Le choix de la transparence

Le choix de la transparence

Les énergies du mois de mars bousculent certains d’entre nous et ouvrent encore une fois à la possibilité de se transformer. Le nettoyage intérieur se poursuit dans la profondeur. Chacun à son rythme et en fonction de son parcours. Ressentez-vous peut-être depuis quelques jours cette énergie et le besoin d’aller à l’essentiel, de ne plus tourner en rond et de ne plus s’infliger ce que l’on ne veut plus ?

Il arrive un temps ou l’allègement en profondeur devient une nécessité. Dans nos pensées et comportements, dans nos relations et situations amicales, familiales et professionnelles qui manquent de clarté, dans ce qui n’est plus en accord avec qui nous sommes. Ce qui est caché, faussé et manipulé n’a plus sa place dans de telles énergies et remonte à notre conscience. Nous y voyons de plus en plus clair et poursuivre dans la fausseté n’est plus envisageable. L’envie de transparence et de légèreté devient une évidence. L’envie de la transformation également en se situant sur la fréquence de la justesse et de la vérité.

Le poids de la négativité et celui que nous nous sommes si souvent imposés par amour ou par obligation, n’est plus en accord avec qui nous sommes aujourd’hui, et nous ressentons un profond désir de nous en évader. Par amour nous ne pouvons tout accepter car au contraire, celui-ci rime avec clarté, justesse et vérité. Ce qui n’est pas sur cette fréquence ne pourra bientôt plus perdurer. Ou alors, ce ne sera pas de l’amour.

Le ménage se fait de plus en plus profondément. Nous passons à la vitesse supérieure de l’allègement dans notre vie. De nouveaux états de conscience voient le jour et il est impossible pour certains de poursuivre avec de faux-semblants. Les relations opaques et tristes, basées sur la fausseté se défont aussi.

Un vent intérieur de transparence souffle dans notre cœur et la lourdeur ne peut y rester accrochée. Le besoin d’être vrai, d’être juste, d’être soi-même sans obligation ni fausseté, devient réalité. Nous ne pouvons nous imposer de subir nos croyances erronées ou la peur, ou encore la manipulation.

Être vrai demande aussi de se voir en toute clarté en acceptant sa propre responsabilité dans ce qui est vécu. L’autre nous montre toujours ce qui est à modifier en soi et c’est ce qui nous fait nous comprendre et grandir.

Alors avec respect, il est possible d’opter pour de nouveaux choix de vie, plus en accord avec qui nous sommes réellement. Il est également possible de dire non à ce que nous ne souhaitons plus. Résister et subir c’est souffrir, et nous imposer ce que nous ne voulons plus aussi. Un vent léger souffle dans nos cœurs. Avec lui nous pouvons choisir de devenir libres. Plus libres que jamais auparavant, nous pouvons poursuivre dans la joie et la paix, sans ces liens négatifs qui bloquent notre progression et en devenant de plus en plus juste avec nous-mêmes et avec les autres.

Le chemin est fait de choix. Le changement passe aussi par là.

Mirena, le 5 Mars 2017
Vous pouvez copier le texte dans son intégralité à la condition de faire référence au site : www.audeladesmots.org

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *