choisi parce que karmiquememnt, elle doit payer des vilaines chises qu’elle a faite dans une vie antérieure ? Propos monstrueux pour vendre son bouquin. Inexcusable, honteux.

    • Non ca n’a rien à voir. C’est spirituel Point barre . On est pas obligé d’adhérer c’est subjectif il y a d’autres théories là dessus . Faut prendre ca avec beaucoup de recul et pas tomber dans le n’importe quoi.

    • Plus intéressant que les commentaires franchouillard pleurnichard de certains qui comme toujours ne peuvent accepter une autre vérité que la triste monotonie de la laïcité.

    • Jaap, et ouiiiiii … En effet il s’agit d’un choix karmique !!!
      Tant pour elle que pour son père …
      Il n’est nulle question de « payer de vilaines choses datant d’une vie antérieure » mais d’expérimenter certaines experiences qui vont lui permettre de grandir au delà de cette experience douloureuse …
      Je suis bien placée pour en parler.
      Avec Amour, belle semaine !

    • Oui, j’aurai envie de poser la même question, violence sur enfants, enfants battus, naissance dans un pays africain =mourir de faim,sauvagement assassiné… Bref là il n’y a pas de réponse acceptable pour justifier cette naissance…

      • En quoipensez vousque tous les nazis se reincarnent??????PEUT ÊTRE en enfants violés ou battus ou maltraités?????pourQuoi pas

        • Mais alors au nom de quoi ces enfants méritent-ils d’être punis pour des crimes qu’ils n’ont pas commis et dont ils n’ont même pas idée? Ce serait plus absurde encore que l’idée d’enfer, de purgatoire et de paradis.

  • « Cette prise de conscience peut soulager bien des peurs et des culpabilités ! »
    Oui, ainsi, on peut également considérer l’incarnation comme un acte de courage et de volonté d’évoluer positivement !

    • Tout à fait d’accord !
      Mais il y a des incarnations qui laissent de sacrées traces surtout quand on a à faire avec des parents toxiques … Je sais que mon role était de leur faire toucher l’Amour qu’ils n’avaient pas reçu … ils l’ont rejeté et ce que j’étais également …

  • La vie sur terre est un terrain d’expérimentation qui nous permet justement d’évoluer et de faire évoluer notre âme selon notre plan divin… En comprendre le sens et le but… Être et devenir heureux, s’accomplir en âme et conscience… Trouver et donner du bonheur autour de Soi… Énergie vibratoire à tous niveaux
    Bien à vous
    L’apogée de soi

  • Comme dirait Simone De Beauvoir « Le principal fléau de l humanité n’est pas l’ignorance ,mais le refus de savoir  » Coeurdialement Nathessence63

  • la sagesse vient du cœur, pas d’un mental bien agité, mon cœur me dit OUI ….les enfants choisissent

  • il n’y a que les occidentaux pour ne pas être persuadé du bien fondé de la réincarnation

    • Il y a quelques siècles, il n’y avait que quelques millions d’hommes. Il y a quelques décennies, nous n’étions que trois milliards. Aujourd’hui 7 milliards, demain 10 milliards. Ça tombe pas très juste pour les calculs en réincarnation ça….

  • Superbe. Merci, nous avons besoin de nous éveiller et de comprendre cette réalité.

  • Magnifique lettres de conscience et lumineuses merci infiniment namasté ,Amen

  • Vraiment n’importe quoi quand on a un livre à vendre.

    • L évolution de notre conscience est de sortir de notre zone de confort et d affronter l inconnu et la peur pour avancer ….. Perdre nos repaires nos dogmes nos croyances n est pas facile à accepter mais nous permet de grandir sur notre chemin de vie mais tout cela fait peur car non palpable et trop subtil pour notre simple conscience humaine et dépasse nos anciens acquis et savoirs pourtant la physique quantique et même la medecine commencent à s intéresser à ces nouvelles données voir Nassim Haramein et ses conférences et bien d autres chercheurs et physiciens de toutes façons ceux ne sont que des idées ancestrales qui existent depuis la nuit des temps Inde Chine et même dans les textes anciens occidentaux ….Bien à vous Nathessence63

      • Je suis interpellée par votre réponse car j y adhère d une autre manière… Très intéressant ..vous parlez de conscience humaine, hélas notre travail est de nous libérer dans notre inconscient .. Et C est un long travail sur d’où qui dure parfois toute une vie ..
        D un point de vue psychanalytique et ça se rejoint quelque part nos codes nos valeurs dont intégrées dans notre surmoi ..nous freinent dans notre propre évolution .. Le but étant de s en libérer et de déprogrammer des fonctionnements adoptés par nos ancêtres et de fait dans notre propre vie pour se libérer et enfin oser être soi…
        Le principe de la découverte de l essence même de notre existence est de dépasser ces interdits, nos dogmes nos croyances et de trouver ainsi en nous notre moi profond et notre vraie nature ..

        Je ne connais pas N.Haramein (je regarderai avec attention) mais la physique quantique ça me parle aussi.
        L Occident a longtemps mis un voile sur ces traditions ancestrales connues effectivement beaucoup plus en Chine en Inde ..

        Il faut pouvoir sortir de ses schémas reproduits (travailler sur ses mémoires karmiquement transgenerationnelles)
        Nous avons tous des choses à guérir de l enfant qui est en chacun (e) de nous .. Et le choix de cette âme en allant vers telle famille et non une autre est justement de s interroger sur la blessure évidente qui se transporte sur des générations.
        Peut être justement il me semble un éveil plus important chez le maillon de la famille qui est là à mon sens pour dénouer ce lien et libérer toute sa lignée ..
        Merci pour votre témoignage il m a permis de m exprimer …
        Dernière chose ..nos peurs sont évidemment naturelles c est d ailleurs pour celà que nous mettons bien souvent en place nos mécanismes de défense !!
        À guérir aussi cet enfant qui est en nous .. Il faut pouvoir se rassurer ..soi face à soi 🙂

        • l ame choisit l enfant des sa conception,mais choisit aussi de s en aller avant la naissance terrestre!ce bebe a existé le temps de vie intra uterine!et maintenant il est un de mes guides!y a til quelquechose a comprendre????

  • Merci pour ce texte, je absolument d’accord avec le fait qu’on choisi nos parents pour guérir et grandir ☺ NAMASTE

  • Je le pense aussi

  • Oui. Je pense. Aussi. Que. L ame. Choisit. parents. environnement. Etc. Pour. Evoluer.

  • j adore lire cs textes ils sont tres intéressant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *